COMEDIE ROMANTIQUE : UNE APPROCHE

0
(0)

L’histoire de la littérature atteste de notre besoin de montrer les folies et les faiblesses du cœur humain d’une manière légère voire comique.

Il a été répondu à ce besoin par des textes tels ceux de Sappho ou ceux de Aristophane chacun à leur manière. Geoffrey Chaucer avec son conte de la femme de bath aborde sous les atours arthuriens un sujet toujours d’actualité.
Même Shakespeare s’y est mis avec un tour comique sur le travestissement et les ébats dans les forêts. Pour parler franchement, les êtres humains font l’amour. Ils ont des hormones agissantes, forment entre eux des liens intimes et créent des familles de toutes sortes. Et les auteurs et autrices ont toujours tenté de donner un sens à tout ceci et parfois, ils utilisent la comédie.

Des choses en notre pouvoir

La comédie romantique peut être un antidote pour le chaos ou pour la marginalisation qui nous entoure ou nous menace. Car elle crée des mondes et des situations qui nous font croire que nous contrôlons au moins nos destinées émotionnelles.

La comédie romantique a le pouvoir de nous décrire que notre seul but est de trouver quelqu’un pour faire la difficile route ensemble avec un engagement envers l’autre et un amour durable.
Ce peut être aussi simplement nous montrer qu’un étranger de passage peut nous faire sentir mieux et peut profondément changer nos vies pour faire de nous des êtres meilleurs.

La comédie romantique peut aussi autoriser notre imagination à nous sortir de notre routinier quotidien. Elle peut nous faire éprouver, voire nous submerger avec des émotions vibrantes que nous ne pouvons vivre ou que nous réprimons car on ne peut les exprimer socialement.

Tout comme le genre horrifique qui a vu des peurs et des angoisses différentes selon les époques, la comédie romantique est elle aussi passée d’une forte pression matrimoniale (trouver l’amour et se marier) au cours des années 30 à 50 à la montée du féminisme au cours des années 70 avec un impact important sur notre façon de penser la différence de sexe, la sexualité, l’amour et le mariage.
Tout ceci s’est évidemment reflété dans la comédie romantique.

Depuis les années 90, le protagoniste féminin commença à dominer le genre dans des histoires qui traitaient des problèmes des femmes et d’amour (Sex and the city ou Juno par exemple).

Les femmes dominent la comédie romantique

Parmi les genres qu’a défini Blake Snyder se trouve le Buddy Love. Celui-ci a d’abord privilégié l’association de mâles hétérosexuels (Butch Cassidy et le Kid) ou différentes interprétations autour de relations telles que celles de Holmes et de Watson.
Ce Buddy Love s’applique dorénavant tout aussi bien  aux femmes (BLAKE SNYDER : BUDDY LOVE).

Fort de son évolution, on peut considérer que la comédie romantique a établi ses propres règles et est devenu un genre à part entière. Alors que d’autres genres font appel précisément à certains codes de la comédie romantique pour asseoir leur propos.

Le motif de la comédie romantique est devenu un classique : un protagoniste (parfois plusieurs dans les séries) a un problème majeur et dévorant avec quelqu’un d’autre (ou quelque chose d’autre) qui apparaît être la source de tous les problèmes mais qui n’est en fait qu’un faire-valoir des problèmes personnels du protagoniste qu’il n’a pas encore réussi à résoudre.

L’enfer, c’est les autres comme disait Jean-Paul Sartre. S’il en est ainsi dans les comédies romantiques, le meilleur moyen de se sortir du purgatoire est de se soigner d’abord.

Un parcours intime

Ainsi la comédie romantique n’a pas bouleversé ce que l’on attend d’une bonne histoire. Le héros ou l’héroïne doivent parcourir un voyage intérieur (Inner Journey) qui doit leur permettre de combler en eux une faille intime et personnelle s’ils veulent résoudre le problème externe soulevé par l’histoire et qu’ils personnifient en l’autre.

A ce propos :
MICHAEL HAUGE : LES MOTIVATIONS DE VOTRE HEROS

C’est ainsi que si vous souhaitez créer un tel personnage, il va vous falloir vous impliquer vous-mêmes dans ces questions, vous interroger sur votre conception de l’amour et analyser vos propres attitudes envers cette thématique.

Les temps modernes de la comédie romantique

De nos jours, les tabous ne sont plus un frein à l’imagination des auteurs. Ils défrichent de nouveaux terrains, posent de nouvelles questions. L’ambiguïté, la subversion, des situations choquantes ne sont plus des limites imposées et la comédie romantique peut s’en servir comme moyens d’expression.

Moonrise Kingdom de Wes Anderson et Roman Coppola ; Happiness Therapy adapté du roman The Silver Linings Playbook de Matthew Quick par David O. Russell sont des exemples récents (2012) des formes nouvelles de la comédie romantique.

Les histoires n’hésitent plus à jouer sur différentes tonalités, sur différents types de comédies (c’est ainsi que l’on parle de comédie dramatique comme de comédie romantique).

Les arcs dramatiques des personnages sont plus subtiles, plus complexes, plus émotionnels et peuvent s’étendre sur plusieurs années. Les hommes aussi aspirent à l’amour et à l’affection de nos jours.
Ce n’est plus un sentiment caché mais exposé. Reste à savoir pourquoi les hommes sont plus amusants et libres que les femmes, peut-être une limite qui reste à franchir.

Nous existons depuis 2014 parce que vous existez. Aidez-nous à persévérer à vos côtés pour vous accompagner dans tous vos rêves d’écriture. Faites un don. Sincèrement Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :