NE NEGLIGEZ PAS LE SUSPENSE !

0
(0)

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une scène fonctionne si bien  alors qu’il n’y a pas d’action. Le suspense !
Pour créer du suspense, il faut que le lecteur sache qu’il va se passer quelque chose de pas bon très bientôt si les personnages n’atteignent pas leurs objectifs. Pour ce faire, vous immiscez des obstacles sur le parcours du héros dans la quête de son objectif et vous renforcez bien sûr la nature désastreuse du désastre imminent. Surtout, prenez votre temps. Le suspense a besoin de temps pour bien créer la tension qu’il génère.
Prenons comme exemple la scène où Lindsey et Bud sont bloqués dans le sous-marin de poche après leur combat contre Coffey dont ils sont sortis vainqueurs mais avec un submersible très endommagé (Abyss de James Cameron).

La scène débute avec un manque trompeur de tension.

En effet, LINDSEY et BUD discutent du gros problème de l’histoire : une bombe à tête nucléaire est en partance dans les profondeurs marines vers une population extra-terrestre qui s’y trouve. Ils doivent trouver un plan pour éliminer la menace de la bombe.
Cette discussion entre nos deux protagonistes permet au lecteur de souffler un peu après les scènes qu’il vient de voir qui n’ont pas manqué de jouer avec ses nerfs. En passant, cette technique de mettre un temps de repos (un soupir en musique) permet à l’auteur de s’amuser un peu avec les émotions de son lecteur.

Puis, petit à petit, le lecteur réalise en harmonie d’ailleurs avec les personnages que la situation immédiate est en fait très problématique.
Il y a une voie d’eau dans le submersible qui se remplit inexorablement et seul Bud a une combinaison de plongée. Nos deux personnages ne paniquent pas, ils sont entraînés à ce genre de circonstances. D’où l’intérêt pour vous, auteurs, de bien préparer vos personnages afin de ne pas les faire agir en discordance avec leur personnalité et leur carrière.

Donc nos personnages commencent à chercher des solutions. Lindsey essaie la radio mais elle est foutue. Ils comprennent que l’aide n’arrivera pas assez vite pour leur éviter le pire. Bud entreprend de colmater la voie d’eau mais elle se trouve derrière un équipement boulonné aux parois du submersible. Il cherche un outil  pour dégager la voie d’eau mais n’en trouve pas.

Lindsey essaie un respirateur d’air de secours mais sans succès. Elle propose alors à Bud de nager jusqu’à la plateforme et de lui ramener une combinaison de plongée. Rapidement, il calcule que cela prendra trop de temps. Et l’eau continue à monter et à envahir le sous-marin.

Le compte à rebours : indispensable instrument dramatique

Deux mouvements sont à l’oeuvre ici. D’abord, il y a un compte à rebours. L’eau qui monte graduellement est comme une bombe à retardement dont le compteur s’égrenne jusqu’au zéro. Ce compte à rebours permet d’élever la tension ressentie par le lecteur.
Puis l’élimination les unes après les autres de toutes les solutions possibles. C’est aussi un décompte qui gère la panique qui commence à étreindre les personnages et celle du lecteur.

Le compte à rebours est un élément essentiel de l’élévation du stress pour les personnages et pour le lecteur. Il décrit progressivement que la situation devient de plus en plus désespérée. Il justifie la terrible décision que Lindsey prend : Il ne reste qu’une seule solution, elle va se noyer.
Bud traînera alors son corps jusqu’à la plateforme. Les eaux glacées devraient permettre à ce corps d’être protégé une dizaine de minutes juste assez pour que l’équipement médical présent sur la plateforme puisse la ranimer, la ramener à la vie.

Bud n’aime pas l’idée mais il est évident maintenant (le compte à rebours est tout prêt de finir, nous en sommes sûrs grâce aux scènes de préparation précédentes) que c’est le seul choix qu’ils leur restent.
Bud alors regarde Lindsey se noyer lors d’une scène incroyablement déchirante.

Il ramène le corps de Lindsey à la plateforme. Plusieurs tentatives sont faites pour essayer de la ranimer mais en vain. Tous abandonnent sauf Bud.
Bud n’accepte pas le tour que prennent les événements. Ils continuent. Son désespoir est palpable. Puis Lindsey revient à elle.

La réanimation de Lindsey est très émouvante grâce aux scènes qui l'ont précédée.
La réanimation de Lindsey est très émouvante grâce aux scènes qui l’ont précédée.

C’est un grand moment d’émotion non pas parce qu’elle est revenue de la mort mais parce que ce retour a été soigneusement préparé par toutes les scènes précédentes. Le suspense qui s’est construit pendant ces scènes qui ont précédé la réanimation de Lindsey ont fait naître une lourde émotion chez le lecteur.

Réservez dans vos scénarios de la place pour des scènes où le suspense est le maître d’oeuvre. Les scènes d’action qui l’entourent lui en seront reconnaissantes.


Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :