Archives par mot-clé : Incident déclencheur

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Avec les situations conflictuelles 1310 à 1329, nous étudierons le sous-groupe de la vengeance. Dans le sous-groupe précédent sur la transgression, celle-ci était ce qui apparaissait de l’intrigue. Avec ce sous-groupe sur la vengeance, nous sommes en quête d’une satisfaction après un affront ou un préjudice quelconque.

La motivation qui donne sa forme à une vengeance ne manquera pas de soulever quelques problématiques éthiques et juridiques et cela permettra d’ajouter un sous-texte (en introduisant dans l’histoire une intrigue secondaire par exemple. Ce sera d’ailleurs d’autant plus facilité si l’on crée une série).

Je vous conseille la lecture de ces articles :

La liste des situations :
PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

La méthode de suggestions d’intrigue de William Wallace Cook n’existe pas pour parer à un quelconque manque d’imagination de l’auteur. C’est une sorte de recensement de situations conflictuelles qui surgissent dans les relations des personnages.
Une situation existe dans un contexte donné comme un drame familial (une séparation ou la mort d’un enfant) et, en cette situation, viendra s’établir un lien d’interdépendance et d’interaction entre deux personnages (la plupart du temps chez William Wallace Cook).

Cette relation permet aux personnages d’évoluer. Sans elle (s’il n’y avait que de l’action, par exemple), ce serait peut-être très spectaculaire mais le lecteur s’ennuierait vite.

La liste des situations conflictuelles :
PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Poursuivons l’étude de la proposition B du sous-groupe Ruse et Manipulation. Nous y aborderons les situations conflictuelles 1233 à 1246.

La liste des situations conflictuelles :
PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Ruse et Manipulation

Proposition B
50, Être poussé par une motivation inhabituelle à s’engager dans une activité hasardeuse voire malhonnête.

Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Nous abordons avec cette série de situations 1034 à 1056 le sous-groupe hasard. Afin d’orienter ma pensée, je tenterai de définir comment nous allons pouvoir considérer le hasard en fiction bien que cette façon de faire présente le risque d’être un peu restrictive.

Deux acceptions s’offrent à moi. D’abord, la fortune sourit aux audacieux. C’est-à-dire que je ne crois pas en la coïncidence. Prenons par exemple la rencontre, instrument narratif très utile lors de l’incident déclencheur.
Illustrons cette rencontre avec Les 101 Dalmatiens lorsque Pongo, amoureux de Perdita, provoque la rencontre entre Roger et Anita. Vous le constatez, cette rencontre est organisée. En un autre terme, elle est déterminée. Quoi que fasse Pongo (du moins dans le domaine fictif qui est le sien), cette rencontre ne pouvait pas ne pas avoir lieu.

Ce sont donc deux séries d’événements (les vies de Roger et d’Anita) qui s’articulent chacune d’une manière causale (un événement cause un autre événement) qui à un moment donné vont se croiser.
Par ailleurs, je peux refuser ce rapport entre les événements et dire que tout n’est que pure coïncidence. Si je souhaite me servir d’une rencontre comme incident déclencheur, elle sera alors une rencontre fortuite de circonstances. Par exemple, je décide de flâner avant de rentrer directement chez moi (comme j’en ai l’habitude) et au détour d’une rue, je rencontre une vieille connaissance perdue de vue, mon assassin ou bien la femme de ma vie.
Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE