RECONNAITRE UNE VRAIE IDEE

0
(0)

En tant qu’auteurs, nous sommes assaillis par une multitude d’idées et d’autant plus si notre curiosité est particulièrement en éveil. Peu d’entre elles cependant finissent en scénario.
En effet, une idée ne peut vous intéresser que quelques jours ou bien, vous n’avez peut-être pas la maturité nécessaire pour lui offrir la compréhension nécessaire.

Cette idée peut vous inspirer aussi une séquence d’ouverture (ou une quelconque image) mais avec peu de matière ensuite.
il est donc préférable de savoir reconnaître une vraie idée.
Avant l’imagination, il est bien de faire appel à sa mémoire. Quelles sont les histoires qui vous ont marqué ? Pouvez-vous comprendre pourquoi vous vous en souvenez ?

Certaines histoires que vous avez appréciées portent en elles votre envie d’écrire. Elles abritent en leur sein votre projet d’écriture. Si vous consacrez le temps et l’énergie nécessaires à comprendre cette gemme cachée,  votre projet se concrétisera.

Sinon, il y a tout un tas de raison d’écrire. L’évidence nous porterait à dire que l’on écrit parce que l’on a quelque chose à dire et ne pouvons le dire que par le moyen de l’écriture.
Ou nous souhaitons immortaliser un événement que l’on a observé ou vécu. Ou vous aimeriez mettre en avant un être humain qui vous a fasciné ou simplement peut-être mieux comprendre le sens de la vie ou la nature humaine ou la condition humaine.

Vous avez peut-être une idée qui vous a ému et vous aimeriez partager cette émotion avec d’autres.
Une idée qui s’insinue en vous d’où qu’elle vienne et si elle persiste, que vous imaginiez des scènes, des personnages, des endroits alors le temps est certainement venu de vous mettre à écrire.

Les quatre concepts dramatiques que doit autoriser une idée

Une histoire prend forme si votre idée peut lui fournir quatre éléments dramatiques indispensables :

  • Des personnages.
    Imaginez tous les personnages qui pourraient intervenir dans l’histoire. Vous pourrez toujours en supprimer par la suite. Si vous pouvez personnifier votre idée avec une galerie de personnages, vous avez déjà de la matière que vous allez pouvoir travailler.
    La véritable énergie de votre histoire provient des relations que les personnages entretiendront entre eux.
  • Des lieux.
    Votre idée doit impliquer au moins un lieu où les événements de votre histoire vont se produire. La durée n’est pas importante, le lieu de l’événement, son contexte historique, est cependant crucial.
  • Des images.
    Quelles sont les images que vous inspirent votre idée ? Couleurs, textures, mouvement…
  • Une intrigue.
    Quels événements cruciaux accompagnent votre idée ? Un ordre chronologique n’est peut-être même pas nécessaire. Il se peut cependant que la causalité des événements soit à respecter quelque soit l’ordre dans lequel vous les exposez.

Même si ce ne sont que des détails, ils révèlent un potentiel dramatique pour votre histoire que vous exprimerez de mieux en mieux pendant vos recherches sur votre sujet.

Lorsque vous avez une image que vous a inspirée votre idée, vous pourriez essayer la méthode du Et Si… pour la développer en une scène. Vous allez ainsi poser des hypothèses de situations possibles à partir des éléments qui composent votre image.
L’hypothèse consiste à altérer ou améliorer une portion de l’image plus ou moins statique dans votre esprit en créant ce qu’il pourrait se produire (donc créer de l’action) après que vous ayez formulé l’hypothèse.

A la suite de notre questionnement sur les possibilités dramatiques de notre idée, nous avons élaboré dans notre esprit l’image de deux hommes marchant côte à côte le long d’un chemin.

Et Si… nous étions en pleine nuit et qu’ils marchent silencieusement ?

Et Si… ces deux hommes venaient de perdre un être aimé ?

Et Si… quelqu’un venait à leur rencontre et les menaçait d’un fusil ?

Et Si… si l’un des deux hommes murmurait des mots incompréhensibles ?

Chacune des ces situations hypothétiques orientent l’image dans une direction. Les possibilités ne sont limitées que par votre imagination. Listez toutes celles qui vous viennent à l’esprit.

Nous vous conseillons la lecture de ECRIVEZ VOTRE ROMAN ETAPE PAR ETAPE pour compléter cet article.

Scenar Mag existe grâce à votre soutien financier. Aidez-nous à vous être encore plus utiles par vos dons. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :