SOPHIE ZAWISTOWSKA

0
(0)

LE CHOIX DE SOPHIE (1982)
réalisé et écrit par Alan J. Pakula
d’après l’oeuvre de William Styron

Une des premières choses que l’on apprend sur SOPHIE est qu’elle vit dans un appartement à New York. Bien qu’amants, NATHAN LANDAU  et elle vivent dans des pièces séparées. On apprend aussi par un voisin  que NATHAN est violent envers SOPHIE mais qu’il n’ose intervenir par peur de NATHAN.
Cela revient plusieurs fois dans le roman et l’on est en droit de se demander pourquoi SOPHIE ne quitte pas NATHAN ?
Voici un extrait du roman de William Styron qui nous montre que le comportement de SOPHIE est classique de ce genre de situation :

This time Sophie’s sittin’ up on the floor with her legs crossed, and Nathan’s sort of crouched down and he’s got his head buried right in her crotch. I don’t mean he’s eatin’ her. He’s cryin’! He’s got his face right down in there and he’s cryin’ away like a baby.
And all the time Sophie’s strokin’ that black hair of his and whisperin’, That’s all right,
that’s all right.

Cette fois, Sophie est assise sur le sol, les jambes croisées et Nathan est comme affalé, la tête engoncée dans l’entre-jambe de Sophie. Je ne veux pas dire qu’il lui fait un cunnilingus. Il pleure ! Il a mis sa tête là et il pleure comme un bébé.
Et tout ce temps, Sophie caresse les cheveux noirs de Nathan et murmure “Tout va bien, tout va bien”.

SOPHIE ne veut voir en NATHAN que les bons côtés. Entre les agressions, c’est le plus adorable des partenaires seulement son côté ténébreux est bien moins attractif.

Nathan, adorable par certains côtés mais franchement détestable sous sa face sombre
Nathan, adorable par certains côtés mais franchement détestable sous sa face sombre

On apprend que SOPHIE se sent engagée vis à vis de NATHAN comme il a pris soin d’elle à son arrivée aux Etats-Unis. Le passé de SOPHIE est un drame. Elle fut enfermée à Auschwitz lors de la seconde guerre mondiale. C’est une personne fragile combattant constamment ses démons intérieurs et ses souvenirs.

SOPHIE n’est pas juive. Si elle s’est retrouvée à Auschwitz, c’est parce qu’elle s’était procurée en contrebande du jambon pour sa mère malade. C’est un acte prohibé pendant ces temps de guerre.
Le script de Pakula cependant a adapté cette version en la faisant accuser de conspiration contre le troisième Reich.
Sa peine fut que ses deux enfants et elle se retrouvèrent enfermés dans le camp de concentration d’Auschwitz.

Au début du roman,

on apprend que le père de SOPHIE essaie d’aider et de protéger les juifs polonais mais au cours du récit, la vérité à son sujet se fait jour. En réalité, c’était un sympathisant nazi. Il est même dit dans le roman qu’il a écrit des essais sur la solution finale et qu’il a même donné des conférences sur le sujet.
William Styron n’établit pas que SOPHIE se sentait coupable des actions de son père mais plutôt qu’elle ressentait de la honte d’être affiliée à un tel monstre.

Stingo, confident de Sophie et secrètement amoureux
Stingo, confident de Sophie et secrètement amoureux

Si SOPHIE n’a jamais parlé de son père à personne sauf à STINGO, c’est qu’elle a peur de la réaction de NATHAN qui est juif.

 Pendant la guerre à Varsovie, SOPHIE a eu une relation avec JOSEF. JOSEF était le leader  d’un mouvement clandestin qui combattait les nazis. Elle rencontra dans la Résistance WANDA, demi-soeur de JOSEF.

Au début, SOPHIE ne ressentait aucune affinité particulière avec WANDA mais après la mort de WANDA et en raison des actions héroïques de cette dernière, SOPHIE confessa que WANDA fut la personne la plus brave qu’elle ait jamais rencontrée.
En se comparant à WANDA, SOPHIE ressent un sentiment de lâcheté depuis qu’elle refusa à WANDA d’exécuter une mission pour la Résistance car elle craignait les conséquences pour elle et ses enfants si elle venait à être découverte.

Alors qu’elle est sténo-dactylo pour RUDOLPH HOSS, le commandant du camp d’Auschwitz, SOPHIE essaie de le séduire afin de gagner son dévouement. Elle espère qu’en agissant ainsi, RUDOLPH HOSS accordera certains privilèges à son fils JAN enfermé dans le secteur pour enfants du camp.
Mais RUDOLPH HOSS ne tient pas ses promesses. Dans le roman, SOPHIE dit ne ressentir aucune culpabilité pour son acte car elle l’a fait seulement pour essayer de sauver son fils.

Un parallèle entre OSKAR SCHINDLER de LA LISTE DE SCHINDLER et SOPHIE peut être envisagé.
En effet, SCHINDLER verse des pots de vin aux SS afin de démarrer et plus tard d’étendre son affaire. Ses relations avec les autorités lui permettent de choisir quels juifs employer dans ses usines.

SOPHIE séduit RUDOLPH HOSS afin de profiter de la confiance que cela lui aurait accordé de la part de HOSS.
On pourrait considérer que OSKAR SCHINDLER et SOPHIE agissent par pur égoïsme mais dans les faits, tous deux essaient d’améliorer la condition des autres.

LE CHOIX DE SOPHIE

Au cours de la fin de l’histoire, le destin des deux enfants de SOPHIE nous est révélé.
Le choix qu’elle doit faire en arrivant au camp joue un rôle important dans le livre de William Styron et dans le script de Alan Pakula. Un médecin SS force SOPHIE à choisir lequel de ses enfants sera sur la liste de ceux qui seront bientôt exterminés.

Le médecin SS menace SOPHIE que ces deux enfants mourront si elle ne peut se décider. Elle choisit finalement de sauver JAN
Le destin de EVA ne nous est révélé qu’à la fin mais il éclaire d’un sens nouveau les actions de SOPHIE.
On pourrait certes penser que SOPHIE mérite tout le mal qu’elle a subi pour avoir envoyé sa fille à la mort mais avait-elle vraiment la possibilité d’agir autrement ?

Un choix terribble
Un choix terrible

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :