Archives par mot-clé : Structure

PERSONNAGES : UN TOUT

Un auteur a souvent l’intuition de ce qu’il doit écrire. Mais lorsqu’il sait qu’il existe une structure, un processus de développement et un modèle pour conter son histoire et que tout cela ne ruine en rien son propre processus créatif, nul doute qu’il doit se sentir bien rassuré.
Savoir planifier son histoire la rend bien plus puissante.

Et dans la préparation de l’histoire, une étape dont l’histoire profitera avec le plus grand bénéfice est le soin apporté à la création des personnages qui la peupleront. A la limite, je me demande même s’ils ne sont pas plus importants que l’intrigue parce que sans eux, point d’intrigue… point de conflit… Point d’histoire.
Continuer la lecture de PERSONNAGES : UN TOUT

LA SCÈNE DE RÉACTION

Beaucoup de scènes existent parce qu’elles montrent la réaction à un événement précédent. En quelque sorte, il s’agit de réagir à ce qu’il s’est passé. Ainsi, on peut considérer qu’une scène complète serait un événement (une action) suivi par une réaction (c’est-à-dire les conséquences).

Cette réaction est très importante dans une histoire. Non seulement parce qu’elle permet aux personnages de montrer leur ressenti après l’événement mais aussi parce que cette scène préparera leur prochain mouvement.
Ces scènes de réaction sont souvent des moments d’introspection ou contemplatifs. Ces scènes aident aussi au développement des personnages.
Continuer la lecture de LA SCÈNE DE RÉACTION

CONSTRUIRE LA SCÈNE

C’est étrange mais il semble bien que la scène soit l’élément dramatique le moins compris de l’écriture scénaristique. Si l’on cherche une définition de ce qu’est précisément une scène, on aboutit presque immanquablement à une explication si vague de celle-ci qu’il devient difficile d’en tirer une conclusion pratique.

Pourtant la scène est une brique dramatique d’une fiction. Et elle est organisée. Tout comme l’histoire, elle possède sa propre structure.
D’abord, pour faire simple, on peut distinguer deux types de scènes qui correspondent au binôme action/réaction.
C’est sommaire comme définition mais cela peut faciliter les choses pour orienter notre écriture. D’autant plus qu’il suffira de penser une scène comme un double mouvement articulé selon un rapport causal d’action appelant une réaction.
Continuer la lecture de CONSTRUIRE LA SCÈNE

QUAND DÉBUTER L’HISTOIRE ?

Distribuer les informations, c’est savoir quand les donner au lecteur. On a souvent peur que si l’on montre trop  de tempérance dans notre approche, le lecteur risque de ne pas vraiment comprendre ce qu’il se passe.

Il a certes besoin de quelques informations mais il ne faut pas céder à la tentation de trop lui en dire dès le début. Le premier acte n’est pas un fourre-tout d’informations. Plus vous lui en donnerez, plus vous le distrairez de ce qui l’intéresse vraiment. C’est-à-dire d’observer comment un personnage réagit à sa situation actuelle qui est souvent assez difficile.
Continuer la lecture de QUAND DÉBUTER L’HISTOIRE ?

SÉQUENCE : ACCROCHE.. ACCROCHE !

Le lecteur est un être malicieux qui ne se laissera pas facilement attraper dans les rets de votre histoire. Il va vous falloir le ferrer si vous voulez le plonger dans vos eaux fictionnelles.
N’espérez pas que l’attrait seul de votre histoire suffira à retenir votre lecteur ou bien à lui faire passer le cap des dix premières pages de votre scénario.

Mais comment accroche-t-on un lecteur ? En piquant sa curiosité. Mais comment pique-t-on sa curiosité ? Il faut faire en sorte qu’il se pose une question. Une accroche n’est rien d’autre qu’une question. D’abord, une question d’ordre général : Mais que va-t-il se passer maintenant ? Mais le lecteur ne se pose pas cette question en ces exacts termes.
Continuer la lecture de SÉQUENCE : ACCROCHE.. ACCROCHE !