Archives pour l'étiquette Genre

BIEN ÉCRIRE SON CLIMAX

Le climax est le début du dénouement. La progression de l’histoire a mené logiquement à ce moment crucial pour le protagoniste. Tout au long de l’intrigue, vous avez préparé votre lecteur à cet événement. Il s’y attend et le climax est là pour répondre à ses expectations.

Voyons ce que requiert le climax pour être efficace.
Continuer la lecture de BIEN ÉCRIRE SON CLIMAX

SCÈNE ET SUSPENSE

Le suspense est un état d’incertitude apte à produire de l’anxiété. Dans une fiction, il a tendance à produire le même effet sur le lecteur quelles que soient les circonstances décrites.
Celles-ci peuvent en effet être légères et positives comme de savoir si la petite amie du héros acceptera sa demande en mariage ou bien si votre héros chutera ou non du bord de la falaise à laquelle il est accroché.

Le suspense met en place les sensations fortes. On obtient du suspense habituellement en retardant l’inévitable conclusion de la situation délicate dans laquelle se trouve le personnage.
Continuer la lecture de SCÈNE ET SUSPENSE

ARCHÉTYPE : LE MÉTAMORPHE

C’est un être insaisissable que l’archétype du métamorphe. De par sa nature même, c’est quelqu’un d’assez instable. Quand on croit le connaître, voilà que nous découvrons soudain un nouveau visage.
Le métamorphe est un archétype puissant qui peut s’avérer très utile à un auteur.

Le métamorphe ne doit pas seulement être compris comme un personnage réservé à des genres comme la Fantasy ou la SF. Bien au contraire, les racines de cet archétype puisent dans la mythologie et il est alors facile de penser à l’inconscient collectif par exemple  qui peut autoriser un auteur à construire des personnages assez universels tout en étant singuliers à l’histoire qu’il raconte.
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : LE MÉTAMORPHE

À PROPOS DE GENRE : LE MÉLODRAME (2)

Nous avons commencé dans l’article précédent à explorer le genre du mélodrame et avons tenté de vous redonner l’envie d’orienter votre projet d’écriture vers ce genre que des préjugés infondés sous-estiment.

Continuons cette étude.
Continuer la lecture de À PROPOS DE GENRE : LE MÉLODRAME (2)

À PROPOS DE GENRE : LE MÉLODRAME (1)

Il faut bien reconnaître que le genre du mélodrame a pris une tournure négative de nos jours. C’est un genre associé au soap opera qui à l’origine ciblait un public féminin, et plus distinctivement, la femme au foyer.
Le dispositif dramatique utilisé était souvent l’exagération ce qui s’opposait à une recherche de réalisme ou tout simplement de crédibilité des personnages.

Mais il faut dépasser cet à-priori concernant ce genre qui s’avère en fin de compte très utile à l’auteur en tant que forme pour son écriture.
Continuer la lecture de À PROPOS DE GENRE : LE MÉLODRAME (1)