ELEMENTS DU CONCEPT

David TROTTIER dans The Screenwriter’s Bible énumère les éléments qui devraient se trouver dans tous les concepts destinés à devenir un scénario.

Le titre

En tant qu’auteur, si vous avez une idée du titre dès le début de vos réflexions, celui-ci ne manquera pas de vous inspirer. Idéalement, il devrait communiquer quelque chose sur votre concept par exemple Seul au monde, le titre original Cast Away – qui se traduit par rejeté – est tout aussi précis sur le concept de l’histoire que le titre français.

Il peut communiquer sur le personnage central ou principal ainsi que sur le genre (Star Wars – La guerre des Etoiles par exemple), sur un événement au cœur de l’intrigue, sur le thème (la question que soulève votre histoire), sur le lieu (Monstres Academy mais le titre original Monsters University est encore plus direct sur le lieu de l’action), et à propos d’action, le titre peut refléter l’action qui propulse l’histoire (Finding Nemo, le titre original du Monde de Nemo, est tout à fait indicateur de l’action majeure de cette histoire qui consiste à retrouver Nemo).

Un titre comme Le Sixième Sens communique à la fois sur le genre et l’idée qui sous-tend cette histoire. De même, Chéri J’ai rétréci les Gosses porte en lui l’idée d’une comédie familiale quelque peu fantastique.
Dans la majorité des cas, le titre participe à la première impression que reçoit une histoire.

L’idée

Un des éléments fondamentaux d’un bon concept est l’idée. Une bonne idée ne garantit pas que l’histoire va connaître un succès mais ce qui est certain, c’est qu’une mauvaise idée mène irrésistiblement vers un échec.
Evidemment l’intrigue et le développement des personnages sont des concepts fondamentaux de l’écriture scénaristique (et même dans toutes les fictions, d’aileurs), mais au départ, il devrait y avoir une bonne idée, source d’une inspiration profonde.

C’est probablement dans le pitch que le cœur de votre histoire se nichera. Nous devons ajouter cependant que concernant l’écriture de scénario, votre pitch qui porte en lui les germes de votre idée doit suinter de la possibilité d’en faire un film.  Sans ce critère spécifique aux scénarios, votre effort restera probablement sans aboutissement.

L’accroche

Qu’elle se loge dans le pitch (ou logline) ou dans la prémisse, l’accroche est un élément majeur du concept de votre histoire.

Conseils de lecture :
L’ACCROCHE ET LE COEUR
L’ACCROCHE

Nous pourrions ajouter que le concept de l’histoire se concentre dans l’accroche et que le logline ou la prémisse ne sont que  des manifestations extérieures donc du matériel palpable de l’accroche, par ailleurs insaisissable.

Il est important que vous compreniez le cœur de votre histoire, son concept (qui doit apparaître plus ou moins dans le titre, dans l’idée et dans l’accroche). S’il y en a un qui doit savoir de quoi parle son histoire, c’est quand même son auteur. Et même si celui-ci a puisé son inspiration dans les idées d’autres auteurs (ce qui n’est nullement un plagiat mais seulement une source d’inspiration), l’auteur doit maîtriser son concept afin de rendre sa propre histoire unique et originale.
Avec une idée qui a maintes fois été utilisée, il y a toujours un moyen d’obtenir du matériel neuf et original si vous avez bien cerné votre concept.

Dans le choix d’un concept, vous vous rendrez vite compte que les histoires axées sur les personnages, c’est-à-dire des gens qui ont un problème, sont les histoires qui fonctionnent le mieux. Ce qui s’avère intéressant à tous points de vue dans une fiction, c’est d’en voir son protagoniste (généralement) évoluer, devenir quelqu’un d’autre, d’apprendre à être meilleur.
L’arc dramatique du personnage (qui illustre la lente transfiguration du personnage) est capable à lui seul de porter une histoire.

Les histoires décalées ou provocatives ont aussi plus de chances de passionner les lecteurs. C’est parfois un risque cependant mais que l’auteur se doit d’estimer.

Pour résumer, posez-vous ces questions :

  1. Qu’est-ce qui est au cœur de mon histoire ?
  2. Qu’est-ce qui me permet de dire que mon idée se détache des autres idées similaires ?
  3. Comment mon concept peut-il être le mieux exprimé par le biais du titre, de l’accroche, de la prémisse, du pitch ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.