Dramatica

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (122)

La progression de la ligne dramatique de l’Influence Character

Ou plus précisément cette intrigue (ou ligne dramatique) fait partie d’un domaine au sens de Dramatica. Je vous renvoie au Chapitre 13 pour découvrir cette notion.

L’Influence Character dans une histoire n’est pas indépendant. Il s’évalue toujours relativement à l’impact ou influence qu’il peut avoir sur le personnage principal.

Le Chapitre 10 introduit aux personnages subjectifs dont font partie le personnage principal et l’Influence Character.

Lorsqu’on encode (ou illustre) la progression du domaine de cet Influence Character, cela sera aussi envisagé selon cette influence.

Cette progression se matérialise selon un certain arrangement des types. A propos des classes, types, variations de type et éléments de caractérisation, le Chapitre 12 vous permettra de vous faire une idée de ces briques dramatiques qui permettent la compréhension de l’histoire.

L’ordre dans lequel sont arrangés les quatre types de la quaternité qui reflète l’évolution du personnage principal (ce que Dramatica considère comme une dynamique de personnage que la théorie nomme Direction ou Growth) n’a pas le même but chez l’Influence Character.

Chez celui-ci, cet arrangement particulier des types décrit la progression de son impact sur le personnage principal.

Je vous renvoie au CHAPITRE 21 : STORYTELLING ET DYNAMIQUES DE PERSONNAGES pour cette étude sur les Main Character Dynamics

  1. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (103)
  2. DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (104)

Le CHAPITRE 22 : STORYTELLING ET LES DYNAMIQUES D’INTRIGUE vous fournira aussi quelques notions sur cette idée d’orientation ou de mouvement de cette évolution des personnages.

Growth s’applique habituellement au personnage principal parce qu’elle le concerne tout particulièrement. On peut néanmoins admettre que l’influence de l’Influence Character sur le personnage principal connaît elle aussi une telle orientation, c’est-à-dire qu’elle tend vers une fin.

Cette finalité peut être un début ou bien quelque chose qui se termine. Parmi les dynamiques de personnage, on trouve la Main Character Resolve qui détermine si le personnage principal sera Steadfast ou Change.

La signification de Growth (de l’évolution des choses en quelque sorte) sera différente pour un personnage dont la Main Character Resolve est Change ou Steadfast.
Comme l’évolution de l’Influence Character se mesure à l’aune de son impact sur le personnage principal, on peut considérer de l’envisager aussi sous cet aspect de Resolve mais cette dynamique ne sera pas appliqué au personnage lui-même mais à son influence sur le personnage principal.

C’est l’orientation que prendra cette influence qui est explorée au-travers de la progression de l’intrigue de l’Influence Character. Concrètement, chacun des quatre types qui constituent la quaternité qui sera assignée à cette évolution exploitera une faille, une faiblesse dans l’armure du personnage principal.

Ce sera précisément cette action, cette force dramatique, sur le personnage principal qui incitera celui-ci à reconsidérer les choses qui l’amèneront soit à changer (Change) ou à rester sur ses positions (Steadfast).

Le Sherif Ali dans Lawrence d’Arabie
Dramatica

 

Ali est l’Influence Character de Lawrence. La classe qui décrit le mieux son influence sur Lawrence est MIND. Tout au long de l’histoire, ces deux personnalités s’affronteront, se heurteront et finiront par se rencontrer. L’un renvoyant à l’autre en quelque sorte la face cachée de l’autre.

Ses quatre types sont ainsi arrangés : Memories, Preconscious (ou Impulsive Response), Subconscious (ou Innermost Desires) et Conscious (ou Contemplation).

Voici la description de cette évolution (ou du moins comment nous pourrions interpréter cette progression).

SIGNPOST #1
Type Memories

Les rivalités tribales entre les Hazimi et Ali expliquent pourquoi ce dernier tue Tafas. C’est une scène fondamentale de la relation qui unira Ali et Lawrence.
Pour Ali, la vision du monde est simple. Ali est fataliste. Il ne croit pas l’homme capable de changer son destin.

Lawrence, quant à lui, ne cesse de questionner cet ordre.

JOURNEY #1
type Memories → type Preconscious

Le regard de Ali sur Lawrence est encore celui d’une certaine supériorité. La connaissance du désert que possède Ali sur Lawrence en est la manifestation immédiate.
Le grand débat, cependant, entre les deux hommes est bien leur vision respective du monde. Pour Ali, tout est écrit. Pour Lawrence, rien n’est déterminé d’avance.

SIGNPOST #2
Type Preconscious

Lawrence tente de partager son propre idéal à Ali. Mais celui-ci est plus que réticent. Seul l’épisode Gasim impressionnera Ali et les Arabes.
L’idée, ici, n’est pas d’afficher ouvertement le type Preconscious. Plutôt de montrer avec la traversée du Néfoud le regard changeant de Ali qu’il porte sur Lawrence.

Pour Ali, il s’agit de se départir de ce type Preconscious.

JOURNEY #2
type Preconscious → type Subconscious

L’intérêt de Ali pour la diplomatie et la politique s’affirme. C’est par Lawrence que ce désir latent chez Ali a pu émerger à la réalité.

Ali développe aussi une compassion pour ses ennemis (pour autrui en général). Ce n’est pas une révélation. Cela était déjà inscrit dans la personnalité de Ali qui, en quelque sorte, se mentait à lui-même. Lawrence est une sorte de mentor, d’initiateur pour Ali.

SIGNPOST #3
Type Subconscious

Progressivement, le discours de Ali devient celui de Lawrence. Simultanément, après l’épisode de torture que les turcs lui font subir, Lawrence perd ses idéaux. Le discours des deux hommes s’est inversé.

JOURNEY #3
type Subconscious → type Conscious

Ali prend conscience du barbarisme qui enveloppe les Arabes et maintenant Lawrence. Pourtant, Ali ne peut s’empêcher d’aimer cet homme tout en étant effrayé par lui.

Lawrence a permis à Ali de révéler son identité profonde que Ali ne parvenait pas à exprimer. Ali prend ainsi conscience de la relation d’interdépendance qui l’unit à Lawrence.
L’éclosion de Ali en un être nouveau et véritable s’accompagne néanmoins du déclin de Lawrence.

SIGNPOST #4
Type Conscious

Ali se consacre désormais à la politique. L’idéal de Lawrence de rendre aux Arabes leur grandeur passée est maintenant celui de Ali.

Les diamants volés

Reconsidérons notre histoire des diamants volés. Le domaine de l’Influence Character sera aussi dans la classe MIND.

L’arrangement des types sera cependant différent. Nous retiendrons Preconscious, Conscious, Memory puis Subconscious.

Ce que nous cherchons à signifier est que l’Influence Character forcera le personnage principal à se souvenir (Memory) et à répondre différemment lorsqu’une action immédiate est requise.
En effet, l’Influence Character tentera de faire prendre conscience au personnage principal de changer en quelque sorte son comportement non pas instinctif mais acquis au fil des expériences qu’il a vécues (Preconscious).

Par l’Influence Character, le personnage principal prendra conscience de quelque chose (Conscious) et mettra au jour un désir profond qu’il ne parvenait pas à exprimer.
En quelque sorte, l’Influence Character permettra au dormeur de se réveiller (Subconscious).

L’illustration de cet arrangement des types démontre les effets de la présence de l’Influence Character auprès du personnage principal. L’Influence Character forcera le personnage principal à grandir jusqu’à un point potentiel de changement. Et ce changement peut être positif ou négatif (ce fut le cas entre Ali et Lawrence).
Cette pression sur le personnage principal est la fonction et le but de l’Influence Character dans une histoire.

SIGNPOST #1
Type Preconscious

L’Influence Character est un être insouciant. Son sens de la justice et de l’honneur (c’est un collègue de notre personnage principal) est très flexible selon les situations. Sa conduite provoque chez le personnage principal des réactions incontrôlées. Il ne supporte pas en effet le changement incessant des valeurs de l’Influence Character. Il arrive souvent que le personnage principal perde son sang-froid face à certaines décisions de l’Influence Character qu’il juge comme heurtant la droiture et la morale, choses qu’il n’a jamais été autant nécessaire de préserver et de renforcer.

JOURNEY #1
type Preconscious → type Conscious

Le personnage principal développe l’idée de l’infiltration afin de faire tomber de l’intérieur le grand groupe financier dont ils ont acquis (lui et son Influence Character) la certitude de l’implication dans les vols de diamant.

L’Influence Character résiste à cette idée prétendant que ce serait prendre des risques inutiles. Autant renforcer la surveillance des lieux sensibles et ne pas prendre ces risques inutiles. Cela sera bien suffisant.

Évidemment, cette attitude qui frise la lâcheté (perception tout à fait subjective du personnage principal) le rend furieux. Manifestement, le point de vue moral du personnage principal sur le monde le rend quelque peu aveugle sur la réalité des choses. Il prend ces choses bien trop sérieusement.

Du moins, trop sérieusement pour l’Influence Character qui appuie davantage encore sur la conduite dont il a parfaitement compris qu’elle heurtait la sensibilité du personnage principal.
Il faut bien comprendre que le problème du personnage principal n’est pas la personne de l’Influence Character.

Le personnage principal est en butte avec le dérèglement du monde. Et l’Influence Character représente ce monde.
L’Influence Character aiguillonne le personnage principal non pas par défi mais pour tenter de lui faire comprendre qu’une perspective trop rigide sur le monde n’est pas toujours la solution immédiatement adaptée à toutes situations. Il faut savoir parfois faire des compromis.

Notez que le type Conscious ne signifie pas nécessairement qu’il y aura une prise de conscience à la fin de la scène ou de la séquence. Ce peut être une tentative d’un personnage pour qu’il y ait une prise de conscience. Cela ne garantit en rien qu’elle sera réalisée bien que possible.

SIGNPOST #2
Type Conscious

L’argument majeur de l’Influence Character est que personne ne peut être indifférent à la tentation. Cette infiltration que le personnage principal entend mener lui-même le détruira s’il refuse de faire les concessions nécessaires pour changer son état d’esprit fixe.

Il y a des situations où un code moral trop prononcé s’avère totalement inapproprié à résoudre un problème.
Bien qu’il n’en soit pas vraiment convaincu, il s’insinue malgré tout des doutes dans l’esprit du personnage principal qui commence lui-même à interroger ses propres certitudes.

JOURNEY #2
type Conscious → type Memory

A court d’arguments ou bien parce qu’il craint pour la vie de son ami, l’Influence Character met sur la table les souvenirs de leur enfance dans un quartier difficile afin de se remémorer leur adolescence quelque peu turbulente.
A cette époque, le personnage principal avait moins d’égards vis-à-vis de la morale.

SIGNPOST #3
Type Memory

Le personnage principal a commencé sa mission depuis déjà un bon moment lorsque l’Influence Character prend contact avec lui et s’aperçoit qu’il est en proie à un dilemme qui le dévore comme un feu entre le respect pur et dur de son code moral et choisir le jeu du grand groupe financier en détournant l’argent des diamants volés pour le remettre à l’institution pour les enfants en difficulté.

C’est à ce moment précis que l’Influence Character décide de faire remonter les vieux souvenirs de leur enfance commune dans un quartier défavorisé.

A la lumière de ces images du passé, l’Influence Character supplie le personnage principal de plier sous le vent et non de lui résister s’il ne veut pas être brisé.

JOURNEY #3
type Memory → type Subconscious

Ne parvenant plus à se faire entendre du personnage principal, l’Influence Character décide d’employer une nouvelle tactique. Il reprend contact avec des amis de leur jeunesse perdus de vue depuis longtemps.

Il fait en sorte de provoquer une rencontre anodine entre eux et le personnage principal. Notez que l’Influence Character ne sera pas présent. Il n’existe aucune nécessité à sa présence auprès du personnage principal pour que l’effet de l’Influence Character agisse sur le personnage principal.

L’idée de l’Influence Character est que les souvenirs partagés rappellent au personnage principal comment ils se sentaient libres à l’époque avant de se mentir à eux-mêmes en s’enfermant dans le système.

SIGNPOST #4
Type Subconscious

Nous sommes maintenant au dénouement et nous savons que le personnage principal a détourné l’argent des diamants volés pour le remettre à l’institution pour enfants en difficulté sous couvert d’anonymat.

Certes, c’est un geste noble. Pourtant, l’Influence Character demande au personnage principal comment il se sent maintenant qu’il a violé cet idéal dont il s’était fait le chantre.
Est-ce que l’Influence Character juge le personnage principal ? Je ne le pense pas et le personnage principal non plus. Néanmoins, la clairvoyance de l’Influence Character laisse le personnage principal assez abattu et seul face à sa culpabilité.

Nous aborderons les chapitres 31 et 32 dès le prochain article.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Soyez le premier à voter pour cet article

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.