Archives de catégorie : Structure

LE PREMIER ACTE : FONCTIONNEMENT

Le premier acte est dédié à la mise en place de l’histoire. Le lieu, la période, les personnages, les enjeux, tout prend place dans l’acte Un. Pourquoi un premier acte ? Certes, c’est en lui et par lui que le lecteur trouvera des raisons pour continuer à lire. C’est-à-dire que l’auteur prépare son lecteur à l’histoire qu’il va lui conter.

Une fois que le lecteur est accroché à l’histoire (et cela se fait rapidement), il faut renforcer le lien peut-être encore très ténu entre le lecteur et le personnage principal d’abord et le reste du casting ensuite.
Mais l’acte Un suppose une mise en place. Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Ce n’est pas seulement de présenter les personnages, les lieux qu’ils investissent ou bien encore de donner quelques indices sur la nature du conflit potentiel.

L’acte Un sert aussi à préparer ce qui va advenir plus tard dans l’histoire. Par exemple, si, au cours de l’intrigue, un personnage va s’emparer d’une arme et faire feu, il faut que cette arme ait été présenté dès l’acte Un.
Continuer la lecture de LE PREMIER ACTE : FONCTIONNEMENT

QUAND DÉBUTER L’HISTOIRE ?

Distribuer les informations, c’est savoir quand les donner au lecteur. On a souvent peur que si l’on montre trop  de tempérance dans notre approche, le lecteur risque de ne pas vraiment comprendre ce qu’il se passe.

Il a certes besoin de quelques informations mais il ne faut pas céder à la tentation de trop lui en dire dès le début. Le premier acte n’est pas un fourre-tout d’informations. Plus vous lui en donnerez, plus vous le distrairez de ce qui l’intéresse vraiment. C’est-à-dire d’observer comment un personnage réagit à sa situation actuelle qui est souvent assez difficile.
Continuer la lecture de QUAND DÉBUTER L’HISTOIRE ?

LE CONTENU DU POINT MÉDIAN DE L’HISTOIRE

Le point médian est approximativement le milieu de l’histoire. D’un point de vue géométrique, il sépare en deux l’acte Deux. Ce point médian est très utile lorsqu’il s’agit de redonner de l’élan à l’histoire. En effet, l’attention du lecteur a tendance à se dissiper.

Il faut donc en quelque sorte le rappeler à l’ordre avec au point médian une nouvelle information qui va orienter l’histoire dans une toute nouvelle direction.
Ce point médian n’a pas non plus de durée prédéterminée. Il peut occuper une ou plusieurs pages et ne pas se situer exactement au milieu du scénario. Ce sont les exigences de l’histoire qui l’imposeront au bon endroit.

Nous allons passer en revue quelques outils dramatiques qui permettent de construire et de justifier la nécessité de ce point médian.
Continuer la lecture de LE CONTENU DU POINT MÉDIAN DE L’HISTOIRE

L’ARTICULATION DU PREMIER ACTE

J’aime bien la notion de mouvement . J’aime à la retrouver dans la dialectique, dans les images, dans tout ce qui contient un élan inhérent.
Le passage de l’acte Un à l’acte Deux est un tel mouvement.

Lorsqu’on écrit une histoire, nous pouvons facilement la condenser en une simple phrase telle que :
Une femme jalouse planifie le meurtre de sa sœur qui a épousé l’homme qu’elle aimait.

Lorsqu’on écrit une logline, il est préférable d’utiliser un verbe d’action (ici, planifier). Le mouvement, c’est-à-dire ce moment où le verbe d’action se met en branle, sera le passage dans l’acte Deux.
Continuer la lecture de L’ARTICULATION DU PREMIER ACTE

OBJECTIF & PROTAGONISTE : FAISEURS D’EXPÉRIENCE

Vous savez ce dont  vous voulez parlez dans votre histoire. Maintenant, la fiction exige que ce qui fait le cœur de votre récit se manifeste par un objectif clair pour le protagoniste.
Ce dessein spécifique de ce personnage permet d’exprimer de manière bien plus dramatique un thème ou une situation qui pourtant font pulser votre histoire mais qui ne possèdent pas en soi les atours dramatiques de la fiction.

Cet objectif sera prégnant sur toute l’histoire. Même si en fin de compte, il n’en est pas l’élément le plus important. D’ailleurs, je ne suis pas certain qu’il y ait un élément dramatique qui soit plus marquant qu’un autre en matière de structure.
Tous les éléments dramatiques accorderont leur contenu de manière à donner un tout qui sera l’histoire.
Continuer la lecture de OBJECTIF & PROTAGONISTE : FAISEURS D’EXPÉRIENCE