LES TRAITS DE PERSONNALITÉ DU PERSONNAGE

0
(0)

Cette série d’articles sur les personnalités d’un personnage débute ICI.

Le passionné

La toute première chose qui vienne à l’esprit lorsqu’on pense à un personnage passionné est qu’il est un amoureux. Amoureux de la vie, amoureux d’un être aimé. L’amour est une notion abstraite qui se manifeste dans la passion tel l’amant ardent en parlant du désir amoureux ; la passion mène à toutes les folies, à toutes les effronteries. Elle a la saveur de l’exubérance. Il faut aimer la vie pour être passionné ; Howard Lauther auquel je me réfère pour cette série d’article associe la passion à la sensualité. La chair attire la chair du passionné jusqu’à la débauche. Howard Lauther insiste d’ailleurs sur ce point. Je préfère cependant nuancer cet aspect du personnage mais si, effectivement, le personnage doit être licencieux parce que cela sert l’histoire, il sera décrit comme un passionné. On peut aussi inférer de l’être passionné un amour des biens terrestres mais aussi une quête spirituelle confinant à la fixation (au sens que la psychanalyse lui donne) ; la passion autorise toutes les audaces. Un personnage passionné se montrera souvent imprudent mais, contrairement à l’impulsif, il connaît les risques, bien que parfois, ses décisions peuvent être inconsidérées. Mais son avidité, forme passionnelle, est une force irrésistible qui peut le corrompre profondément en le tournant vers le mal ; l’émotion, mouvement intérieur de l’âme, est apportée avec la passion. Cela crée une ligne émotionnelle que le lecteur suivra pour atteindre à une signification transcendante. Je me laisse porter par les mots que je couche sur le papier. Je l’avoue, je ne suis pas poète. Jugez selon vos propres expériences ; le personnage passionné sera enthousiaste, fougueux, en proie à une fièvre qui ne peut s’éteindre ; il y a chez l’être passionné une ferveur qui se manifeste, par exemple, dans un zèle religieux. Et à propos de zèle, il est vrai qu’il met tout son cœur à à vivre sa passion et c’est intense ; Howard Lauther note qu’un personnage passionné se comporte comme un enfant gâté faisant un caprice lorsque quelque chose ou quelqu’un obstrue le chemin de sa passion et qu’il se montre particulièrement indiscipliné lorsqu’il est sous l’emprise totale de sa passion rejetant les conseils de prudence qu’on pourrait lui donner.

Un individu ne devient pas passionné soudainement. L’émotion qui gouverne sa passion se travaille avec le temps. Lorsqu’elle est bien installée, l’émotion ressentie à pratiquer une passion devient vite une addiction. Une fois qu’il s’intéresse à quelque chose ou à quelqu’un, cette chose ou cette personne peut le consumer.
Il a une propension à tomber amoureux rapidement. Son enthousiasme pour une cause peut s’enflammer rapidement. Son désir de plaisirs sensuels gagne rapidement du terrain sur d’autres pensées qu’il corrompt dans le même coup.

Voyez, il y a du bon comme du mauvais chez le personnage passionné. Lors de l’élaboration d’un personnage quelconque, on pourrait prendre les bons aspects d’une personnalité et considérer les caractéristiques les plus sombres d’une autre.

Un personnage réservé

Les définitions que donnent Howard Lauther sont d’abord matérielles. Ainsi, l’être passionné est quelqu’un de charnel alors qu’un individu réservé sera plutôt un personnage qui pratique l’abstinence. En effet, chez Lauther, un personnage réservé apparaît comme un ascète qui domine ses instincts, ses plaisirs et ses passions a contrario du passionné (puisque Lauther oppose ces deux concepts). Ce personnage s’adapte bien à une vie monacale ; le personnage réservé craint de se laisser dévorer par ses passions. C’est volontairement qu’il se pose une bride sur le cou ; un individu réservé est circonspect. On peut ainsi l’associer avec des traits appartenant au personnage réfléchi, en particulier ceux qui participe à la prudence innée ou acquise qui caractérise un personnage réservé ; par nature, c’est un personnage calme. Il adopte souvent une attitude posée, modérée. Peut-être se méfie-t-il de ses propres réactions et cherche-t-il d’abord à se maîtriser, à ne pas se laisser dominer par la situation (surtout lorsqu’elle est conflictuelle) ; c’est un personnage qui retiendra ses émotions pour ne pas trop s’exposer aux regards des autres. Craint-il d’être jugé ? ; Au regard des autres, justement, il apparaîtra froid. Ce n’est pas de la distance, on n’a simplement pas envie d’aller vers lui. Cette froideur apparente joue comme une protection ; il est toujours sur ses gardes car il a peur d’être pris au dépourvu et ainsi vulnérable s’il laissait s’exprimer la moindre émotion qu’il considère comme une faille par laquelle on pourrait l’atteindre. Howard Lauther parle d’inhibition. Je serai plus nuancé parce que le personnage peut pleinement avoir conscience des émotions, des sentiments ou des passions qui l’animent. Seulement, il ne veut pas qu’elles se manifestent. Il se sentirait blessé s’il levait son bouclier émotionnel ; parce qu’il ne laisse pas sa subjectivité biaiser ses pensées, un personnage réservé fera souvent preuve d’un bon jugement. Et malgré les réticences que sa simple présence impose, on se tourne vers lui lorsqu’on est en quête de conseils justes ; étrangement, un personnage réservé ne se montrera jamais favorable à l’égard d’autrui comme si cette complaisance le rendait vulnérable. Il y a de la fragilité chez un tel personnage qu’il cherche à réprimer en cachant ses émotions. Ne soyons pas surpris qu’il soit réticent à parler de soi jusqu’à faire preuve d’abnégation ; un personnage réservé s’est lui-même mis en place un certain nombre de règles auxquelles il ne déroge pas afin de ne pas se dévoiler à son insu. Ainsi, lorsqu’il est en difficulté, il préfère ne s’en remettre qu’à lui-même. Ce qui suppose chez lui une sorte d’autonomie afin de ne dépendre de personne ; sa réserve se traduit par une impassibilité, une sorte de flegme qu’il est difficile de bouleverser. D’ailleurs, on confond souvent cette posture avec l’image d’un individu au bout du rouleau. Mais on est loin de la vérité le concernant. Il est simplement non démonstratif et possède autant d’émotions et de passions que n’importe quel autre personnage.

Les émotions d’un personnage réservé sont emprisonnées derrière un comportement froid. Il garde ses pensées et ses sentiments comme s’il n’avait pas confiance en lui pour les gérer. Ainsi, il garde son calme sur toutes ses émotions et ne laisse aucune d’entre elles s’agiter.

C’est un point important souligné par Howard Lauther : sexuellement, c’est un personnage en retrait. Il semble intimidé par ses propres désirs sexuels et, selon Lauther, les réprime.

Il n’adopte un point de vue extrême que lorsqu’il n’y a plus rien pour le satisfaire, mais refuse d’en devenir le porte-parole. Il lui est impossible de susciter un enthousiasme sans limite pour quelque chose ou quelqu’un. Il ne laisse jamais la passion prendre le dessus sur lui.

Un personnage calme

Un personnage calme perd rarement son sang-froid. Comme il prend son temps, il est capable de se reprendre avant qu’un bouillonnement trop intense ne le perturbe. Cela peut aussi le desservir en laissant aux autres les conditions pour renforcer leurs positions. Garder la tête froide permet de gérer des situations difficiles mais ne perd-on pas un peu du sel de la vie ? ; par définition, un personnage calme est d’humeur égale. Cela peut être sincère ou non. En fait, c’est un individu qui aime adoucir les angles afin que son chemin soit le moins perturbateur possible ; Howard Lauther estime que ce calme apparent est un moyen pour éviter la souffrance. L’impassibilité pourrait être la marche du bienheureux ; c’est un personnage imperturbable. Dans une scène, il ne créera pas la surprise par sa réaction (le mot imperturbable implique qu’une action est en cours, donc le personnage réagit). Dans le même coup, est-ce qu’un personnage que peu de choses peuvent ébranler est intéressant sur le plan dramatique ou peut-être pourrait-il l’être si l’on force le trait ? La fiction exige beaucoup plus de la réalité que la réalité ne peut donner ; un personnage calme pourrait avoir une fonction de médiateur essayant de trouver des points d’accord entre deux opinions opposées ; il est pacifique, paisible mais peut-être que cette placidité qui semble à toute épreuve cache une réalité interne blessée par un trauma ; il possède aussi une assurance non feinte qui fait que l’on se sent en sécurité auprès de lui comme si son aura nous protégeait en nous enveloppant, une force tranquille en somme qui n’autorise pas ses passions à prendre le dessus. C’est une sérénité qui joue souvent en sa faveur mais qui marque chez lui un manque de fantaisie qui peut le rendre ennuyeux.

Un personnage calme reste égal à lui-même quelles que soient les circonstances. Il fait face aux défis de l’adversité sans cligner et refuse d’être intimidé par eux. Il contrôle ses sentiments les plus subversifs et se prépare à faire le travail qui doit être fait sans le questionner plus que cela. C’est un personnage qui manque certainement de combativité et est prêt à accepter les conséquences qui en découlent.

L’anxiété a peu de prise sur lui. Il ne se laisse pas ronger par les difficultés incessantes de la vie. Il garde le contrôle même en cas de danger. Les tempêtes qui se préparent à rugir contre lui ne l’intimident pas. Il observe la mêlée du haut de son piédestal et parfois, il s’ennuie.

Un personnage turbulent

Le moins qu’on puisse dire d’un tel personnage est qu’il est excessif en tout ; il a pour habitude de s’agiter en tout sens. Cette excitation qui le caractérise pourrait exténuer son entourage ; d’autant plus que cet un être colérique surtout lorsque la confusion s’empare de lui. Certaines scènes dans lesquelles il intervient pourraient être orageuses ; cette agitation bruyante et incessante cache souvent une inquiétude. Son désarroi est palpable à ceux qui savent le lire. L’agitation qui anime un tel personnage pourrait être un masque qui pourrait se déformer sous la pression ; c’est un individu qui s’énerve pour un rien ce qui le déprécie au regard des autres. Ce n »est pas de l’impatience. Il ne peut simplement pas s’empêcher de fulminer, de tempêter pour se sentir vivant ; face à un tel individu, on a l’impression qu’il est constamment sous pression et il est parfois difficile de le suivre ce qui complexifie la relation qu’on peut entretenir avec lui et qui sera souvent tendue. Cependant, il exacerbe si fort ses sentiments, émotions et passions qu’il en est admirable ; un personnage turbulent peut prendre des décisions difficiles à comprendre, mais s’il peut paraître perturbé ou instable à ceux qui le jugent, ce n’est qu’une apparence ; c’est un individu qui se bouleverse facilement et la gamme d’émotions et de sentiments dont il est alors capable est impressionnante et très dramatique.

Constamment secoué par les vents mauvais de la vie, dont certains sont peut-être de sa propre faute. En proie à une agitation ou à un malaise qu’il ne peut identifier, ses émotions parcourent toute la gamme et il lui est difficile de se stabiliser. Son esprit semble divisé en deux puis en quatre par des obligations contradictoires. Ses fardeaux se heurtent les uns aux autres, chacun exigeant plus d’attention qu’il ne sait le permettre.

Il est dans le vortex de toutes les choses qui ont mal tourné. Son tempérament turbulent est difficile à vivre pour son entourage.

Scenar Mag a besoin de vous. Depuis 2014, nous ne cessons de vous apporter le plus d’informations pertinentes possibles pour vous aider dans tous vos projets d’écriture. Non seulement d’en commencer toujours de nouveaux mais aussi de finir ceux que vous avez en cours. Seulement, Scenar Mag a un coût. Les frais de gestion, la documentation coûtent chers. Aidez-vous en nous aidant. 100 % de vos dons sont consacrés au fonctionnement du site (quelques euros suffisent). Ne restez pas indifférents à cet effort de partage de connaissance. Merci

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Cet article vous a déplu ?

Dites-nous pourquoi ou partagez votre point de vue sur le forum. Merci

Le forum vous est ouvert pour toutes discussions à propos de cet article

Laissez un commentaire ou Ouvrez un sujet dans le forum

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :