Toy Story : Séquence H

TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (7)

Voici l’analyse de la dernière séquence de Toy Story.

Les précédentes analyses se trouvent :
La séquence A
TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (1)

B & C
TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (2)

D
TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (3)

E
TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (4)

F
TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (5)

G
TOY STORY : LA SEQUENCE, UNITE STRUCTURELLE (6)

Voici la donc la séquence H.
La tension se fait sentir dès le début. Il faut reconnaître que cette tension a bien été nourrie lors de la séquence précédente.

Si je peux me permettre une image, pouvez-vous imaginer que ce chêne majestueux et gigantesque a tenu un jour dans un seul minuscule gland ?
C’est un peu l’idée avec la tension. Vous la nourrissez tout au long de l’histoire et elle jaillit en apothéose au cours du dernier acte.

Dont la séquence H fait partie.

Donc Buzz et Woody doivent parvenir à grimper dans le camion de de déménagement avant qu’il soit hors d’atteinte. En cas d’échec, ils seront à jamais perdus.

La tension fait le grand huit entre l’espoir et la crainte (du point de vue du lecteur).
Des obstacles sont rencontrés puis surmontés.
Nombre de ces obstacles et des solutions qui leur sont données sont issus d’éléments qui ont été soigneusement préparés au cours de l’histoire.

Par exemple, l’urgence de la situation décrite est explicite depuis le début de l’histoire. Puisque dès la séquence A, nous avons appris que Andy déménageait.

Ensuite, le premier obstacle rencontré au cours de cette séquence, c’est-à-dire Scud, est la conséquence immédiate du plan de sauvetage de Buzz par Woody.
Comme vous le constatez, cette ultime séquence n’est pas une invention d’événements nouveaux mais la conclusion de processus en cours (comme le déménagement).

La relation est aussi un arc dramatique

Buzz possède un arc dramatique, tout comme Woody et Sid pour les principaux personnages.
Mais la relation entre Buzz et Woody possède elle aussi son propre arc dramatique.

Tout comme les personnages évoluent sur un plan interne, les relations qu’ils entretiennent évoluent aussi.
Je vous renvoie à
VOTRE SCENARIO ETAPE PAR ETAPE
et en particulier les étapes sur les relations structurelles, situationnelles et émotionnelles.

Ainsi la complète transformation de la relation entre Buzz et Woody nous est démontrée lorsque Buzz est prêt à donner sa vie pour celle de Woody.
Le sacrifice est dans les gênes de tout héros.

Ce qui nous laisse supposer que nous n’avons pas à proprement parler de héros (du moins, nous ne pouvons pas distinguer clairement un héros).
Dans ce cas, le personnage principal et le protagoniste sont différenciés. Buzz faisant montre de sacrifice est alors le personnage principal de Toy Story.  Il est celui auquel nous nous identifions le mieux (chez lequel nous reconnaissons le plus d’émotions, avec lequel nous partageons le plus d’émotions).

Et Woody est alors le protagoniste. Il est celui par qui l’action arrive.
C’est lui qui fait avancer l’intrigue. Ce qui ne signifie pas que nous sommes indifférents aux différents états par lesquels il passe au cours de l’histoire.
Mais seulement, notre priorité en tant que lecteur, ne va pas vers lui. Ce n’est pas un hasard si ce n’est pas lui qui est ficelé à la fusée d’artifice.

Je vous renvoie à la théorie narrative Dramatica pour de plus amples détails sur cette séparation entre le personnage principal et le héros.
DRAMATICA : LA THEORIE EXPLIQUEE

Woody sauve de nouveau Buzz

L’utilisation de Karting est la solution qu’apporte Woody pour sauver une fois de plus Buzz. Mais là aussi, ce n’est pas une invention mais la conclusion de ce qui s’est passé entre Karting et Woody dans la séquence C.

Karting utilisé précédemment par Woody lui a servi pour se débarrasser de Buzz afin que Andy dans la précipitation choisisse Woody.
Mais les conséquences de cette tentative sont dramatiques : Buzz tombe par la fenêtre et Woody est accusé de meurtre par les autres jouets.

De plus, l’interférence des autres jouets dans la tentative de sauvetage de Woody est là aussi issue de l’incompréhension des réelles intentions de Woody.
Et du fait qu’ils ignorent encore que la relation entre Buzz et Woody est maintenant positive.

Ce n’est d’ailleurs qu’après avoir fait basculer Woody hors du véhicule et avoir observé que Karting, Buzz et Woody œuvrent de concert que la résolution de la relation entre Woody et la petite troupe peut enfin s’installer.
Les autres jouets reconnaissent leur erreur et participent à l’effort du sauvetage.

Complications

Mais bien sûr, de nouvelles difficultés se font jour. Et la solution viendra de la fusée d’artifice, élément mis en place dans la séquence G.

Mais cette solution n’est pas sans risques et la fusée d’artifice risque de jeter Buzz dans les limbes d’un oubli définitif.
Pourtant, Buzz parvient à se délester de la fusée.
La crainte chez le lecteur cède la place à l’espoir.

Tous les problèmes sont résolus

Lorsque Buzz et Woody ont enfin rejoint Andy, toutes les lignes de tension dramatique sont résolues. Plus aucune question dramatique n’est en suspens.
Et les comptes à rebours sont clos.

Il ne reste plus qu’à mettre en place le dénouement qui lui aussi répond à des éléments plantés précédemment.
L’époque de Noël corresponds à l’anniversaire puisque Woody a lui-même statué dès le début de l’histoire que les anniversaires et Noël sont toujours des moments difficiles pour les jouets.
Et Monsieur Patate se trouve une Madame Patate…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.