Archives pour l'étiquette Tension

LES SCÈNES D’ACTION

L’action peut être autre chose qu’un personnage courageux mais peut-être pas sans reproche sauvant des flammes une vieille dame trop faible pour s’en extraire elle-même.
L’action est surtout quelque chose de plus personnel.

La seule exigence que requiert une scène d’action, c’est qu’elle dépende en partie d’un mouvement à travers l’étendue que vous avez mise en place pour cette scène particulière et en partie de la durée de cette scène d’action. En effet, la durée a un rôle important parce qu’elle aide le lecteur à croire qu’il participe à l’action.
Continuer la lecture de LES SCÈNES D’ACTION

ÉMOTIONS & LA SCÈNE DRAMATIQUE

Le contenu émotionnel de l’histoire s’exprime dans les scènes dramatiques. Cette expression de scènes dramatiques est à comprendre comme des événements ou des expériences qui suscitent une vive émotion.
Ces événements et expériences (donc des émotions) s’étendent au long d’un large spectre : entre une joie formidable et la plus terrible des tragédies.

Comme rien ne devrait être gratuit dans une fiction (chaque élément doit faire sens), ces émotions sont aussi destinées à inciter le protagoniste à agir et à faire avancer l’intrigue. Il faut donc écrire des scènes dramatiques pour décrire ces émotions.
Continuer la lecture de ÉMOTIONS & LA SCÈNE DRAMATIQUE

SCÈNE ET SUSPENSE

Le suspense est un état d’incertitude apte à produire de l’anxiété. Dans une fiction, il a tendance à produire le même effet sur le lecteur quelles que soient les circonstances décrites.
Celles-ci peuvent en effet être légères et positives comme de savoir si la petite amie du héros acceptera sa demande en mariage ou bien si votre héros chutera ou non du bord de la falaise à laquelle il est accroché.

Le suspense met en place les sensations fortes. On obtient du suspense habituellement en retardant l’inévitable conclusion de la situation délicate dans laquelle se trouve le personnage.
Continuer la lecture de SCÈNE ET SUSPENSE

LA PREMIÈRE SCÈNE APRÈS LA SÉQUENCE D’OUVERTURE

La séquence d’ouverture est en quelque sorte destinée à donner l’ambiance de ce qui va suivre. La toute première scène qui lui succède a cependant une fonction très importante parce qu’elle a en charge de mettre en place la situation dans laquelle seront plongés non seulement les personnages mais aussi le lecteur.
Continuer la lecture de LA PREMIÈRE SCÈNE APRÈS LA SÉQUENCE D’OUVERTURE

L’INDISPENSABLE TENSION DRAMATIQUE

Imaginez deux hommes se livrant une lutte acharnée. Tout prêt d’eux, un gouffre étend sa menace. L’un des hommes chancelle au bord de la falaise. Il va tomber mais par un effort impensable, il se redresse, empoigne son adversaire et c’est maintenant l’autre qui est menacée d’une mort certaine.

C’est un exemple de tension dramatique. En règle générale, la tension est un conflit potentiel. Ce potentiel lorsque la résolution possible du conflit n’est pas certaine positionne le lecteur émotionnellement (et parfois physiquement) lui-même dans un état de tension. Et cela l’incite à continuer sa lecture.
Continuer la lecture de L’INDISPENSABLE TENSION DRAMATIQUE