Archives pour l'étiquette Tension

UNE INTRIGUE N’EST PAS LA VIE

La vie peut être intéressante à vivre. Elle est pleine d’événements. Néanmoins, il est rare de distinguer une quelconque intrigue dans nos vies.
Je me rends à mon travail et j’en reviens. Jour après jour.
J’ai certainement rencontré toutes sortes de gens mais c’est essentiellement par hasard et sûrement moins excitant que les rencontres que l’on trouve dans les fictions.

Même lorsque nous mourrons, nous sommes loin d’avoir atteint une quelconque totalité. Bien sûr, une intrigue se présente comme si elle était réelle. Si l’on extrait tout ce qui peut être ennuyeux.
Malgré cela, cependant, il faut bien constater qu’une intrigue n’est pas exactement comme la vie réelle.
Continuer la lecture de UNE INTRIGUE N’EST PAS LA VIE

INTRIGUE : COMPLICATIONS PROGRESSIVES

L’intrigue se déploie depuis l’incident déclencheur jusqu’au climax. Compliquer l’intrigue revient à rendre difficile la vie du protagoniste. Cette difficulté suit une courbe de tension dramatique qui consiste progressivement à renforcer la force antagoniste qui va venir s’opposer au héros de l’histoire.

L’incident déclencheur a bouleversé le quotidien du protagoniste. Il s’est créé en lui un désir conscient ou inconscient de restaurer cet équilibre auquel il se confortait fidèlement croyant que c’était là le moyen d’atteindre le bonheur.
Continuer la lecture de INTRIGUE : COMPLICATIONS PROGRESSIVES

UN ENJEU DANS CHAQUE SCÈNE

Le manque d’enjeu dans une scène est probablement l’un des défauts les plus communs dans un scénario. Le personnage principal apparaît dans la majeure partie des scènes. Et lorsqu’il est absent, c’est parce que cela est nécessaire à l’histoire.

Dans chacune des scènes où il survient cependant, il doit y avoir quelque chose qui représente un enjeu pour lui. Car si cet enjeu est éludé, il en résultera des dialogues prenant l’apparence d’une conversation anodine, sans conséquence (en d’autres termes, de l’espace perdu).

Après le premier jet du scénario, faites le tour de vos scènes et tentez de repérer celles qui ne contiennent aucun enjeu. Il ne sera pas nécessaire de les supprimer mais de les retravailler.
Continuer la lecture de UN ENJEU DANS CHAQUE SCÈNE

CE QUI FAIT UNE HISTOIRE

Raconter une histoire, c’est connaître sa fin, c’est aussi savoir que tout ce qui sera écrit mène à un but particulier et en fin de compte et idéalement, que nous atteignons certaines vérités qui approfondissent ce que nous sommes réellement en tant qu’êtres humains.

Une histoire nous permet d’affirmer qui nous sommes. Nous avons tous besoin de nous convaincre que notre vie a une signification.
Continuer la lecture de CE QUI FAIT UNE HISTOIRE

L’ACCROCHE ET LE CLIFFHANGER

Deux éléments dramatiques sont à retenir lorsque l’on écrit un scénario. Il y a d’abord l’accroche qui permet de capter l’attention du lecteur.
Et il y ce qu’on appelle le cliffhanger, c’est-à-dire la fin d’une scène ou d’une séquence qui donne l’envie au lecteur de connaître ce qui va bien pouvoir se passer ensuite.

S’il ne se produit rien dans l’histoire qui puisse attirer l’attention du lecteur, l’auteur peut s’évertuer dans le vide. Non seulement le lecteur s’ennuiera mais surtout, il n’ira pas jusqu’au bout de sa lecture.
Continuer la lecture de L’ACCROCHE ET LE CLIFFHANGER