Archives par mot-clé : Structure

DE L’IMPORTANCE D’ETRE BIEN STRUCTURE

William Goldman dans son livre Adventures in the screen trade insiste sur l’idée qu’un scénario est une structure.
Le contenu de votre récit requiert une structure. C’est elle qui lui donnera sa forme. Une structure n’est pas une formule qui permet d’obtenir un bon scénario. Elle est comme un squelette que vous recouvrez de votre histoire. Si votre histoire n’avait pas ce squelette pour la maintenir en place, elle s’effondrerai comme de la gélatine, incapable du moindre mouvement (c’est-à-dire d’aller de l’avant).
Continuer la lecture de DE L’IMPORTANCE D’ETRE BIEN STRUCTURE

error

LES PERSONNAGES DYNAMIQUES

Les personnages  dynamiques sont ceux qui évoluent au cours du récit. Ils subissent une transformation que celle-ci soit psychologique ou physique ou souvent les deux.
Emotivement, ils ne réagissent plus de la même manière au fil du récit. Les personnages dynamiques apprennent des choses sur eux-mêmes à partir des expériences qu’ils vivent. Lorsqu’ils surmontent un obstacle, ce n’est pas gratuit. Chaque obstacle qu’ils peuvent ou non surmonter (tout dépend du moment du récit où cette épreuve advient) est pour les personnages dynamiques une source de changement. Continuer la lecture de LES PERSONNAGES DYNAMIQUES

error

L’IMPORTANCE DE L’OPENING IMAGE

L’Opening Image (ou la première scène de votre scénario) est souvent l’image prégénérique. Elle est d’une importance capitale car elle définit toute votre histoire.
Il ne faut pas confondre cette Opening Image avec une éventuelle séquence d’ouverture. La séquence d’ouverture n’est nullement une obligation, tout au plus un désir de l’auteur ou de format. Les séries ont souvent eu recours à une séquence d’ouverture avant l’Opening Image (ou première scène).
Continuer la lecture de L’IMPORTANCE DE L’OPENING IMAGE

error