Archives par mot-clé : Protagoniste

LE HÉROS EST UN ÊTRE HUMAIN

Le héros en tant que protagoniste est celui qui fait avancer l’intrigue. On a pris l’habitude de le considérer tout empli de bonnes intentions, faisant le bien et surmontant l’adversité. Le héros typique est Hercule.

Depuis Hercule, le héros est moins empreint de ses ancêtres divins. Il est devenu quelqu’un d’ordinaire jeté dans une situation extraordinaire. Néanmoins, il est toujours affublé de qualités, voire de vertus qui lui permettent de se dépasser, de vaincre toutes sortes de difficultés et d’obstacles (malgré les tribulations qui pourraient l’abattre plus souvent qu’à son tour).
C’est toujours un personnage qui fait montre de bravoure (alors que la bravache pourrait être plus dramatique). Il est encore le gardien de valeurs morales qui ne font que refléter une société qui se voudrait utopique. C’est un être exemplaire prêt à se sacrifier pour sa cause.
Continuer la lecture de LE HÉROS EST UN ÊTRE HUMAIN

FICTION : LA VIE TELLE QU’ELLE EST

Ecrire un personnage mauvais pour le voir se racheter à la fin de l’histoire par une prise de conscience de ses erreurs est certes bien ordonné et plein d’espoir. La bonté est possible. La vie nous le montre régulièrement.

Dans une fiction, nous sommes habitués à voir de mauvais personnages s’amender et devenir bons et meilleurs illuminés à l’horizon d’un renouveau printanier. Mais la vie est aussi un immense chaos et une fiction se devrait de répéter ce désordre, cette angoisse et l’inquiétude que la vie suscite en nous.
Continuer la lecture de FICTION : LA VIE TELLE QU’ELLE EST

UN PROTAGONISTE AUX ASPECTS SOMBRES

Vous pourriez vous être décidé pour un protagoniste qui ne présente pas de prime abord des aspects positifs. Il pourrait même offrir aux regards ses côtés les plus négatifs.

A ce propos, vous pourriez être intéressé par :

Le problème à contourner est que le lecteur recherche ardemment à être captivés par les personnages. Et concernant le personnage principal d’une fiction, il est nécessaire que l’empathie s’installe entre lui et le lecteur.
Continuer la lecture de UN PROTAGONISTE AUX ASPECTS SOMBRES

L’ÉVOLUTION INTÉRIEURE DU PROTAGONISTE

Ce qui est important, ce n’est pas de montrer en une scène que le protagoniste est devenu autre par une révélation soudaine (ou divine) mais plutôt de montrer (un scénario montre mais ne dit pas, le lecteur d’un scénario doit voir des images à travers les mots) comment il en est arrivé à cette révélation.

On garde à l’esprit que cette transfiguration du héros est interne. En quelque sorte, il devient meilleur. Mais cette rédemption obéit à une logique. Voyons comment cette logique peut être mise en place.
Continuer la lecture de L’ÉVOLUTION INTÉRIEURE DU PROTAGONISTE

HÉROS : LA RÉSISTANCE AU CHANGEMENT

Quelle que soit la force avec laquelle nous voulons quelque chose, il y a toujours quelque chose de plus puissant qui nous retient : notre résistance au changement.
La seule chose qui puisse nous faire changer est lorsque le monde (donc extérieur à nous) ne nous en laisse pas le choix.

Un problème que nous ne pouvons plus éviter, une évidence que nous ne pouvons plus dévier du regard et lorsque le monde se précipite à notre rencontre, nous ne pouvons plus que changer. Il nous faut agir ou être écrasé.
Continuer la lecture de HÉROS : LA RÉSISTANCE AU CHANGEMENT