Archives pour l'étiquette Personnage

ARCHETYPE : HESTIA, MYSTIQUE & RÉVÉLATRICE

Hestia est la divinité grec du feu sacré et du foyer domestique. Hestia est la personnification du centre symbolique de la maison. Elle est l’incarnation de la compassion féminine et de l’unité de la famille.

L’esprit de la déesse inspire de la joie et de la paix.
Déesse vierge, elle adore l’introspection lors de longs moments de solitude. Sentiments et intuition sont les caractéristiques de cet archétype.
Continuer la lecture de ARCHETYPE : HESTIA, MYSTIQUE & RÉVÉLATRICE

L’ÉVOLUTION DU HÉROS

L’évolution du héros se fonde sur une faille majeure dans sa personnalité. Créer cette faille permet alors de montrer cette évolution.
A l’origine, c’est-à-dire dans le passé du personnage, s’ancre un trauma. Donc une expérience.

Un être de fiction est comme nous. Nous n’aimons guère revivre les expériences qui nous font mal. Alors le personnage va développer des comportements (dont il n’est peut-être même pas conscient) pour se protéger.
Continuer la lecture de L’ÉVOLUTION DU HÉROS

ARCHÉTYPE : HERA, MATRIARCHE ET REJETÉE

Héra (ou Junon dans la mythologie romaine) est la puissante déesse du mariage et de la fécondité des couples. Zeus s’en éprit mais elle fut capable de lui résister jusqu’à ce qu’il lui promette le mariage.
Mais il la trahit et elle en conçut depuis ce jour un esprit vindicatif. Les vœux du mariage sont sacrés pour Hera et malgré les infidélités de son mari, il n’était pas question pour elle de s’en séparer.

Sa vengeance s’accomplit alors sur les enfants que Zeus eut avec des mortelles. Cependant, elle est une figure majeure des dieux de l’Olympe qu’elle considérait comme une famille qu’il fallait maintenir soudée.
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : HERA, MATRIARCHE ET REJETÉE

LE CHANGEMENT : MOUVEMENT DE L’HISTOIRE

Raconter une histoire avec toute la créativité qu’elle exige, c’est souvent impliquer le mouvement d’une transformation.
Comme deux personnages qui s’ignorent au début de l’histoire et dont la relation se fera plus intime, plus indispensable au cours de l’intrigue.

La relation entre deux personnages implique aussi que l’un au moins de ces deux êtres de fiction évoluera lui aussi. Sa personnalité changera et son point de vue sur le monde sera différent lors du dénouement. C’est d’assister à cette transfiguration progressive du héros (et même celle d’autres personnages) qui rend l’histoire passionnante à suivre pour le lecteur.
Continuer la lecture de LE CHANGEMENT : MOUVEMENT DE L’HISTOIRE

UN LIEN ENTRE LECTEUR ET PERSONNAGE PRINCIPAL

Lajos Egri  a suggéré que si vous vous connaissez suffisamment vous-même, profondément et intimement, un auteur sera capable d’inventer des personnages intéressants et complexes qui perdureront longtemps dans l’esprit du lecteur.

Cette introspection, cette rencontre de soi est la clef de la création d’êtres de fiction qui seront bien plus que des ombres posées là sur la page.
Le maître mot au cours de l’élaboration d’un personnage est émotion. Nous avons tous éprouvé, plus ou moins, la palette entière des émotions dont un être humain est capable. Même si l’expérience décrite dans la fiction n’a pas été réellement vécue par le lecteur, il se crée cependant en lui comme une résonance d’où émergeront quelques souvenirs.

Et cette réminiscence nous apparaîtra d’abord selon un point de vue émotionnel et non pas comme une description froide des événements.
Continuer la lecture de UN LIEN ENTRE LECTEUR ET PERSONNAGE PRINCIPAL