Archives pour l'étiquette Personnage

LE CONFLIT ATTIRE L’ATTENTION

Si les 10 premières pages du scénario (après celles éventuellement consacrées à un prologue ou séquence d’ouverture) ne parviennent pas à susciter l’intérêt du lecteur, les choses vont se compliquées pour tenter de l’accrocher par la suite.

Le conflit est un élément clé sur lequel l’auteur devrait au moins donner quelques indices dès son acte Un. Car le conflit est actionnel. Il soulève aussi des questions et le lecteur attend qu’on lui réponde.
Continuer la lecture de LE CONFLIT ATTIRE L’ATTENTION

HISTOIRE : CE QUI S’EST PASSÉ AVANT

Dans un projet d’écriture, avant de s’attaquer derechef à la page blanche, on réfléchit (ou bien l’on rêve) quelque peu à l’environnement que nous allons mettre en place.
C’est-à-dire son histoire, son étendue, ses conditions.

Lorsque l’histoire se déroule sur un fond de guerre, par exemple, il est bon que l’auteur ait quelques idées sur les moments politiques qui ont précédé l’entrée dans la guerre. Même si ces moments ne seront jamais mentionnés dans le corps de l’histoire s’ils ne sont pas importants aussi pour le lecteur.
La capacité de décrire des événements complexes peuplés par des personnages tout autant alambiqués exige que l’auteur sache pourquoi ces événements se sont produits et qui sont ces gens qui sont impliqués en eux.
Continuer la lecture de HISTOIRE : CE QUI S’EST PASSÉ AVANT

LES PERSONNAGES SECONDAIRES

Si votre histoire  n’a qu’un protagoniste et un antagoniste, autant savoir ce que vous faîtes. Traditionnellement, chacun d’entre eux a besoin d’amis ou d’alliés dans la bataille qu’ils se livrent tous deux.

Dans une fiction, le héros et le méchant de l’histoire sont souvent définis par ceux qui les entourent.
Continuer la lecture de LES PERSONNAGES SECONDAIRES

LE PERSONNAGE DANS LA SCÈNE

Un personnage pénètre une scène avec une certaine émotion, un certain état d’esprit. Au cours du déroulement de la scène, il conservera peut-être cette émotion. Mais quelque chose peut se produire et le sentiment qu’éprouve le personnage peut alors changer.

Un personnage a aussi un objectif qu’il souhaite accomplir spécifiquement dans une scène particulière. Il a une intention, un but.
Continuer la lecture de LE PERSONNAGE DANS LA SCÈNE

PERSONNAGE : DÉPEINDRE UN ESCROC

N’importe quel voyou peut s’emparer d’une arme et vous voler mais il faut un véritable talent pour être un escroc.
Lorsqu’un auteur souhaite intégrer dans son histoire un tel personnage, il doit se souvenir qu’il est quelqu’un que l’on qualifierait de flamboyant.

Son activité principale est l’arnaque. L’arnaque est un crime non violent. Globalement, il s’agit d’une supercherie intentionnelle. On y trouve des éléments de dissimulation, de corruption ainsi que de déformation des faits.
Et tout cela dans le but de s’approprier la propriété d’autrui.
Continuer la lecture de PERSONNAGE : DÉPEINDRE UN ESCROC