Archives pour l'étiquette Objectif du héros

BIEN S’INTERROGER SUR SON HEROS

Avoir déterminé ce que veut le héros d’une histoire n’est pas suffisant pour faire une histoire. Il est important aussi de mettre en place ce qu’il devra faire pour obtenir ce qu’il veut.
Ainsi, une intrigue commence à se dessiner.

Parfois, il est assez simple de distinguer entre les deux notions. Dans Le Seigneur des Anneaux, la mission de Frodon est de détruire l’Anneau. Gandalf lui a appris que le seul endroit où cela s’avérera possible est de se rendre au Mont Destin.

Il devra donc traverser toute la Terre du Milieu jusqu’en Mordor et jeter l’Anneau dans le volcan. C’est sa quête ou son défi.

Parfois, la quête et la volonté du héros semblent confondues. Etre le champion du monde dans sa catégorie détermine à la fois la quête et les épreuves qui attendent le personnage.
Néanmoins, ce qu’il veut et ce qu’il doit faire pour l’obtenir sont deux interrogations différentes pour l’auteur.

Billy Elliot, par exemple, a décidé qu’il voulait suivre des cours de danse. Il est persuadé que c’est sa vocation.  C’est ce qu’il veut.
Mais que devra-t-il faire pour y arriver ?
Il devra se délivrer de sa timidité et du poids du regard des autres. Ce qui donne un tout autre aspect à la réflexion sur le personnage.
Continuer la lecture de BIEN S’INTERROGER SUR SON HEROS

BIEN SAVOIR QUI EST LE PERSONNAGE PRINCIPAL

Une des principales raisons du succès d’un scénario (artistiquement et commercialement) est qu’il possède des personnages intéressants à suivre. Ceux-ci feront face à des difficultés apparemment insupportables et insurmontables aussi.

Pour ne pas rencontrer la frustration de son lecteur, l’auteur a donc tout intérêt à être clair quant à son personnage principal.
Continuer la lecture de BIEN SAVOIR QUI EST LE PERSONNAGE PRINCIPAL

CONFLIT & EMPATHIE : 2 PIERRES ANGULAIRES

Le conflit façonne l’histoire. L’empathie est ce facteur qui sort le lecteur de son indifférence et instille dans la fiction une profonde identité émotionnelle avec le héros.

Héros ou antihéros, d’ailleurs. MacBeth, par exemple, avec cet enchevêtrement de traits de caractère conflictuels donne au lecteur nombre de justifications pour se reconnaître en lui.
Continuer la lecture de CONFLIT & EMPATHIE : 2 PIERRES ANGULAIRES

SCENE : N’EVOQUEZ QUE L’ESSENTIEL

Est-ce que chacune de vos scènes et les personnages qu’elle contient a une raison d’exister ? A t-elle un but si on la rapporte à l’ensemble ?

Si vous décidez que non, alors il faut couper. Tout ce qui est hors de propos avec votre sujet, tout ce qui ne lui est pas nécessaire devrait être éliminé.
Ne soyez pas bavard ou répétitif. N’encombrez pas votre projet de choses qui ne lui sont pas pertinentes.
Continuer la lecture de SCENE : N’EVOQUEZ QUE L’ESSENTIEL