Archives pour l'étiquette Objectif du héros

LES MOTIVATIONS DU HÉROS DOIVENT ÊTRE CLAIRES

Non seulement le héros doit être suffisamment sympathique pour que l’empathie du lecteur à son égard puisse s’installer mais il doit posséder un objectif clair dans l’histoire.
Sinon le lecteur n’accrochera pas à celle-ci.

Dès le début, son but doit être clair et le héros devrait en quelque sorte se retrouver dans l’obligation de le poursuivre.
Mais cela serait le priver de sa liberté de choix. C’est ainsi que classiquement, un héros offre toujours une certaine résistance à s’engager dans son aventure.
Continuer la lecture de LES MOTIVATIONS DU HÉROS DOIVENT ÊTRE CLAIRES

DÉBUTER SON SCÉNARIO : HÉROS OU MÉCHANT ?

Il est souvent plus simple d’envisager une histoire en s’attardant d’abord sur son héros. Mais il est aussi un personnage qui a autant d’importance si ce n’est plus que le protagoniste.
Et c’est le méchant de l’histoire.

Dans les faits, vous pouvez commencer à travailler avec l’un comme avec l’autre. Ce qu’il faut retenir, c’est que vous devez accorder autant de soins à créer votre antagoniste (c’est-à-dire que vous devez l’aimer) que lors de l’élaboration de votre héros.
Continuer la lecture de DÉBUTER SON SCÉNARIO : HÉROS OU MÉCHANT ?

DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (39)

Nous avons vu les variations du type Memory et du type Conscious de la classe Mind.
Abordons dans cette article les variations du type Preconscious de la même classe.

Les descriptions que nous donnons des classes, des types et des variations peuvent être utilisées pour façonner vos propres personnages sans que par ailleurs vous vous intéressiez à la théorie narrative Dramatica.
Une théorie n’est vraiment passionnante que si l’on peut la mettre en pratique. Dans la pensée de Dramatica, les variations permettent de définir le ou les thèmes qui seront exploitées dans l’histoire.

Le sommaire de tous les articles de la théorie Dramatica se trouve ici :
DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE
Continuer la lecture de DRAMATICA : LA THÉORIE EXPLIQUÉE (39)

LE FONDEMENT DE VOTRE PERSONNAGE

Les personnages sont l’élément vital de votre scénario. On les suit tout au long de l’histoire pour savoir ce qui va leur arriver.
Non pas par curiosité.
Mais parce que nous nous préoccupons d’eux.

Un personnage bien développé attire immanquablement sur lui une empathie de la part du lecteur. C’est précisément cette empathie qui crée cette attirance envers un personnage.

Si votre personnage est creux, unidimensionnel, vous n’accrocherez pas le lecteur sur sa personne et frustré, il ne se donnera certainement pas la peine de continuer à lire votre histoire.
Continuer la lecture de LE FONDEMENT DE VOTRE PERSONNAGE

STRUCTURE : LE MOMENT DU « ALL IS LOST »

« Tout est perdu » (All is Lost) est un moment dramatique qui articule une histoire. Il est important de comprendre pourquoi ce moment doit figurer dans l’histoire.

Il est une étape cruciale du parcours du héros et mène naturellement à la conclusion de l’histoire.
Que ce soit dans la vie réelle ou dans nos scénarios, lorsque nous atteignons ce moment particulier du All is Lost, nous ne sommes jamais aussi loin de réussir le but que nous nous sommes fixés ou que le héros doit accomplir.
En un mot, on ne peut pas descendre plus bas.
Continuer la lecture de STRUCTURE : LE MOMENT DU « ALL IS LOST »