Archives par mot-clé : Créativité

PERSONNAGE A TROIS DIMENSIONS

Un personnage nécessite une armature émotionnelle afin de faire de lui un être à trois dimensions. Par ailleurs, le passé d’un personnage est constitué des événements qui l’ont mené jusqu’à nous, c’est-à-dire au moment où l’histoire commence.
Mais les événements qui sont l’histoire de ce personnage ne suffisent pas. Il est nécessaire aussi de préparer le façonnage émotionnel de ce personnage au moment où débute le récit.
Continuer la lecture de PERSONNAGE A TROIS DIMENSIONS

error

LA VIE DU HEROS TIENT EN UN SCÉNARIO

A beautifully told story is a symphonic unity in which structure, setting, character, genre, and idea meld seamlessly. To find their harmony, the writer must study the elements of story as if they were instruments of an orchestra—first separately, then in concert.

Une histoire merveilleusement racontée est comme une symphonie dans laquelle la structure, la mise en place, les personnages, le genre et l’idée se fondent de manière transparente. Pour trouver leur harmonie, l’auteur doit étudier les éléments de l’histoire comme s’ils étaient les instruments de l’orchestre, d’abord séparément puis de concert.
Robert McKee in Story

Continuer la lecture de LA VIE DU HEROS TIENT EN UN SCÉNARIO

error

4 INTRIGUES COMMUNES DES SCÉNARIOS D’ACTION/THRILLER

Les thrillers ont toujours une sorte d’excuse pour justifier toute l’action qui se déverse dans leur intrigue. On la nomme Incident Déclencheur ou encore Catalyst.
Mais pour le lecteur ou le passionné de films d’action, ce n’est probablement que la raison qui incite le héros à s’acheter un flingue et d’aller tuer un max de méchants.
Continuer la lecture de 4 INTRIGUES COMMUNES DES SCÉNARIOS D’ACTION/THRILLER

error

LUKE LA MAIN FROIDE

Luke la main froide (1967)
réalisé par Stuart Rosenberg
écrit par Donn Pearce et Franck R. Pearson d’après le roman de Donn Pearce

Luke la main froide est l’étude émouvante d’un non-conformiste,  anti-héros solitaire qui obstinément résiste à l’autorité et aux institutions. Une des affiches du film portait l’accroche :

« The man…and the motion picture that simply do not conform. »

L’homme… et le film qui simplement ne se soumettent pas.
Continuer la lecture de LUKE LA MAIN FROIDE

error