Archives pour l'étiquette Émotion

LES SCÈNES D’ACTION

L’action peut être autre chose qu’un personnage courageux mais peut-être pas sans reproche sauvant des flammes une vieille dame trop faible pour s’en extraire elle-même.
L’action est surtout quelque chose de plus personnel.

La seule exigence que requiert une scène d’action, c’est qu’elle dépende en partie d’un mouvement à travers l’étendue que vous avez mise en place pour cette scène particulière et en partie de la durée de cette scène d’action. En effet, la durée a un rôle important parce qu’elle aide le lecteur à croire qu’il participe à l’action.
Continuer la lecture de LES SCÈNES D’ACTION

ÉMOTIONS & LA SCÈNE DRAMATIQUE

Le contenu émotionnel de l’histoire s’exprime dans les scènes dramatiques. Cette expression de scènes dramatiques est à comprendre comme des événements ou des expériences qui suscitent une vive émotion.
Ces événements et expériences (donc des émotions) s’étendent au long d’un large spectre : entre une joie formidable et la plus terrible des tragédies.

Comme rien ne devrait être gratuit dans une fiction (chaque élément doit faire sens), ces émotions sont aussi destinées à inciter le protagoniste à agir et à faire avancer l’intrigue. Il faut donc écrire des scènes dramatiques pour décrire ces émotions.
Continuer la lecture de ÉMOTIONS & LA SCÈNE DRAMATIQUE

SCÈNE ET SUSPENSE

Le suspense est un état d’incertitude apte à produire de l’anxiété. Dans une fiction, il a tendance à produire le même effet sur le lecteur quelles que soient les circonstances décrites.
Celles-ci peuvent en effet être légères et positives comme de savoir si la petite amie du héros acceptera sa demande en mariage ou bien si votre héros chutera ou non du bord de la falaise à laquelle il est accroché.

Le suspense met en place les sensations fortes. On obtient du suspense habituellement en retardant l’inévitable conclusion de la situation délicate dans laquelle se trouve le personnage.
Continuer la lecture de SCÈNE ET SUSPENSE

LA RELATION ÉMOTIONNELLE DU PERSONNAGE PRINCIPAL

Une fiction, ce sont premièrement des personnages. Davantage, d’ailleurs, ce sont les relations entre les personnages qui nous fascinent. Et plus particulièrement, la relation du personnage principal avec une autre personne.

Dans toutes les histoires, il existe une relation émotionnelle. Et elle est un moyen efficace d’humaniser son protagoniste. Un héros va suivre deux trajectoires au cours de l’histoire. Il va poursuivre un objectif et il parcourra un chemin émotionnel.
Continuer la lecture de LA RELATION ÉMOTIONNELLE DU PERSONNAGE PRINCIPAL

MONTRER L’INTÉRIEUR DU PERSONNAGE

Lorsque vous avez dessiné les contours d’un personnage en lui assignant les attributs (qualités et défauts) qui le rendent unique dans une histoire, il faut pouvoir communiquer effectivement ses traits de personnalité au lecteur.
Efficacement implique que l’auteur soit devenu familier avec tous les aspects de son personnage qu’il souhaite évoquer dans l’esprit du lecteur.

Particulièrement sensible lorsqu’il s’agit d’un scénario, montrer ces attributs en action, concrètement, est préférable à simplement signaler (par exemple, deux personnages qui discutent sur un troisième personnage absent) telle ou telle caractéristique d’un personnage (information néanmoins nécessaire pour la compréhension de l’histoire).
Continuer la lecture de MONTRER L’INTÉRIEUR DU PERSONNAGE