Archives pour l'étiquette Court-métrage

LA FIN DE L’HISTOIRE (QUELQUES IDÉES)

En fiction, l’auteur a tout intérêt à connaître la fin de son histoire avant même de l’écrire.
Simplement parce que cela lui facilitera son travail d’écriture et son inspiration.

Quelle que soit la forme qu’elle prendra, la fin d’une histoire sera acceptée par le lecteur tant qu’elle est appropriée à l’histoire qu’il vient de lire ou de voir.
Continuer la lecture de LA FIN DE L’HISTOIRE (QUELQUES IDÉES)

COURT-METRAGE : ENTRE SOI & LE MONDE

En certaines situations, nous sommes ce que nous faisons. Nous sommes ce que nous pensons ou ne pensons pas.
Et nous sommes des créatures sociales expérimentant ce que la vie nous offre.

L’art est un moyen de trouver des réponses aux problèmes de cette expérience de la vie.
Mais le court-métrage est une forme précieuse et sociale qui exige et encourage une expression intelligente à la recherche d’une compréhension plus grande de ce que c’est que d’être en vie.
Continuer la lecture de COURT-METRAGE : ENTRE SOI & LE MONDE

TRAVAILLER SON PERSONNAGE

Le comportement et le physique d’un personnage sont des dimensions  importantes.
Mais il est nécessaire aussi de lier le personnage à un objectif. Comme l’intrigue dépend du personnage, le lien qui unit ces deux éléments dramatiques doit être puissant.
Continuer la lecture de TRAVAILLER SON PERSONNAGE

LE PERSONNAGE DANS LE COURT-METRAGE

C’est au-travers de ses relations aux autres personnages que le protagoniste progresse dans l’intrigue. La problématique pour l’auteur est alors de construire des personnages secondaires de sorte qu’ils aient un impact maximum dans l’histoire.
Continuer la lecture de LE PERSONNAGE DANS LE COURT-METRAGE

LE PERSONNAGE DANS LE COURT-METRAGE

Les questions clef à résoudre lorsqu’on souhaite écrire un court-métrage sont de définir à propos de qui est votre histoire et pourquoi avoir choisi un tel personnage.

En somme, ce n’est pas très différent lorsqu’on aborde un script de 90 ou 120 pages.
Continuer la lecture de LE PERSONNAGE DANS LE COURT-METRAGE