Archives pour l'étiquette Archétype

ARCHÉTYPE : ARES

Arès est le dieu de la Guerre et des guerriers dans la mythologie grecque. Alors que les autres dieux observent la bataille du haut des cieux, Arès plonge dans la bataille emporté par sa folie belliqueuse et sa soif de sang et de carnage.

Arès est connu comme protecteur de la communauté et des familles mais nul doute qu’il est un bagarreur. Le corps est le moyen de son expression.
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : ARES

ARCHÉTYPE : LE MESSAGER (HERALD)

Le messager (ou Herald) est souvent le personnage ou l’entité qui va lancer une sorte de défi au héros. Le messager peut apparaître ainsi au moment de l’incident déclencheur dans l’acte Un. Ce moment particulier à partir duquel le quotidien du héros ne sera plus le même.

Parmi les messagers les plus célèbres, nous découvrons Hermès, le Messager des Dieux. Il faut reconnaître que le messager est assez proche du Gardien du seuil.
Mais le messager est un peu comme ces personnages à ressort qui surgissent d’une boite et qui affirment au héros :
Ta destinée est de sauver le monde (par exemple).
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : LE MESSAGER (HERALD)

ARCHÉTYPE : APOLLON

Arpentant la plage, Apollon scrute l’horizon. Ce qui se cache sous les eaux l’intéresse peu.
Car son esprit est à l’affût des événements lointains.

Son arme favorite, l’arc, lui permet d’atteindre sa cible depuis une position où il se sent protégé. Néanmoins, il apprécie de rencontrer des challengers pour défier son habileté au maniement de l’arc.
Son esprit logique lui permet de rendre justice équitablement et sa volonté à toute épreuve lui permet d’accomplir les objectifs qu’il se fixe.
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : APOLLON

ARCHÉTYPE : LE GARDIEN DU SEUIL

Tous les héros rencontrent des obstacles au cours de leur parcours à travers l’intrigue. S’il n’y avait pas d’obstacles, c’est-à-dire de conflits, l’intrigue n’existerait pas.

Pour Joseph Campbell, l’intrigue est un nouveau lieu pour le héros. C’est un monde qu’il ne connaît pas. Ce monde est pourtant limité par des frontières. Pour pénétrer ce monde, il existe un seuil.
Ce seuil est gardé.

Le puissant gardien est censé interdire l’entrée dans le monde à ceux qui sont indignes de ce monde. Et lorsqu’il se présente au seuil, le héros fait face à ce gardien du seuil. C’est un obstacle qu’il doit franchir.
Néanmoins, c’est une épreuve qu’il peut surmonter en comprenant qui est ce gardien. Le héros pourrait même s’en faire un allié.
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : LE GARDIEN DU SEUIL

ARCHÉTYPE : L’ADOLESCENCE FRIVOLE

Choisir ses personnages, c’est d’abord faire le casting de ceux qui au-delà de leur fonction dans l’histoire illustreront aussi certaines personnalités.
Ces personnalités aident alors l’auteur à construire son message.

Afin de porter ce message, il est nécessaire de dessiner des personnages aux caractères marqués et les archétypes deviennent alors un outil dispensable. Si, par exemple, vous avez besoin de décrire une adolescence frivole, vous pourriez vous inspirer de Perséphone, une divinité grecque.

Considérez les archétypes comme des outils de création de vos personnages. En aucun cas, ils viendront brider votre imagination. Bien au contraire, ils sont une énergie créatrice.
Continuer la lecture de ARCHÉTYPE : L’ADOLESCENCE FRIVOLE