Archives par mot-clé : Antagoniste

LE MENSONGE DU PERSONNAGE

Lorsque le protagoniste s’est fixé un objectif et que nous comprenons pourquoi cela importe autant pour lui, la question qui vient à l’esprit est de savoir pourquoi il lui est si difficile d’obtenir ce qu’il veut.

Est-ce parce qu’il est confronté à un ordre qui décidément refuse de se laisser faire ? Incarner en cela par une entité (la nature, une institution… un antagonisme quelconque).
Ou est-ce plutôt parce que le personnage est pris dans les rets de ses habitudes ? Acquises au fil de ses expériences ?

Les expériences que nous faisons au cours de notre vie, les leçons que nous apprenons de la vie, tout cela forge des certitudes et des convictions. Et des jugements de valeurs.
En conséquence, nous devenons moins critiques envers nous-mêmes. Et si nous nous trompions ?
Continuer la lecture de LE MENSONGE DU PERSONNAGE

ÉCRIRE UN SCÉNARIO : LES FONDAMENTAUX (25)

Nous avons admis que l’ultime résolution de l’histoire se passerait dans l’acte Trois. Cette résolution se nomme le climax car après le climax, il ne reste plus que le dénouement.
On peut se baser sur une définition (parmi d’autres) de l’acte Trois comme l’acte des résolutions. Ainsi, il peut être logique que le climax (l’ultime confrontation) soit situé dans cet acte Trois.

Et des questions (sous forme de conflits), ce n’est pas ce qui manque dans le cours de l’intrigue. Sachant que la question dramatique la plus évidente a été posée au cours du premier acte, soit après l’incident déclencheur, soit au moment du passage dans l’acte Deux lorsque le héros décide de prendre à bras le corps son problème.
Une décision qu’il tiendra fermement jusqu’au climax malgré l’adversité.
Continuer la lecture de ÉCRIRE UN SCÉNARIO : LES FONDAMENTAUX (25)

ÉCRIRE UN SCÉNARIO : LES FONDAMENTAUX (12)

Votre protagoniste est rarement seul dans un scénario. Il est entouré par d’autres personnages : ennemis, alliés, des rencontres furtives…

Chacun de ces autres personnages se doit d’être vivant et unique en quelques façons. Même les personnages qui n’apparaîtront que dans une seule scène ou qui n’auront qu’une seule ligne de dialogue à dire.
Continuer la lecture de ÉCRIRE UN SCÉNARIO : LES FONDAMENTAUX (12)

BIEN ÉCRIRE SON CLIMAX

Le climax est le début du dénouement. La progression de l’histoire a mené logiquement à ce moment crucial pour le protagoniste. Tout au long de l’intrigue, vous avez préparé votre lecteur à cet événement. Il s’y attend et le climax est là pour répondre à ses expectations.

Voyons ce que requiert le climax pour être efficace.
Continuer la lecture de BIEN ÉCRIRE SON CLIMAX