Intrigue

RETOUR SUR INTRIGUE

L’intrigue est la succession des événements qui se produisent dans le cadre d’une œuvre de fiction. Ces événements ne sont pas posés là sans raison. Il y a souvent une explication causale à leur survenue.

L’intrigue est habituellement l’espace de l’acte Deux. On peut aussi simplifier le raisonnement en la considérant comme l’histoire. En quoi consiste-t-elle ? en une révélation séquentielle d’informations. Nous observons des événements à travers des situations dramatiques (ce qui implique conflictuelles la plupart du temps) et nous découvrons presque dans le même temps des informations sur les personnages.
Et ainsi, l’histoire progresse.
La tâche de l’auteur est d’organiser ces événements (c’est à ces événements que se réfère le terme action, même un sourcil qui s’élève est une action s’il y a une intention derrière ce mouvement apparemment anodin).

L’intrigue est donc une série de conflits (c’est-à-dire de situations dramatiques) dont la finalité est la révélation d’informations. Et cet amoncellement progressif ne cesse de pousser vers l’avant une situation globale qui, simultanément, change.

Pourquoi une intrigue ?

D’abord, sa fonction est de maintenir l’attention du lecteur rivée sur l’histoire. Ensuite, de manière moins palpable, elle est un modèle de vie.

Maintenir l’attention du lecteur est probablement la tâche la plus difficile que doit réaliser l’auteur. Et c’est principalement l’intrigue qui s’en occupe. Une intrigue s’inscrit dans la durée. Et celle-ci est quelque chose d’éminemment subjectif (pour deux individus, le temps peut être ressenti comme interminable pour l’un et passer bien trop vite pour l’autre).

L’intrigue se structure donc sur la durée. Pour contrer l’ennui du lecteur, il faut parvenir à lui donner l’envie de savoir ce qui va bien pouvoir se passer ensuite. L’auteur doit parvenir à l’absorber dans l’histoire, à le garder dans l’histoire.

Alors que la réalité peut nous renvoyer toute notre impuissance à ne pouvoir imaginer un passé pour l’avenir que nous projetons, une histoire bien contée désarme cette impossibilité et nous donne tout un ensemble de possibilités (elles seront majoritairement non réalisées mais elles seront présentes).

Au-delà de sa séduction, une intrigue est instructive. Dans la réalité, on peut estimer que les événements ont des causes et des effets (du moins si l’on veut bien se ressouvenir des événements passés et comprendre leur effet sur notre présent).
La structure d’une intrigue nous force à examiner comment une chose mène à une autre. C’est-à-dire comment les personnages et les événements se nouent pour donner un Tout.

L’auteur décide

Les décisions que vous allez prendre pour ordonner ces événements composeront votre modèle singulier de votre vision de la vie (ou du moins comment vous souhaiteriez que la vie fonctionne, sorte d’utopie narrative).

En décrivant les vies particulières de ses personnages (par leurs expériences dans l’histoire), l’auteur peut parvenir à inciter chez son lecteur des conclusions générales sur la nature de la vie. L’intrigue est comme une affirmation sur la vie ou du moins une démonstration de comment l’auteur pense que la vie est (ou pourrait être).

Dans La vie est belle de Frank Capra, George sacrifie ses rêves personnels (le sacrifice est la marque des héros) pour le bien d’autrui. Il finit certes pauvre mais aimé.
Une action mène à une conséquence. Et ainsi l’intrigue peut condenser et clarifier la vie et nous donner un regard particulier sur celle-ci qui peut influer sur nos propres vies.

Nous n’apprenons rien de nos existences routinières. Une histoire nous illumine. Qu’elle soit constat ou dénonciation, il nous est plus facile de comprendre et de tirer des leçons de ce qu’elle nous apporte plutôt que d’attendre de nos vies une révélation masquée.

Pour permettre cette sorte de catharsis chez son lecteur, l’auteur doit comprendre ce dont son histoire parle. Et il doit le savoir avant de se lancer dans le processus d’écriture du scénario. Parce que sinon, il digressera.
La confusion du lecteur est à éviter. C’est pour cela qu’il est important de planifier son intrigue, de connaître à priori les événements qui s’y dérouleront. Et l’ordre dans lequel ils se déploieront pour que cette illumination soit possible.


Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de