Relation émotionnelle du personnage principal

LA RELATION ÉMOTIONNELLE DU PERSONNAGE PRINCIPAL

Une fiction, ce sont premièrement des personnages. Davantage, d’ailleurs, ce sont les relations entre les personnages qui nous fascinent. Et plus particulièrement, la relation du personnage principal avec une autre personne.

Dans toutes les histoires, il existe une relation émotionnelle. Et elle est un moyen efficace d’humaniser son protagoniste. Un héros va suivre deux trajectoires au cours de l’histoire. Il va poursuivre un objectif et il parcourra un chemin émotionnel.
Les différentes étapes émotionnelles par lesquelles il passera permettent au lecteur de s’accorder avec lui sur un plan humain et de reconnaître en lui des émotions ou des passions ce qui facilite l’identification et l’empathie.
C’est une façon d’ancrer l’histoire dans une réalité émotionnelle que chacun d’entre nous est capable de comprendre (du moins que nous ne pouvons nier ou réfuter).

Donner un cœur à l’histoire

Cette relation n’est pas seulement l’affaire d’une romance. Elle peut être une amitié sincère (Thelma & Louise). Dans Million Dollar Baby, c’est la relation entre un père de substitution et sa fille ou dans Star Wars, c’est la relation maître/élève qui est mise en avant entre Obi-Wan Kenobi et Luke.

Cette relation émotionnelle peut être établie de deux façons dans une fiction. Soit elle n’existe pas encore et l’auteur doit démontrer les circonstances qui ont mené à cette relation, soit nous sommes dans une situation où une relation émotionnelle existait auparavant mais qui doit dorénavant être en quelque sorte réparée.

Une telle relation peut être le thème de l’intrigue principale de l’histoire comme dans Vous avez un message de Nora et Delia Ephron ou bien cette relation est décrite dans une intrigue secondaire comme dans Avatar. Et dans ce cas, comme il devrait être pour toutes les intrigues secondaires, elle supporte l’intrigue principale.
Quoi qu’il en soit, une relation émotionnelle se manifeste toujours.

Lors de la relecture d’un projet de scénario, il est bon de s’interroger sur la présence d’une relation émotionnelle entre le personnage principal et l’un des personnages. S’il est difficile d’en appréhender une, il faut trouver le moyen de l’inventer. Si elle semble trop faible, il faut alors la renforcer par quelques scène supplémentaires (au risque peut-être de casser l’élan de l’intrigue mais globalement, l’histoire en profitera).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.