recherche

RECHERCHE DOCUMENTAIRE : CREUSEZ

Que ce soit un scénario pour une fiction ou pour un documentaire, le résultat ne sera bon que s’il fut consacré suffisamment de temps à la recherche sur le sujet au cœur du projet.
Une investigation profonde doit être faite pour accomplir un tel projet.

Comme on devrait le faire dans la vie réelle, il faut aller au-delà des faits, au-delà des apparences, au-delà de ce que les autres nous renvoient.
Alors que doit-on chercher ? Comment savoir ce que nous devons trouver, ce que sera cette connaissance nouvelle dont nous avons la prétention de parler ?

D’abord les faits

S’informer sur l’événement est ce qui d’emblée commence la recherche. Pour une fiction, vous pourriez rencontrer des personnes impliquées dans l’événement et recueillir leur vision des choses. Pour un documentaire, l’interview de ces personnes pourrait venir se greffer dans le résultat et apparaître dans le scénario.

Concernant un projet, la timidité sera une difficulté. Aller à la rencontre de ceux qui ont vécu l’événement ou bien qui se sont déjà procurés la documentation, donc qui possède une certaine expertise sur le sujet en tant que témoin ou autorité, ne peut être qu’une démarche payante pour vous.

Vous cherchez à obtenir une idée de ce que vous allez écrire dans votre scénario. Recevez sans préjugés et sans juger ce que les autres ont à vous dire sur le sujet qui vous passionne actuellement même si les réponses qu’ils donnent à vos questions sont blessantes.

Ensuite le détail

Le détail, en fait, l’analyse des faits, vous procurera probablement une certaine originalité. Tout a déjà été dit et écrit. Présenter les choses différemment, c’est prendre un risque. Un auteur, néanmoins, doit s’engager dans son projet.

La recherche du détail devient alors un moyen de se distinguer, de prendre le risque de se mettre en porte-à-faux. Mais pas immédiatement. Car un bon scénario, qu’il soit de fiction ou documentaire, n’affirmera rien sans avoir exposé au préalable les deux aspects contradictoires qui constitueront la teneur de son message.

Ce que l’on raconte à travers les faits, c’est la vie. Que le projet soit documentaire ou de fiction, il est peuplé d’êtres vivants. Une caractéristique humaine, en particulier, doit retenir notre attention. C’est notre capacité à nous rapporter à autrui, à nous découvrir dans l’autre.

Connaître le détail, c’est approfondir les relations qui unissent les gens. Ce sera dans la description de ces relations qu’un auteur pourra atteindre le cœur de son projet.
Voyez, vous êtes dorénavant dans le domaine émotionnel. Parce qu’il vous faut toucher le cœur de vos lecteurs. Le détail perçu par le regard d’autrui a forcément une valeur émotionnelle.

Prenez conscience aussi de vos propres émotions face aux faits. On ne peut pas toujours vivre les événements qui nous préoccupent mais nous pouvons néanmoins les expérimenter par une personne interposée.
Les impressions des sens peuvent être largement compensées par le travail de deux esprits qui, pour un temps seulement, tenteront de fusionner,

Parfois un peu de lumière peut suinter de l’opacité.

L’importance du passé dans la recherche

Remonter aux origines permet de comprendre une multitude de points obscurs qui resteraient dans l’ombre autrement. Comprendre, par exemple, un sentiment de culpabilité consiste essentiellement à se saisir des détails passés qui ont mené à ce sentiment.
Même si vous ne souhaitez pas utiliser ce passé dans votre scénario, il vous faut l’avoir saisi si vous voulez parler en connaissance de causes. Si tant est qu’il y ait des causes. Fruit du hasard ou de l’imprévu ou répondant à un dessein qui nous dépasse, le présent s’explique en grande partie par ce qui l’a précédé.

Vous ne pourrez probablement pas constitué votre message sans comprendre les racines de ce devenir. Évolution, destin, changement, dynamisme… tant de mots pour décrire un mouvement incessant en lequel les notions distinctes de passé, présent et futur n’ont plus de sens.
Tout est confondu en ce mouvement. On remonte le passé et on anticipe le futur. On acquiert des connaissances et on formule des hypothèses.

Les informations liées

Il serait étonnant que de se pencher sur un sujet ne donne pas aussi accès à d’autres informations utiles à la valeur du scénario. Ce type d’informations ne sera pas une digression mais participera davantage à mettre en place les aspects contradictoires.
Des sortes d’intrigues secondaires qui viendraient expliquer l’intrigue principale en donnant soit des exemples qui abondent dans le sens du message, soit qui le contredisent.

C’est de la dialectique de ces approches contraires voire absurdes que sera constitué la teneur du message que vous entendez faire passer.

Prenez garde cependant à ne pas vous laisser submerger par trop d’informations. Votre recherche est sur la qualité de l’information, sur sa pertinence avec votre discours.
Les possibilités à explorer en détail sont presque infinies. Mais c’est ainsi que votre liberté s’exprimera. Par les choix que vous allez devoir faire en conservant certaines informations et probablement douloureusement en décidant d’en éliminer d’autres.

Et en espérant que celles que vous garderez ajouteront vraiment de la valeur à votre scénario.

documentairePLANIFIER SON DOCUMENTAIRE

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Soyez le premier à voter pour cet article

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.