documentaire

LES PRÉJUGÉS ET LE DOCUMENTAIRE

Avoir une opinion permet certes d’enrichir sa parole avec la recherche de certaines informations ou bien apporter une lucidité personnelle à l’œuvre que nous cherchons à concrétiser.

Cela présente aussi un danger si l’on ne considère pas cet apport dans le produit final. Vous êtes face à un sujet de documentaire qui est autonome. Il est difficile de rester totalement impartial. Il est donc crucial de trouver un terrain d’entente entre nos croyances, nos opinions préconçues (on peut tenter de s’en défendre mais des choses nous sont imposées par notre milieu, nos origines, notre éducation…) et puis nos expériences aussi.

Le principe n’est pas d’arriver nu devant un sujet et s’être persuadé que notre point de vue ne viendra pas interférer sur ce que l’on tente de communiquer, de biaiser notre message sans que nous l’ayons réellement voulu.

Accepter ses opinions et s’en servir pour enrichir notre point de vue sur le sujet du documentaire permet au contraire d’augmenter la perspective. Et on offre au lecteur un horizon plus large ce qui l’intéresse davantage.

Quel que soit le sujet que l’on aborde dans un documentaire, différentes perspectives et différentes informations souvent divergentes existent à son propos.
Écrire un documentaire, c’est précisément amener au lecteur le plus possible d’informations afin qu’il se fasse lui-même sa propre opinion sur l’objet de ce documentaire.

Vos préjugés et d’où viennent-ils ?

Il est important de prendre conscience de l’influence de vos préjugés qui peuvent ou bien aider ou bien contrecarrer votre projet. Prenez un moment pour bien comprendre votre propre point de vue. Comment s’est-il formé ? Et surtout, tentez de répondre à la seule question qui appelle vraiment une réponse, Pourquoi avez-vous de tels préjugés ?

Bien sûr qu’il ne faut pas chercher à assainir ses jugements (souvent un peu trop hâtifs). Il suffit de les connaître pour qu’ils ne réduisent pas la portée de votre documentaire en propagande.

Ainsi, le lecteur/spectateur de votre documentaire a besoin que vous lui présentiez le pour et le contre du sujet dont vous parlez.

C’est comme en fiction. Il ne faut pas minimiser les points de vue des personnages. Il ne faut pas appuyer sur ce qui vous semble bien et dénoncer ce qui vous semble mal.
Et puis le lecteur/spectateur de votre documentaire veut connaître tous les aspects de votre sujet. Vous lui donnerez de la matière à moudre pour son esprit qui lui permettra de juger de manière critique (c’est ce qui est le plus difficile et le moins compris dans notre monde) afin qu’il tire ses propres conclusions de ce que vous lui avez donné à voir et à entendre (car un documentaire, c’est aussi des témoignages).

Un manque de préparation de votre documentaire, c’est assurément prendre une tangente car vous vous dérobez volontairement de votre sujet. Et pourquoi le faire ? Parce que vous niez que vous vous adressez à un lecteur. Le but de votre documentaire est d’élargir la perspective du lecteur/spectateur.

Par les informations complètes que vous lui apportez avec des images, des faits avec lesquels vous n’êtes pas forcément d’accord permet au lecteur de sortir grandi par votre documentaire.

Néanmoins une perspective est mise en avant dans le documentaire

Et vous devez établir dès l’abord quelle sera cette perspective. C’est là que votre propre opinion peut aider à renforcer votre discours sous la condition que vous ayez exercé un esprit critique à votre propre égard. C’est loin d’être une évidence et je ne saurais vous conseiller une méthode.

Peut-être se mettre à la recherche d’arguments qui s’opposeront à nos idées, qui viendront les heurter durement. Et pourtant en tenir compte, accepter la souffrance, s’engager dans celle-ci.
Parce que vous devez par votre sacrifice donner toute l’information à votre lecteur/spectateur pour qu’il soit capable de penser par lui-même.

Ce faisant, c’est votre projet de documentaire que vous allez élever bien au-delà de cette propagande si facile à mettre en œuvre. Vous interpellerez l’intelligence de votre lecteur. Parce que celui-ci est tout comme vous. Il a sa propre opinion et il doit se réconcilier avec.

HistoirePour affiner votre désir d’écriture (fiction ou documentaire), cet article vous propose quelques exercices : EXERCICES POUR UNE HISTOIRE – 6

 

 

Appréciez-vous Scenar Mag ? Merci de participer à son développement. Commentaires et dons nous sont indispensables.
Merci

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de