intrigue

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Nous commençons avec cet article un nouveau sous-groupe Ruse et Manipulation. Nous y aborderons les situations conflictuelles 1209 à 1215.

La liste des situations conflictuelles :
PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Ruse et Manipulation

Proposition B
50, Être poussé par une motivation inhabituelle à s’engager dans une activité hasardeuse voire malhonnête.

Situation : 1209a
Préquelles possibles : 100 – (673 …*)

Alors qu’il est en fuite, A décide de tout risquer pour retrouver celle (ou celui) qu’il ou elle aime

Séquelles possibles : 52b – (673 *…**) – (684 si l’on change F-B par A) – 915 – 964b

Note : Et ce sera donc par la ruse qu’il tentera d’y parvenir. Il peut se fondre dans la foule pour échapper à une surveillance ou bien il peut utiliser une certaine technologie pour faire croire qu’il se trouve en un certain lieu pour orienter les recherches là où il n’est pas…
L’intention du personnage est sans ambiguïté.

Situation : 1209b
Préquelles possibles : 420 – 485 – 949b – 1170 – 1184

A affronte les Enfers par goût de l’aventure

Séquelles possibles : 681b – 711b

Note : Les Enfers sont évidemment un symbole. Elles permettent de faire comprendre que le personnage n’appartient pas à ce milieu qu’il veut pénétrer. Et cet univers qu’il ne connaît pas et dont il veut s’abreuver par soif de l’aventure lui refusera l’entrée.
Alors le personnage utilisera une ruse : le travestissement. En devenant comme l’un d’eux, les cerbères qui gardent l’accès n’y verront que du feu.

Parmi les motivations qui animent A, on peut imaginer qu’il s’ennuie dans sa vie et que pour donner du sens à celle-ci, il ne veut plus se contenter de lire les faits divers, il veut y participer. En somme, c’est à une quête de soi à laquelle nous invite cette suggestion. A essaie de comprendre ce qui palpite en lui et ce n’est pas son ordinaire (confort d’apparat) qui peut lui expliquer.
En s’imprégnant des us et coutumes, des traditions, des rituels d’un monde si éloigné de lui, A espère atteindre une certaine lumière mais cela nécessite un effort et c’est ce qui justifie l’appartenance au sous-groupe et à la proposition B de cette intrigue.

Situation : 1209c
Préquelles possibles : 820 – 1212a

A utilise un stratagème pour sauver son ami A-2 des serres de la justice

Séquelles possibles : (1179 si l’on change A-5 par A-2) – 1174 – 1216

Note : Ce pourrait être la justice comme toute autre entité. L’idée est de pénétrer subrepticement un univers pour en extraire ce qui apparaît être une victime. Ce type d’intrigue s’adapte quel que soit le mode d’expression choisi par un auteur.
Du fantastique au thriller en passant par la comédie, le héros de l’histoire va prendre un risque certain (c’est-à-dire un enjeu) afin de sauver ce qui est pour lui d’importance. Il existe donc une valeur qui devra être explicitée pour que le lecteur accroche à la décision du personnage d’un tel sacrifice.

Situation : 1210
Préquelles possibles : 898 – (925 …*) – (858 …*)

  • On annonce à A qu’il lui reste trois mois à vivre
  • * A est un individu avare jusqu’à la lie. Lorsqu’il apprend par son médecin qu’il est condamné, il décide de dépenser toute sa fortune afin de mourir dans la misère et dans le même mouvement, ne rien laisser aux vautours qui le survolent déjà **

Séquelles possibles : 751 – 865

Note : Pour la première possibilité, l’idée est de briser A afin de pouvoir mieux le manipuler. Le mal recouvre l’intention. Mais on ne le saura pas immédiatement. Nous partagerons avec les ennemis de A la compassion qui émane d’une telle situation. Ce sera un sentiment sincère chez le lecteur qui ignorera néanmoins la fausseté du sentiment de ceux qui annonce à A qu’il est condamné.
Progressivement, cependant, nous commencerons à comprendre que l’information branle par certains indices. Alors que tout l’acte Un sera consacré à poser sur le personnage un regard extérieur, à solliciter un mouvement de sympathie et d’empathie, l’acte Deux changera de point de vue.

C’est le regard de A qui servira de moteur à l’intrigue. C’est par ses yeux que le lecteur comprendra sa souffrance, son désespoir et ses espoirs.
La seconde possibilité nous dépeint un personnage antipathique de prime abord que nous allons apprendre à aimer.

Situation : 1211
Préquelles possibles : (440 …*) – 988 – 1087

A a commis un acte coupable. Et il se sent vraiment coupable. Il ne cherche d’ailleurs pas à nier sa responsabilité. Il veut se livrer à une restitution après la faute commise mais ne souhaite nullement se délivrer du sentiment de faute qui l’étreint

Séquelles possibles : (440 *…**) – 422a – 1239

Note : Comme à l’habitude chez William Wallace Cook, il faut considérer une chose et son contraire. Le sous-groupe mentionne Ruse et Manipulation. Cela signifie bien sûr qu’il y a un procédé habile à l’œuvre dans l’intrigue mais on peut aussi estimer qu’il y a refus de participer à un stratagème aux fins d’obtenir quelque chose. C’est cela qu’il se passe dans cette suggestion. A ne veut pas de la rédemption que lui procurerait la restitution après ce manquement dont il est l’auteur.
Ce que fait le personnage, c’est de l’auto-flagellation. Ce sera sa mortification et il emporte avec lui comme le cow-boy qui disparaît dans le couchant la peine immense qui le caractérise tant.

Situation : 1212a
Préquelles possibles : (723 si l’on change A par A-2 et A-5 par A) – (981 si l’on transpose A et A-2)

A aide son ami A-2 qui est dans une situation délicate uniquement pour des raisons très égoïstes

Séquelles possibles : (1218 si l’on transpose A et A-2) – 1209c – 1264

Situation : 1212b
Préquelles possibles : (622 si l’on change A par A-8 et SN par A) – 1188 – (1414b si l’on change A par SN)

A prétend être le fils longtemps disparu du vieil et très riche A-8

Séquelles possibles : (1200 si l’on change A-8 par SN) – (1291a si l’on change A par SN)

Note : On peut être outré par l’apparente simplicité des situations décrites par William Wallace Cook. D’abord, il faut se souvenir que Cook était un producteur très prodigue de Pulp Fiction ce qui nous permet de resituer sa production dans ce contexte précis.
Ensuite, non seulement, j’ai tenté si ce n’est maladroitement du moins honnêtement, d’adapter la situation pour en faire quelque chose qui puisse se fondre dans n’importe quelle époque (je n’irais pas jusqu’à dire culture).

Et puis, c’est aussi une question de perception et d’analyse par le lecteur. Mais c’est d’abord une intention d’auteur. Je vous invite à prendre les mots de la suggestion et à opérer une sorte de glissement de sens pour les conformer à votre envie de dire.
Pour moi, ce qui est important et sur lequel j’insiste souvent dans les articles de Scenar Mag, c’est le trajet subjectif des personnages (autrement nommé arc dramatique). Ce qui ressort des situations 1212a et b (et c’est par ailleurs un thème largement utilisé par Cook), c’est la duplicité. Si ce discours vous intéresse, vous ne pouvez que retenir la prétention, c’est-à-dire le verbe d’action de la suggestion.

Par ailleurs, pour être compris du lecteur, il faut lui proposer une forme esthétique faite de conventions (c’est-à-dire d’un consensus) qu’il va reconnaître. Chaque code spécifique devient un genre. La duplicité, par exemple, ne sera pas traité à l’identique entre le thriller, l’horreur ou la comédie (même si une certaine hybridité entre les genres est possible).
En mélangeant tout cela (j’ai conscience que mes propos peuvent paraître obscurs), deux auteurs pourraient s’approprier le thème de la duplicité et en faire deux œuvres totalement différentes (et, espérons-le, suffisamment originales pour apporter un peu de nouveau à ce thème).

Situation : 1212c
Préquelles possibles : 1107b – 1181 – (1146 si l’on change A par A-9)

  • A cherche à se faire embaucher par A-9. Comme référence, il donne le nom de A-4.
    A-9, saisi d’un doute indéfinissable, cherche à joindre A-4 d’après les informations pertinentes et précises de A mais A-4 s’avérera étrangement injoignable
  • * Lorsque A-9 cherche à joindre A-4 pour vérifier auprès de lui les informations que lui a donné A, c’est A qui répond se faisant passer pour A-4 **

Séquelles possibles : 1008 – (352a …*)

Situation : 1213
Préquelles possibles : 905 – 927

  • A s’invente des employés subalternes (représentés par A-7)
    [Encore une duplicité avec une intention précise que seule une certaine position sociale permet d’obtenir]
  • * A s’invente A-7, quelqu’un dont A est à la fois très dépendant mais dont la présence serait aussi un embarras **

Séquelles possibles : (1423 si l’on change AX par A-7) – (1424a si l’on change AX par A-7) – (1216 si l’on transpose A et A-2 et que l’on change AX par A-7)

Note : Dans la seconde alternative, il est bien sûr intéressant d’explorer les raisons qui poussent A à s’inventer un ami imaginaire aussi encombrant qu’indispensable. D’ailleurs, nul raison d’en faire un être humain. Ce peut être un animal ou n’importe quelle entité.
S’il s’agit d’un animal, on peut même se passer de l’invention.

Situation : 1214
Préquelles possibles : Chronologiquement [(1129a si l’on change A par A-5 et A-4 par A-2) suivie de (1268 si l’on change A par A-5)]

A, l’ami de A-2, apprend que A-2 va être victime d’une transgression [ce peut être une escroquerie ou quoi que soit d’autre, peut-être même une tentative de meurtre]. A arrive trop tard pour prévenir A-2. Alors A va décider de venger son ami en employant un stratagème

Séquelles possibles : 834 – 1227a

Situation : 1215
Préquelles possibles : 1231 – 1212a

  • A-2 et A-8 sont de vieux amis mais un différend les oppose. Pour tenter de dissiper la brouille, A va utiliser un stratagème
  • * A-2 et A-8 sont de vieux amis et A, pour des raisons qui n’appartiennent qu’à lui, cherchent à en faire des ennemis **

Séquelles possibles : Chronologiquement [(273 si l’on change A par A-8) suivie de (230 …*)] – 1278a

Nous continuerons d’examiner cette proposition B dans le prochain article avec les situations 1216 à 1232.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de