Intrigue

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Poursuivons l’étude de la proposition B avec les situations conflictuelles 1188 à 1208.

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : Hypocrisie et Mensonge

Proposition B
49, Assumer une fausse identité [avec la personnalité qui va avec] en s’engageant dans une certaine activité.

Situation : 1188
Préquelles possibles : 680a – 1023 – 1024

  • Afin de se protéger d’une menace (au choix de l’auteur), A se fait passer pour amnésique
  • * A prétend être amnésique pour qu’enfin quelqu’un s’occupe de lui **

Séquelles possibles : 1196 – 1212b

Note : La perte d’identité simulée est la proposition B. Il s’agit effectivement d’un simulacre tout comme celui d’endosser une personnalité qui n’est pas la nôtre. L’apparence a toujours été en débat en littérature. Pour ma part, je la considère comme une faiblesse et William Wallace Cook en fait même l’un de ses thèmes de prédilection (apte du moins à être utile en fiction).

On entend souvent que notre besoin d’être apprécié ou aimé d’autrui nous ferait revêtir une sorte de forme que nous pensons adéquate avec le sentiment que nous espérons susciter. Ainsi, face à une jolie femme, on peut faire montre d’une agressivité inaccoutumée (et fausse) envers les autres mâles comme si cette femme devenait un objet possédé car la proximité temporaire de sa présence autoriserait à penser qu’elle est un bien à défendre (question de territoire).

L’effet voulu est que le regard posé sur nous (qui crée une première impression) soit infléchi dans le sens que nous voulons lui donner. Par exemple, un individu se présente avec le bras en écharpe et cela devient une qualité pour dire de lui sa vulnérabilité pour attirer sur lui de la compassion ou de l’amour.
Le personnage de la suggestion de William Wallace Cook se servira du manque de qualités pour disparaître du regard des autres. Je crois qu’il s’agit d’un processus identique. Affecter des attributs qui nous sont étrangers ou se rendre invisible ne sont que des modalités d’être qui corrompent notre véritable nature.

La question est de savoir si nous sommes déterminés ou non lors de notre arrivée en ce monde. Comme le suggère Le chat à neuf queues de Dario Argento, certains individus qui possèdent un assemblage génétique rare (XYY) seraient voués à la violence. Ainsi, en connaissant ce que sera la destinée de certains individus, nous pourrions éradiquer la violence. Chez Argento, le thème porte sur les dangers de l’eugénisme.

Une autre théorie veut que nous arrivions par accident au monde. Nous ne choisissons pas notre situation. L’époque, la culture, le lieu de notre naissance sont totalement aléatoires et ce sera notre éducation qui fera de nous ce que nous deviendrons (en se conformant ou en se rebellant).
Quel que soit le point de vue, nous en développons une personnalité que nous pensons authentique. Mais sommes-nous vraiment cet être que nous paraissons ?

Le personnage de la suggestion est à la recherche de son identité. La menace n’est que le prétexte à l’intrigue. L’amnésie sera le moyen de surseoir provisoirement au jugement d’autrui afin de procurer au personnage un répit pour remettre en cause ce qu’il a toujours cru être la vérité.

La seconde alternative décrit un drame de la solitude. La misère a changé de visage. Et si le législateur a su garantir un minimum vital pour une vie décente, l’isolement n’est pas vraiment de sa compétence. Pour illustrer cette seconde possibilité, A pourrait être un vieillard simulant ne plus savoir qui il est pour trouver quelqu’un qui se mettrait à l’écoute de son histoire.

Situation : 1189
Préquelles possibles : 637 – 664 – 866

A devient un autre
[En somme, A fuit qui il est quelle que soit l’entité dont il cherche à se cacher]

Séquelles possibles : 717 – 923 – 1173 – 1179

Situation : 1190
Préquelles possibles : 1169 – 1170

Afin de parvenir à ses fins, A s’investit d’une mission divine et s’improvise missionnaire
[L’art et la manière de manipuler autrui]

Séquelles possibles : 1053 – 1147 – 1161 – 1196 – 1199

Situation : 1191
Préquelles possibles : 1129a – 1132

  • A feint d’être un dilettante au jeu pour tondre A-4
    [Séquelles possibles : (1079 si l’on change A par A-4)]
  • * A rencontre A-4 qu’il ne connaît pas évidemment mais il va se faire passer pour une vieille connaissance avec tant d’insistance que A-4 finira par douter de sa mémoire.
    L’intention de A, depuis le début, est d’escroquer A-4 **

Séquelles possibles : (1255a si l’on change A par A-4 et A-3 par A) – (1276 si l’on change A par A-4 et A-5 par A)

Situation : 1192
Préquelles possibles : 1159 – 1220b

B attire A-4 dans un piège qui rend la situation de A-4 très délicate. A, un complice de B, fait alors chanter A-4 pour que l’affaire ne s’ébruite pas

Séquelles possibles : 338 – 822

Note : La proposition B est incarnée par B qui va appuyer sur un point faible de A-4 pour le tenter et permettre ainsi le chantage. B va donc feindre des sentiments auxquelles A-4 ne sait rester insensible.

Situation : 1193
Préquelles possibles : (1076 si l’on change A par A-3) – Chronologiquement[70 puis (1459 si l’on change B par A et A-3 par F-B)]

  • A se fait engager par A-3 sous une fausse identité afin de récupérer des informations que A-3 possède
  • * Après que sa couverture ait volé en éclats, A est obligé de fuir pour protéger sa vie **

Séquelles possibles : (1451b si l’on change A-8 par A-3) – (1439a si l’on change A-2 par A-3)

Situation : 1194
Préquelles possibles : 1004 – 1031

  • A cache ses activités illicites sous une profession honnête
  • * A cherche à s’approprier la fortune de A-8 qui est en train de mourir
    [A se fera passer pour un proche de A-8 et il devra le convaincre de lui léguer sa fortune ou bien il tentera d’obtenir par la ruse une information qui lui permettrait de s’emparer de cette fortune. A est le protagoniste de cette histoire et bien que son comportement soit détestable, l’auteur doit parvenir à créer un courant de sympathie entre lui et le lecteur.Il est possible que la richesse présumée de A-8 soit quelque chose qu’il s’est procuré indûment et que A ne fait que tenter de récupérer ce qu’il lui revient de droit.Je pense que le message doit passer par les motivations de A. C’est par celles-ci que l’auteur peut véritablement s’exprimer. En-deçà de ce personnage représenté par A, sous les apparences, il devrait exister une terrible vérité. Lorsque les personnages sont introduits, le lecteur ignore encore que le conflit est déjà installé. **

Séquelles possibles : 338 – 636

Situation : 1195
Préquelles possibles : 887b – 1127 – (1290b …*)

A prend l’identité de l’homme qu’il vient d’assassiner
[Là aussi, les motivations du personnage sont cruciales. Par ailleurs, William Wallace Cook use de l’hyperbole du meurtre mais si le récit ne s’en offusque pas, la mort de cet homme pourrait être accidentelle ce qui atténue d’autant la portée morale du geste de A]

Séquelles possibles : 339 – 1001a – (1290b *…**)

Situation : 1196
Préquelles possibles : 636 – (1004 si l’on change A-8 par B) – 1188 – 1190

  • B est persuadée que A est son fils SN
  • * B est en train de mourir et confond A avec son fils SN. Pour offrir à cette femme quelques ultimes instants de bonheur, A nourrit l’illusion de la femme **

Séquelles possibles : (1197 si l’on change A-8 par SN) – (1201 si l’on change CN par SN)

Note : Le drame (si ce n’est le tragique) est inhérent dans cette suggestion. SN est probablement mort et B, sa mère, ne peut faire le deuil. Elle n’accepte pas la vérité et transfert sur A l’image de son fils. C’est un thème assez peu utilisé et qui pourrait être intéressant à travailler.

Situation : 1197
Préquelles possibles : (1163c si l’on change A par A-8 et A-4 par A) – 1129a

  • A est le sosie de A-8
    [Comme dans Président d’un jour de Gary Ross, par exemple. Pour William Wallace Cook, A-8 n’est qu’un prétexte à l’intrigue. Ce qui compte, ce sont les conséquences pour A de cette ressemblance. La comédie n’est pas seule concernée par une telle suggestion. Thriller, Horreur… elle s’adapte dans n’importe quel contexte]
  • * Profitant de sa ressemblance avec A-8, A va tenter de tirer avantage de la situation
    [L’aspect moral de cette suggestion est quelque peu malmené. On peut en induire des difficultés pour A et probablement lui faire vivre des tribulations qui le remettront sur le juste chemin] **

Séquelles possibles : 1146 – (1163a si l’on change A par A-8 et A-4 par A)

Situation : 1198
Préquelles possibles : 598 – 1167

Afin de comprendre ses semblables, A s’invente des personnages aux personnalités différentes afin d’éprouver des choses qu’il ne saurait connaître autrement

Séquelles possibles : 608 – 717 – 786

Note : C’est en quelque sorte un processus de maturation pour A. Les différentes métamorphoses par lesquelles A va passer lui permettront de sentir le monde sous différents points de vue. A cherche à faire le plus d’expériences possibles afin de comprendre qui il est vraiment. Les personnalités choisies ne devront pas être aléatoires. A a une intention spécifique pour chacune d’entre elles. Chaque expérience vécue ajoutera du sens à l’histoire et à l’intrigue.

Les expériences seront éprouvantes car il est nécessaire qu’elles le soient pour former l’intrigue. A ne se dépouille pas de sa véritable personnalité précisément parce qu’il manque de grands pans à celle-ci.
Si A était un serial killer, il pourrait ainsi s’approprier des traits de caractère de ses victimes. A, personnage déficient, comblerait ses manques en s’appropriant la vie d’autres personnages.

Dans un registre moins énigmatique, A pourrait simplement essayer de comprendre par quoi est passé un autre personnage. Ce serait la marque d’une compassion extrême dont l’effet sur A sera dévastateur. Imaginons que A rencontre une jeune femme. Mise en confiance, celle-ci avoue son enfance malheureuse et les mauvais traitements subis.
A peut ressentir la souffrance de cette femme jusque dans sa chair. Il peut alors renforcer son amour et vouloir venger la femme pour les affronts subis. Ou bien, cette réaction chez A est voulue par la femme qui chercherait ainsi à le manipuler.

Ce qui est abordé dans cette suggestion, c’est la connaissance. Comment peut-on connaître le monde en restant renfermé sur soi ? Lorsqu’un lien unit deux êtres, la nature de leur relation devrait être fusionnelle. C’est peut-être cela que William Wallace Cook nous invite à examiner.

Situation : 1199
Préquelles possibles : 205 – 864 – 915 – 967

  • A revient sur les lieux d’une transgression qu’il a longtemps commise
  • * Alors qu’il cherchait à ne pas attirer l’attention sur lui, A réalise un acte de bravoure **

Séquelles possibles : 211 – 1182

Note : Est-ce le remords qui pousse A à agir ainsi ? Probablement puisqu’il revient incognito (une forme d’imposture pour William Wallace Cook) en ces lieux, témoins de ses actes transgressifs. C’est aussi une forme de retour sur soi, une façon de boucler la boucle soit pour obtenir le pardon, soit pour assumer sa responsabilité.
Cette suggestion a néanmoins soulevé dans mon esprit Rashômon de Akira Kurosawa. Peut-être dans cette façon que les personnages ont de raconter chacun leur propre vision d’un événement passé.

Parce que cet acte transgressif dont A s’accuse peut être vue différemment par les témoins de cet acte. Et A va à la rencontre de ces témoins. Autrement dit, tout un jeu de relations va se mettre en place duquel la vérité émergera.

Situation : 1200
Préquelles possibles : 59 – 1194 – (1196 si l’on change SN par A-8)

  • A adopte de bonnes manières en société (il personnifie le personnage A-8) mais intérieurement, c’est un être machiavélique
    [Doit-on voir dans cette suggestion une métaphore d’une nature humaine foncièrement mauvaise gauchie par l’insertion forcée dans la vie en communauté ? Je ne sais pas si cette interprétation reflète la conviction de William Wallace Cook, cela l’aide néanmoins à générer du conflit pour ses situations]
  • * A s’épuise littéralement à tenir le rôle d’un personnage (A-8) qui ne correspond nullement à sa véritable nature **

Séquelles possibles : (236 si l’on transpose A et A-3) – 333

Note : Pour la seconde possibilité, peut-être pouvons-nous donner à l’intrigue une dimension spirituelle avec un personnage qui nie son aspiration envers Dieu en se livrant corps et âme à la luxure jusqu’à ce qu’il réalise par la lente destruction de son corps son erreur.

Situation : 1201
Préquelles possibles : (1414a si l’on change A par CN) – (1414b si l’on change A par CN)

  • Cela fait longtemps déjà que le cousin CN de A a mystérieusement disparu
  • * L’oncle de A vient de mourir en laissant une fortune à son fils CN. Afin de s’accaparer ce trésor, A se fait passer pour CN **

Séquelles possibles : 95 – (794 si l’on change A-2 par CN)

Note : Comment subsumer cette suggestion au sous-groupe Hypocrisie et Mensonge ? C’est la volonté de CN de disparaître sans laisser de trace. Ou bien A est à l’origine de la disparition de CN car il l’a tué.
Dans un cas comme dans l’autre, CN ou A sont dans le mensonge. On pourrait même verser dans la gémellité. Le frère jumeau ou la sœur jumelle de A pourrait se singulariser par son absence. C’est du moins ce que tout l’espace de l’acte Un chercherait à nous dire pour qu’on se rende compte progressivement dans le développement de l’intrigue que ce double n’a jamais existé autrement que dans l’esprit de A.

Situation : 1202a
Préquelles possibles : (1168 …*) – 1169

A se fait passer pour un plouc ce qui lui permet généralement d’obtenir ce qu’il veut. Mais il personnifie ce personnage avec tant de réussite qu’il se fait prendre lui-même à son propre piège

Séquelles possibles : 625 – (1168 *…**)

Note : Le personnage simule l’innocence. Et ce simulacre causera sa perte. On ne peut nier impunément notre véritable nature. Cook insiste sur notre impossibilité à faire côtoyer deux êtres en nous. Si A est le personnage principal, alors il devra se métamorphoser par la fusion de ces deux identités qui luttent en son sein. Il ne pourra trouver la paix (ou le bonheur) qu’à cette condition. S’il échoue, il sera détruit.
Notez qu’il n’y a pas de verticalité entre les deux identités. Aucune des deux n’est préférable à l’autre. La personnalité de A est composée de ces deux identités.

Situation : 1202b
Préquelles possibles : 926 – 928a

  • A est très généreux envers ses amis. En conséquences, il a beaucoup d’amis
    [Et la relation est nécessairement faussée par cette générosité simplement matérielle. Et alors que A semble entourer par de nombreuses personnes, c’est en profondeur quelqu’un d’une solitude extrême. L’hypocrisie est incarnée par ces faux amis qui tirent avantage de l’innocence (ou la bonté) de A.
    A est-il à plaindre ? Je ne le pense pas. Par les faveurs qu’il dispense, il trouve la joie. Et c’est par ce sentiment de bonheur intense, de plénitude de son être qu’il peut compenser l’isolement qu’il ressent dans ses tréfonds. Par ailleurs, les relations corrompues permettront de faire émerger par contraste une relation sincère. Ce peut être l’occasion d’une romance.
  • * A perd sa réputation en même temps que sa fortune. Habitué à être généreux envers ses prétendus amis du temps de sa gloire, il se tourne vers eux pour quelques supports en ces temps difficiles. Sa surprise est grande de constater que les portes sont soudain fermées
    [Une cruelle vérité devenue cliché] **

Séquelles possibles : 681a – 922b

Situation : 1203
Préquelles possibles : 335 – 1153

  • De retour dans sa ville natale, B prétend avoir réussi sa vie mais en vérité, c’est tout l’inverse
  • * B veut devenir comédienne mais elle ne rencontre que des désappointements parce que, manifestement, elle n’est pas faite pour ce métier. De son côté, B-4 (avec laquelle B n’est pas intime) réussit là où B échoue.
    B s’appropriera les succès de B-4**

Séquelles possibles : 364b – (1208 si l’on change B-2 par B-4)

Note : Ne confondons pas ce personnage B avec la médiocre personne qui s’affuble d’une image qu’elle ne mérite pas. Ce comportement misérable inspire le mépris alors que le personnage B de la suggestion favorise davantage la compassion (même si cette dernière n’est pas dans l’intention de l’intrigue, elle participe du moins au courant de sympathie nécessaire si B est le personnage principal).

B est un personnage dramatique par excellence. La comédie pourra se servir des quiproquos qui ne manqueront pas de survenir mais n’en dénoncera pas moins le tragique de la situation de ce personnage.

La seconde alternative dénote plutôt le thriller en ce sens que B-4 deviendra très vite un obstacle dans la stratégie de B. On peut envisager que B tentera de se rapprocher de B-4 pour s’en faire une amie mais les actes de B ne seront que l’expression de son vampirisme.

Situation : 1204
Préquelles possibles : 450 – 921 – 1172 – 1220b

  • B aspire à autre chose que son environnement quotidien ne peut lui apporter
  • * B prend l’identité de B-8, une femme sur le point de mourir **
  • ** B-8 est enterrée sous l’identité de B ***

Séquelles possibles : 435a – 1244b

Note : B a besoin de rendre plus grande sa vie. Mais sa vie ordinaire a posé des limites qui la contraignent. L’accomplissement de B passe par un cheminement spirituel et concret qui consiste à franchir bruyamment les frontières qu’on lui a imposées. B est l’illustration d’une liberté rare qui ne peut se satisfaire de l’indépendance ou d’un pouvoir fragmentaires.

La seconde possibilité, du moins dans la pensée de William Wallace Cook, consiste pour B à disparaître de la surface du monde en se revêtant ou en se voilant d’une identité qui n’est pas la sienne. Néanmoins, B ne viole pas le corps de B-8 lorsqu’elle s’empare de son identité. Il n’y a aucune transgression. La dignité humaine de B-8 est préservée.

B est la perpétuation de B-8. Cook précise sans ambiguïté que celle-ci est en train de mourir. B ne se réincarne pas en B-8 car B-8 a toujours été au creux de B mais B ne la voyait pas.
La troisième alternative peut être placée soit comme séquence d’ouverture (avant la toute première scène qui introduira B dont le nom sera celui de la tombe) soit comme dénouement avec une pierre tombale symbolique de la naissance (et non de la renaissance) de la véritable B. Ainsi, et c’est un message très optimiste de ma part, tout serait appelé à se transformer. Le chaos apparent ne mènera pas au néant mais au renouveau.

Situation : 1205
Préquelles possibles : (1160 si l’on change A-2 par (BR-B et F-A) et M-A par B) – (1168 si l’on change A-2 par BR-B)

  • B ignore que son frère BR-B est mort. Elle continue néanmoins de correspondre avec A qui se fait passer pour BR-B
  • * B rend visite à son frère BR-B. Mais elle tombe sur A qui lui apprend que son frère est mort **

Séquelles possibles : 21 – 31

Note : Il existe une ressemblance certaine avec la troisième possibilité de la situation 1183. La différence est que le focus est mis sur A dans la situation 1183 alors que cette situation 1205 fait de B l’héroïne de cette intrigue.
Partant, on peut très bien imaginer que B est parfaitement consciente qu’elle communique avec A. Ainsi, on peut explorer ses motivations.

Dans la seconde alternative, l’imposture est liée à la mort de BR-B. La question dramatique devient de savoir pourquoi B a été gardée dans le secret.

Situation : 1206
Préquelles possibles : (784 …*) – 946

  • A-6 cherche à mettre au jour les activités illicites d’une certaine entité (une entreprise ou une institution ou un culte…). B qui fait partie de cette entité découvre les véritables intentions (et partant la véritable identité) de A-6
  • * B se travestit afin d’échapper au regard inquisiteur de A-6 **

Séquelles possibles : (784 *…**) – 870a ou b

Note : La seconde alternative fait l’apologie du mensonge. B et A-6 sont des personnages qui affichent une identité apparente qu’ils ne sont pas. L’intrigue consistera alors à déconstruire morceau par morceau cette apparence pour révéler une véritable unité de leur être.
Et peut-être prendront-ils consciences qu’ils ne sont pas si différents l’un de l’autre et que la relation conflictuelle qui les caractérise depuis le début de l’histoire est elle aussi un mensonge.
En fait, cette seconde possibilité est une variation sur le duo.

Situation : 1207
Préquelles possibles : 745 – 1032 – (1100 …*)

B se déguise en homme pour se fondre dans une communauté exclusivement réservée aux hommes

Séquelles possibles : 61 – 1454 – (1100 *…**)

Situation : 1208
Préquelles possibles : (1172 si l’on change B-5 par B-2) – (1203 si l’on change B-4 par B-2)

B se fait passer pour B-2. Tout fonctionne à merveille jusqu’au moment où il devient de notoriété publique que B-2 a eu un accident et que son pronostic vital est engagé

Séquelles possibles : 1151 – 1258

Note : La problématique de cette suggestion est le corps de B-2. B peut hériter légitimement de son esprit car depuis le temps qu’elle se fait passer pour B-2, il existe une sorte de prescription. Mais même si B-2 est la copie crachée de B, l’intrigue s’articulera sur le respect de la dignité humaine de B-2 par le corps de celle-ci maintenant devenue objet.

Dès le prochain article, nous étudierons un nouveau sous-groupe : Ruse et Manipulation et commencerons avec les situations 1209 à 1215.

Liste des situations :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de