Intrigue

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

A partir de cet article, nous basculons dans le sous-groupe Émancipation. Cette émancipation est à comprendre comme un affranchissement ou une délivrance d’une entrave, d’un obstacle, d’une domination ou d’un préjugé quelconques. Enfin, tout ce qui tend à fixer la nature humaine ce qui est contre-nature puisque le propre de l’être humain est de changer tel que le laisse entendre sa finitude à laquelle aucun d’entre nous ne peut échapper même si quelques désirs d’immortalité se sont faits jour dans les œuvres de fiction.

Nous commençons avec les situations conflictuelles 851 à 862.
L’ensemble des situations se trouve ici :
PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : L’émancipation

Proposition B
21, Se retrouver en situation difficile à cause d’une erreur de jugement ou un mauvais choix.

Situation : 851
Préquelles possibles : 87 – 176b – 232 – 375 – 600

  • A secourt B d’un danger imminent et ce danger se retourne contre lui
  • * Après avoir secouru B d’un danger imminent, A s’est lui-même retrouvé dans un grand péril dont il est incapable de s’en sortir seul **
  • ** A sauve B
    1] d’un animal sauvage
    2] d’une casserole d’eau bouillante (de l’accident ménager en somme)
    3] de la noyade
    4] à la suite d’un accident de train
    5] à la suite d’un accident de voiture
    6] à la suite d’un accident d’avion ***

Séquelles possibles : 31 – 367b – 500a – 885a

Note : Dans la première possibilité, A peut se débrouiller seul. C’est son combat maintenant. Mais dans le seconde alternative, il doit trouver de l’aide (probablement en la personne de B).

Situation : 852
Préquelles possibles : 1366 -(1428 …*) – 1433a, b ou c

A rêve d’un désastre imminent et se met à croire à la réalité de son rêve

Séquelles possibles : (1428 *…**) – 1358 – 1375

Note : Ainsi, A peut être délivré de l’angoisse. Mais la réalité perçue par A est très subjective.

Situation : 853
Préquelles possibles : (1374 …*) – 1377b – 1389b – (1418b …*)

  • A a un problème personnel, comme une sorte de handicap qui le met mal à l’aise vis-à-vis du monde. Puis il va vivre une expérience étrange
    [Et de cette expérience, A en sortira totalement changé]
    [Séquelles possibles : 1342 – 1082b]
  • * A est un être très effacé qui ne parvient décidément pas à trouver sa place dans le monde. [il est suffisamment lucide pour se rendre compte de sa situation ce qui le rend tout de suite attirant]
    Puis il va vivre une expérience qui lui inspirera des idées grandioses quant à son pouvoir et ses capacités **

Séquelles possibles : (1418b *…**) – (1374 *…**) – 1060 – 1134 – 1330

Situation : 854
Préquelles possibles : Chronologiquement [(1346 si l’on change A par A-9) suivie de (596 si l’on change A-5 par A-9)] – 1303 – Chronologiquement [(1290a si l’on change A par A-9) et (596 si l’on change A-5 par A-9)]

  • A découvre un terrible secret sur son employeur A-9
    [Et ce secret pèsera lourdement sur les épaules de A.
    A l’époque de William Wallace Cook (1928), cela aurait été difficile mais on peut envisager que l’employeur de A soit une femme B-9]
  • * Les informations que A a découvertes sur A-9 le mettent en danger **

Séquelles possibles : (884a si l’on change A-5 par A-9) – (887a si l’on change A-3 par A-9)

Note : La première possibilité ouvre des horizons de comédie alors que la seconde alternative se dirige plus ouvertement sur le thriller. Dans l’esprit de Cook, A est alors littéralement persécuté ou bien une machination est montée contre lui afin de le jeter en prison par exemple et de le discréditer auprès ou de l’opinion publique ou de la justice (car la figure de A-9 ou de B-9 est une figure d’autorité quelle qu’elle soit).

Situation : 855
Préquelles possibles : 661 – 681a – 1347 – 1391

A lutte contre un illuminé AX qui utilise la superstition pour contraindre autrui vers ses propres convictions

Séquelles possibles : 732 – 1348a – 1375

Note : L’illuminé en question n’est pas l’antagoniste. Le véritable ennemi contre lequel A combat est la superstition qui fragilise tant l’individu. Thématiquement, il s’agit de mettre en question nos certitudes.

Situation : 856
Préquelles possibles : 690 – 693 – 1419b

A, piégé dans ce qui apparaît être un huis-clos qui limite fortement ses mouvements, garde suffisamment de conscience pour tenter de se libérer

Séquelles possibles : 682 – 1419a

Note : Un exemple intéressant serait Buried de Chris Sparling et dirigé par Rodrigo Cortès.

Situation : 857
Préquelles possibles : 858 – 862 – 1061 – 1078 – 1110

A cherche à s’affranchir d’une peur qui ne le lâche pas, qui influe sur son comportement et lui gâche misérablement sa vie
[Autrement dit, sa vie est un désastre donc son évolution consistera à se débarrasser de cette faiblesse s’il y parvient]

Séquelles possibles : 951 – 1104 – 1350 – 1374 – 1375

Situation : 858
Préquelles possibles : (558 si l’on transpose A et A-3) – 1061

  • La peur de la mort empêche A d’avancer dans sa vie
    [Une illustration possible de la situation précédente]
  • * mais il refuse de se faire aider car il veut pouvoir s’en débarrasser lui-même **

Séquelles possibles : (439 si l’on transpose A et A-3) – 1082a – 1104

Note : La seconde possibilité pointe sur une étude psychologique du phénomène. C’est assurément un choix d’auteur.

Situation : 859
Préquelles possibles : 249 – 385a – 623 – 786

A est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Il cherchera alors seul à prouver son innocence

Séquelles possibles : (828 si l’on transpose A et B et si l’on change B-5 par A-5) – 829 – (1291a si l’on change A par A-5) – 1447

Note : Un contexte différent de la situation précédente mais le thème est le même. Il s’agit d’une quête personnelle, d’une recherche de sa propre vérité, d’une reconnaissance de sa vraie nature souvent enténébrée par des choix qui ne fut pas les nôtres.

Situation : 860
Préquelles possibles : 601 – 606 – 656

A a connu un revers de fortune qui l’a laissé sans le sou. Il décide alors de renouer avec la chance en faisant un mariage d’argent

Séquelles possibles : 230 – 378 – 422b

Note : Le revers de fortune correspond au sous-groupe. A cherche à se sortir d’une situation dont il n’a pas l’habitude. Et sa décision pointe vers la proposition B car ce choix d’un mariage arrangé (pour servir ses propres intérêts) est assurément un mauvais choix.

Situation : 861
Préquelles possibles : 718a – (332 si l’on transpose B et A)

  • B vient d’avoir un accident. A vient à son secours et lui sauve la vie. Comment B pourra-t-elle jamais le remercier sachant que la différence qui existe entre eux ne sera pas acceptée par l’opinion des autres
  • * A, alors qu’il vient de secourir B, se retrouve impliqué dans des complications désagréables parce que l’on se méprend sur ses intentions **

Séquelles possibles : 31 – 282b

Note : Nous retrouvons un thème cher à William Wallace Cook : la différence. Quelle qu’elle soit, la discordance est une source de conflit, d’affrontement, de confrontation, d’opposition. La force antagoniste dont A et B doivent s’émanciper est le jugement que les autres porteront sur leur relation et c’est un sentiment que nos deux personnages craignent au moment de leur rencontre.
Maintenant, comment relier la proposition B à cette intrigue ? Toute la première partie de l’acte Deux verra ces deux individus dont nous anticipons la relation amoureuse rejeter ce qu’ils ressentent déjà en eux comme inéluctable mais qu’ils ne peuvent ou ne veulent reconnaître étant l’un et l’autre trop frileux à s’imposer dans leur propre sphère de vie (autrement dit vis-à-vis de leur entourage respectif).

Pour expliciter la seconde possibilité de cette intrigue, je prendrai comme exemple Titanic lorsque Rose qui ne sait plus comment s’imposer dans son monde décide de se jeter par-dessus bord. Jack l’aperçoit et la convainc de renoncer à ce qu’elle est en train de faire mais un faux pas et une confusion s’ensuit sur les intentions de Jack.
Cette situation 861 permet aussi de mettre l’accent sur l’erreur de jugement de la proposition B. Celle-ci n’est pas le fait seul d’un personnage mais peut être aussi le jugement d’autrui sur un personnage.

Situation : 862
Préquelles possibles : 288 – 937 – 1064 – 1075a

  • A craint qu’il va devoir commettre un acte répréhensible
  • * A s’est persuadé qu’il va commettre un acte irréparable et cherche à s’émanciper lui-même de cette peur en comprenant pourquoi il est censé faire le mal **

Séquelles possibles : 963 – 1075b

Note : La première alternative se conjugue au futur. Ce qui implique que des conditions passées sont à l’origine de ce que croit A. Dans l’acte Un, lorsque A est introduit au lecteur, il lutte déjà contre ce qu’il croit être inexorable. Et c’est sur ce combat que l’auteur doit se concentrer en expliquant pourquoi le passé de A le détermine à un futur auquel il s’est persuadé qu’il ne pourra échapper. Mais c’est bien là son erreur et il devra apprendre au cours de ses tribulations dans l’intrigue pourquoi il fait erreur et du même coup, prendre conscience de comment il a pu arriver à la fausse certitude de ce qu’il lui semblait une évidence.
La seconde possibilité est encore plus précise. Convaincu d’être le mal, A cherchera à comprendre pourquoi. Dans Westworld, l’androïde Dolores s’est donné pour mission d’éradiquer la race humaine de la terre par vengeance de ce que celle-ci lui a fait subir. Doit-on considérer que cette décision est le mal absolu ou bien peut-on tout à fait légitimer son action future comme un acte de justice ?

Le prochain article se penchera sur les situations 863 à 873.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de