Intrigue

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Cet article se concentre sur les situations conflictuelles 747 à 767. Notez que nous changeons de sous-groupe.

Groupe : Activité & Vie sociale
Sous-groupe : L’erreur de jugement

Proposition B
21, Se retrouver en situation difficile à cause d’une erreur de jugement ou un mauvais choix.

Situation : 747
Préquelles possibles : 41a – 125a – 111

  • A, croyant sincèrement qu’une certaine proposition qu’on lui a faite est vraiment remarquable souhaite en faire profiter ses deux amis A-2 et A-2
    [Ce qui conformément à la proposition B entraînera tout ce joli monde dans des complications sans fin]
  • * A qui est quelqu’un d’honnête et qui a des principes élevés recommande à qui veut l’écouter une certaine proposition qu’on lui a faite. Il découvrira à son grand dam que cette proposition est en fait une escroquerie
    [C’est la confiance en A qui sera mise à mal et qui constitue d’ailleurs la mise en intrigue de cette situation. La question dramatique pourrait être alors de savoir comment A pourra regagner la confiance perdue] **

Séquelles possibles : 604 – 606 – 619 – 979

Situation : 748
Préquelles possibles : 941 – 958

  • A croit que son mode de vie si particulier est ce qui le rend heureux
  • * A est convaincu que son mode de vie est ce qui le rend heureux. Il pourrait néanmoins devenir riche car il possède des ressources qu’il pourrait développer mais il s’y refuse **

Séquelles possibles : 111 – 700 – 929

Note : William Wallace Cook a déjà utilisé cette situation où la croyance du personnage est ce qui le mène au bonheur. Seulement, selon la proposition B dans laquelle cette croyance s’inscrit, il s’avère soit que cette conviction est vraie, soit qu’elle est fausse. C’est à l’auteur de prendre ses responsabilités et de considérer s’il acquiesce ou non avec la proposition B en question.
Par ailleurs, le sous-groupe est très clair : il s’agit d’une erreur de jugement. Donc, dans ce cas présent, l’arc dramatique de A le mènera à reconnaître son erreur.
Dans la pensée de William Wallace Cook, la seconde alternative est un cheminement entre la pauvreté voulue par A et une forme de richesse qui serait l’accomplissement de la prise de conscience de A que le mode de vie ascétique qu’il a choisi n’est pas la voie royale pour atteindre au bonheur (et c’est à l’auteur de définir ce bonheur selon ses propres critères).

Situation : 749
Préquelles possibles : 965 – (966-1) – 1074

  • A est un écrivain et il vient d’achever une œuvre décisive
  • * A est un écrivain et le projet qu’il vient de terminer est un plagiat d’un autre auteur. Néanmoins, A ne s’est pas rendu compte qu’il imitait le travail d’un autre auteur **

Séquelles possibles : 1238 – (1357 *…**) – Chronologiquement [1391 puis 1461b]

Note : La consécution des événements possibles pour chacune des deux alternatives sera fondamentalement différente. Elle mène chacune à une histoire totalement dissemblable.

Situation : 750
Préquelles possibles : 224 – 597

  • A s’enfuit pour échapper aux conséquences d’un crime
    [Quelque soit ce crime, l’erreur est de fuir car même si A n’est pas coupable, sa fuite le désigne comme tel. Ce motif est différent par exemple de Le fugitif où pour Richard Kimble la fuite est le moyen de prouver son innocence. Ici, ce ne sera pas le cas. Un exemple serait celui de Llewelyn Moss dans No Country for Old Men]
  • * A s’est persuadé qu’il était coupable d’un crime qui n’a jamais été commis **

Séquelles possibles : 108 – 237 – 624

Situation : 751
Préquelles possibles : 1061 – 1210 – 1102

  • A vient d’apprendre qu’il n’a plus que quelques mois à vivre. Il décide alors :
    1] de profiter de ses derniers mois avec l’argent de la revente de tout ce qu’il possède
    2] de s’engager dans des actions hautement risquées afin de mourir comme il le souhaite et non pas vaincu par la maladie
    [Ce qu’il faut comprendre de cette situation est que le diagnostic de A est faux ou bien que A connaîtra une rémission inespérée]
  • * Le diagnostic de A ne lui laisse plus que quelques mois à vivre. Mais les docteurs se sont trompés **

Séquelles possibles : 811 – 918b – 1104 – (1134 *…**)

Note : La seconde possibilité décrit ce par quoi A va passer après l’annonce qu’il est condamné. L’auteur peut ainsi explorer sa relation aux autres. Des vérités se feront jour, des mensonges seront révélés. Ce peut être très intéressant à écrire et passionnant à lire.

Situation : 752
Préquelles possibles : 113 – 126 – 923

  • A est surpris en flagrant délit de cambriolage
  • * Alors que A se livre à un cambriolage, il est découvert. Il s’échappe par la première porte qui s’offre à lui et celle-ci donne sur une penderie dont il ne peut plus sortir dès que la porte s’est refermée derrière lui **

Séquelles possibles : (801 si l’on transpose A et B) – 856

Note : Les situations que suggèrent William Wallace Cook font partie d’un système, c’est-à-dire d’une histoire complète au sens qu’elle décrit une succession d’événements nécessairement corollaires. Ainsi, si A est surpris en train de cambrioler une maison, par exemple, il faut considérer cette situation comme la conséquence d’un événement antérieur. Il se pourrait que A cherche à récupérer un document compromettant ou bien à trouver un indice quelconque. Ce ne sont que quelques hypothèses.

Situation : 753
Préquelles possibles : 484b – 524a

A cherchant à trouver des fonds pour un certain projet joue une somme d’argent qui ne lui appartient pas. Il perd tout

Séquelles possibles : 620 – 638

Note : Cette intrigue est un motif récurrent chez Cook. On ne peut lui dénier qu’il avait une haute morale. Après tout, on ne peut en vouloir à un auteur de tenter en quelque sorte d’éduquer ses lecteurs ou du moins de prendre des positions fermes sur des questions de morale, de religion, sociétales ou politiques. Écrire est aussi un acte d’engagement qu’il faut ensuite assumer.

Situation : 754
Préquelles possibles : 380 – 484b – 807

A joue avec de l’argent qu’on lui a confié en toute confiance

Séquelles possibles : 829 – 832 – 865

Situation : 755
Préquelles possibles : 49 – 585a – 622

A se résigne à son destin et supporte patiemment un deuil annoncé. Mais ce deuil est une pure fantaisie de A
[William Wallace Cook ne précise pas si ce deuil annoncé est celui de A ou d’un autre personnage. L’action de cette intrigue est en fait la résignation de A comme s’il se savait impuissant à changer le cours d’un destin qu’il ne fait qu’imaginer. On peut vouloir alors que A se noie lui-même dans ses élucubrations ou bien qu’il en prenne conscience et cherche alors sa propre vérité. Mais ce qu’il trouvera, est-ce vraiment la réalité ?

Dans cette intrigue, Cook oppose la réalité des choses à ce qu’on en aperçoit, c’est-à-dire que nous sommes sensibles à l’apparence des choses mais ne pouvons comprendre ce qu’elles sont réellement. La fantaisie de A proposée par Cook est la perte ou la mort (ce qui revient au même). Dans WestWorld, la mort et la renaissance des hôtes androïdes est au bon vouloir des invités. Le destin des hôtes (c’est-à-dire leur boucle narrative puisqu’ils sont créés pour jouer un rôle destiné à satisfaire les besoins humains les plus vils et les plus bas) est ainsi immuable et ils semblent ne pouvoir y échapper du moins jusqu’à ce qu’il soit introduit dans leur IA quelque chose qui ressemblent à une conscience ou du moins qui en fait des êtres pensants. A partir de ce moment, que leurs maîtres considèrent comme un bug, les hôtes auront le désir d’écrire leur propre histoire jusqu’à se livrer à un suicide collectif, acte ultime d’une puissance de liberté].

Séquelles possibles : 357 – 576b

Situation : 756
Préquelles possibles : 697a

A a toujours rêvé d’une carrière musicale mais il n’a su combattre la volonté de ses parents F-A et M-A qui voulaient qu’il devienne médecin. Il a suivi le souhait de ses parents mais toute sa vie, il ressentit qu’il avait fait erreur

Séquelles possibles : Chronologiquement [(1153 si l’on change B par A) suivie par 1248] – 1388 – 1434 – 949a

Situation : 757
Préquelles possibles : 114 – 710 – 126a ou b

A est confronté à une tâche vraiment difficile voire dangereuse mais il tombe soudainement malade et est incapable de continuer

Séquelles possibles : 1163a – 1163c – (1164 si l’on transpose A et A-4)

Note : Les situations 756 et 757 démontrent comment le libre-arbitre peut être malmené soit par l’éducation que l’on reçoit, soit par l’adversité. Dans les deux cas, le message est de lutter. Car de grands projets ne pourront être accomplis sans ce combat parfois intérieur, parfois extérieur.

Situation : 758
Préquelles possibles : 57 – 742

  • A est homme sans cœur qui a bâti sa fortune sur le malheur d’autrui
    [Exemple typique : Scrooge (Un chant de noël de Dickens)]
  • * A découvre le secret de B, le terrible secret de B **
  • ** A dont l’intention première était d’exploiter la situation désastreuse de B à son propre profit finit par céder à la sympathie et recherche l’amitié de B ***

Séquelles possibles : 21 – 817 – 955

Situation : 759
Préquelles possibles : 718b – 898

  • A est un novice (quelle que soit l’activité). A-8, un ancien, ne cesse de le dénigrer
  • * A (supposé être un novice) et A-8 qui ne cesse de le dénigrer décident une fois pour toute de régler leurs différences aux poings **

Séquelles possibles : 782 – (820 si l’on change A-2 par A-8) – (830 si l’on change A-2 par A-8)

Note : Dans la nomenclature des personnages (Voir l’article PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE), A-8 est seulement une fonction de l’histoire. En tant que telle, ce personnage est dénué de toute évolution possible. Selon la théorie narrative Dramatica, A-8 est donc un personnage objectif qui permet de faire avancer l’intrigue.
Ce qui est intéressant, c’est que A évoluera intérieurement jusqu’à devenir un être différent au contact de A-8. Et c’est précisément ce passage d’un état à un autre (souvent meilleur) qui est fascinant à lire et à observer pour le lecteur.

Situation : 760
Préquelles possibles : 954 – 925

On ne peut nier à A son perfectionnisme. Ce trait de personnalité cependant le mène davantage à des échecs qu’à des réussites
[La perfection est une utopie]

Séquelles possibles : 1d, f ou g – 231 – 44b – 207 – 377b – 595 – 625 – 751

Situation : 761a
Préquelles possibles : Chronologiquement [1126 puis 779] – 793a – 836

A s’est laissé influencé par A-2, son ami certes mais quelqu’un qui ne mesure pas les conséquences de ses actes. S’étant laissé entraîné par A-2, A connaît de graves difficultés et des choses qui pourraient même attenter à sa vie

Séquelles possibles : Chronologiquement [601 puis 705] – Chronologiquement [793a suivie de (603d si l’on transpose A et A-2)]

Situation : 761b
Préquelles possibles : 383 – 837

  • A défigure sa femme B en tentant de lui enlever une marque de naissance
  • * A en cherchant à aider B fait une tragique erreur **

Séquelles possibles : 385a – 416

Note : Dans la première alternative, il faut comprendre que A ne cherche pas à nuire à B. Il est tout à fait possible qu’il agisse avec l’assentiment de B. Seulement, il a cru qu’il pouvait enlever cette marque de naissance. Si on réduit cette intrigue, on peut alors dire qu’un mauvais choix a des conséquences sur autrui. Celui qui prend la mauvaise décision ressentira de la culpabilité ou bien fuira ses responsabilités, mais le mal sera fait non sur lui mais sur autrui.
William Wallace Cook ne fait que suggérer des situations conflictuelles. Il est tout à fait possible de reprendre cette intrigue et de l’illustrer différemment.
Le mauvais choix ou la mauvaise décision : A tente d’enlever une marque de naissance sur le visage de sa femme.
Les conséquences sur l’autre : B est défigurée.

L’ordonnancement des faits ne peut pas être inversé : la conséquence sur l’autre intervient toujours après qu’une décision a été prise. Autrement dit, un auteur ne peut pas faire prendre une décision effective à un personnage sans envisager déjà la conséquence de ce choix même si elle n’a pas d’effet immédiat mais plus tard dans le scénario. Et c’est ce résultat qui fera avancer l’intrigue. L’auteur a besoin de cet effet pour son histoire et logiquement, il fera prendre une décision à l’un de ses personnages pour que cette répercussion se produise. C’est un mouvement en deux temps.

Situation : 762
Préquelles possibles : (735 si l’on transpose A et A-8) – (845 si l’on change A-2 par A-3) – 1430a

  • A cherche désespérément à gagner l’amitié de A-8
    [Et c’est bien là l’erreur de A car A-8 ne peut accepter l’amitié de A et c’est inscrit dans les gênes du personnage]
  • * A ne fait que courir après des chimères. L’une d’entre elles le conduit inexorablement à la mort
    [Voir les situations 634 et 705 pour compléter ce concept de chimère qui doit s’inscrire dans un tout (c’est-à-dire un début, un milieu et une fin)] **
  • ** C’est après sa mort que A reçoit enfin l’amitié de A-8 qu’il avait tenté en vain d’obtenir de son vivant ***

Séquelles possibles : (868 si l’on change A par A-8 et A-2 par A) – (1423 si l’on change A par A-8 et AX par A)

Situation : 763
Préquelles possibles : 1146 – 1175a

  • A est un escroc. Maintenant, l’heure de sa retraite a sonné et dans une ultime quête retourne dans le pays qui l’a vu naître à la recherche de ceux avec qui il avait commencé sa carrière
  • * A est un escroc. Il y a longtemps qu’il a quitté son quartier et l’envie le prend de retrouver ses anciens amis. C’est alors qu’ils découvrent que tous ont maintenant des vies bien rangées **

Séquelles possibles : (868 si l’on change A par A-8 et A-2 par A) – 963 – 1087

Situation : 764
Préquelles possibles : (671 *…**) – 672

  • A afin d’aider son ami A-2, A se querelle avec A-3 (l’ennemi personnel de A-2) et le tue
  • * A s’en vient trouver A-3 pour lui demander de cesser d’importuner A-2. La discussion entre A et A-3 tourne au vinaigre et il se pourrait que A tue A-3. Le problème est qu’entre le moment où A-2 a fait part à A de ses problèmes sérieux avec A-3 et celui où A vient demander des comptes à A-3, il s’est passé du temps et pendant ce temps, précisément, la relation entre A-2 et A-3 s’est grandement améliorée jusqu’au point où A-3 a prêté de l’argent à A-2 pour un certain projet qui lui tenait à cœur.
    Le souci, donc, est que A n’a pas conscience que les choses se sont arrangées entre ces deux-là **

Séquelles possibles : (671 **…***) – (1344 si l’on change A-2 par A-3) – 1355

Note : Il se passe une chose importante dans la seconde alternative. William Wallace Cook introduit une dimension temporelle dans l’intrigue. Et cette dimension non seulement détermine l’intrigue mais aussi le personnage.

Situation : 765
Préquelles possibles : Chronologiquement [(376 si l’on change B par B-2) suivie de (414 si l’on transpose B et B-2)] – 916

B est une jeune professeure des écoles. Sans le savoir, elle viole les règles établies par l’établissement qui l’emploie

Séquelles possibles : 31 – 870a – 891

Situation : 766
Préquelles possibles : 56 – 1106 – 1121

  • B est une femme quelconque (ce qui ne signifie pas qu’elle ne soit pas sympathique). Son problème est qu’elle se croit magnifique
  • * B possède une faiblesse dans sa personnalité (ce qui la désigne classiquement comme le personnage principal). Cette faiblesse est un véritable frein dans tout ce qu’elle entreprend **

Séquelles possibles : 642 – 746 – 893 – 1067

Situation : 767
Préquelles possibles : Chronologiquement [(1152 si l’on change B par B-2) suivie de (642 *…**)]

  • B est pauvre. Elle emprunte un objet X qu’elle croit de valeur (ce qui suppose qu’elle en a besoin non pas pour sortir de sa situation mais plutôt pour donner une apparence d’elle-même qui n’est pas vraie pour atteindre à un certain objectif, par exemple).
    B perd cet objet (et devra donc en supporter les conséquences qui seront comme autant d’obstacles à son véritable objectif, quel qu’il soit)
  • * B a emprunté un objet X qu’elle croit de valeur (l’auteur aura à déterminer les raisons de cet emprunt). Elle le perd et il sera convenu qu’elle le remplace. Elle mettra beaucoup de temps à économiser l’argent nécessaire et finira par se rendre compte que cet objet était insignifiant **

Séquelles possibles : (642 **…***) – (918b si l’on change A par B)

Les situations conflictuelles 768 à 785 seront étudiées dans le prochain article.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de