Intrigue

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Poursuivons avec les situations conflictuelles 615 à 636 l’étude de la proposition B (Se retrouver en situation difficile à cause d’une erreur de jugement ou un mauvais choix) du sous-groupe Malchance et Malheur du groupe Activité & Vie sociale.

Pour l’ensemble des situations, je vous renvoie à cette page :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Situation : 615
Préquelles possibles : 1g – 78 – 857 – 1061 – 1150 – (1219 si l’on change A par A-8)

  • A est un lâche et un bravache. Par un jeu de circonstances, il est mis à l’épreuve et doit maintenant soit faire preuve d’humilité, accepter ce qu’il est et ne plus paraître ce qu’il n’est pas ou bien il doit prouver au monde et à lui-même qu’il a réussi à dépasser sa lâcheté
    [Un personnage à priori antipathique peut faire un très bon héros. Ce qui compte, c’est que le lecteur éprouve une compassion, une reconnaissance de la situation du personnage, une certaine empathie qui permettra au lecteur de dépasser ses préjugés envers le personnage]
  • * A, lâche et bravache, s’est mis tout seul dans une situation qui sera un très dangereux test de courage pour lui. Pendant qu’il se prépare à cette expédition, la peur le gagne **

Séquelles possibles : 1104 – 1227b ou c

Situation : 616
Préquelles possibles : 679 – 743b – 946 – 1244b

  • A a confié à B la combinaison de son coffre X
    [Comme nous sommes dans le sous-groupe Malchance et Malheur, on peut s’attendre à ce que la confiance de A envers B soit trahie. En même temps, l’objet de la trahison semble être X, le coffre-fort de A, qui peut être un objet de malheur. Mais je ne peux me départir de cette idée que William Wallace Cook a fait de la femme l’esprit tentateur et donc, il teinte ou enveloppe certaines de ses intrigues d’une religiosité certaine mais sans imposer aucun dogme]
  • * A a confié à B la combinaison de son coffre X et cela met en danger B **

Séquelles possibles : 144 – 666 – 801

Situation : 617
Préquelles possibles : 2a – 59 – 412 – 768 – 1187

  • Dans certains milieux, affectés par la notoriété, la richesse, la puissance… il est de bon ton de se faire servir [la forme moderne de l’esclavage aux contours qui ne heurtent plus la morale], A (à priori le héros de l’histoire) ignorera cet usage et refusera que A-7, qui a été mis à son service, s’occupe de son bien-être
  • * A a commis un acte contraire aux usages de la société dans laquelle il se trouve (cela ne présuppose pas qu’il appartienne à cet univers). Ennuyé par ce faux-pas, il cherche à sauver la face **

Séquelles possibles : Chronologiquement [709 puis 786] – 814

Note : La première possibilité m’inspire un peu Pretty Woman. La seconde possibilité introduit un jeu d’apparences. A pourra-t-il prendre conscience de son erreur et atteindre sa véritable nature ?

Situation : 618
Préquelles possibles : 1063 – 1071 – 1094 – 1126

  • A est tenu à certaines obligations (religion, éducation, milieu social… en fait, tout contrat en quelque sorte qui le détermine à agir d’une certaine manière) et cela l’ennuie profondément
  • * A ne tient pas vraiment à faire ce que l’on attend de lui. Il trouve donc un moyen d’y échapper mais cela le mène à des conséquences désastreuses **

Séquelles possibles : 1163a ou b – 1184 – (1164 si l’on change A par A-2)

Note : Dans la première possibilité, la question dramatique est de savoir si A acceptera son sort et fera ce que l’on attend de lui ou bien s’il refusera cette passivité et prendra sa vie en main. C’est ce que le lecteur attend du personnage principal d’une intrigue mais l’auteur peut être d’un avis contraire. La seconde possibilité complète la première en y ajoutant de la matière dramatique pour nourrir l’intrigue.

Situation : 619
Préquelles possibles : 601 – 602 – 606 – 212a – 461 – 1343

  • A perd toutes les économies d’une vie
    [Dans ce groupe Activité & Vie sociale, William Wallace Cook aime jouer avec les changements d’état. Le personnage passe du positif au négatif. La question dramatique est donc de savoir s’il pourra revenir au positif tout en étant devenu meilleur au dénouement. Néanmoins, on peut y voir aussi une critique de la société et peut-être que Cook avait pressenti le krach boursier du lundi noir du 6 octobre (PLOTTO est parue en 1928)]
  • * A envisage de mettre fin à ses jours mais sa destinée en décide autrement **

Séquelles possibles : 621 – 865 – 879 – 1373 – 1388

Situation : 620
Préquelles possibles : 113 – 131 – 726a

  • A perd son emploi
  • * A a un projet qui lui tient vraiment à cœur. Mais les circonstances font qu’il a aussi certaines obligations (professionnelles et familiales) qui ne lui permettent pas d’accomplir son rêve. Alors, il décide un jour de ne plus suivre la stricte ligne de ce qu’on attend de lui et de se lancer dans l’aventure. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme il l’espérait **

Séquelles possibles : (628 si l’on change B par A-9, qui serait l’employeur de A) – 753 – 779 – 836 – 832 – 902 – 903

Situation : 621
Préquelles possibles : 127a – 522 – 619 – (246b si l’on change A par AX)

  • A-5 dépouille A de toutes ses économies
  • * A, après avoir été escroqué par A-5 qui lui a dérobé toutes ses économies d’une vie pense sérieusement au suicide lorsque son argent lui est retourné par un mystérieux personnage AX **
  • ** AX (dans l’esprit de William Wallace Cook, AX est le sauveur de A) oblige A-5 qui a dépouillé A de son argent à le lui restituer. C’est à la pointe du fusil que AX parvient à convaincre A-5 ***

Séquelles possibles : 1455b – 1424a

Note : AX a une fonction de justicier. Mais il ne s’agit pas d’une intrigue de super-héros. Il y a une base morale de probité dans cette intrigue et c’est cela que Cook met en avant.

Situation : 622
Préquelles possibles : (611 si l’on change A par SN) – 928b

A en vient à croire que son fils SN a péri dans un tragique accident. Mais il n’existe aucune preuve de ce fait

Séquelles possibles : 698 – (628 si l’on change A par SN et B par A) – (297 si l’on change B par SN) – 674 – (734 si l’on change A par SN) – 1053 – 1056

Situation : 623
Préquelles possibles : 109 – 163 – 513 – 611a – 798 – 815a

  • A est accusé de choses qu’il n’a pas commises
  • * A est accusé de contrebande parce qu’il a été arrêté en possession de contrefaçons. Mais il ignore tout de l’origine de ces marchandises ni comment elles sont entrées en sa possession **

Séquelles possibles : 859 – 1168 – 1228 – (1264 si l’on transpose A et A-2) – (1265a si l’on transpose A et A-3)

Note : Bien que l’on soit passé dans le groupe Activité & Vie sociale, ces intrigues ont des ramifications jusque dans le groupe précédent portant sur la romance. Une comédie romantique peut très bien s’accommoder de circonstances tragiques. C’est le traitement qui en est fait par l’auteur qui définira le ton qu’il souhaite donner à son histoire.

Situation : 624
Préquelles possibles : 597 – 699a – 712 – 750 – 777 – 787 – 857 – 1449

A croit qu’il a commis une grave faute jusqu’au moment où il découvre que cette faute n’a jamais été commise

Séquelles possibles : 635 – 1448 – 1451a – 1456

Situation : 625
Préquelles possibles : 1202a – 1220a – 1227b ou c

B est originaire de la campagne. Et elle a fait carrière en créant une entreprise florissante dans une grande ville. A cherche à se faire engager par B et dans son approche, il parvient à éveiller chez B un furieux désir de tout laisser tomber et de s’en retourner vivre dans sa campagne natale.
L’approche de A, cependant, n’était qu’une technique pour plaire à B. Et la décision qu’il a inspirée bien involontairement en B ne convient pas du tout à ses plans car si B décide effectivement de partir à la recherche de ses racines, il en sera fini de l’espoir de A de faire lui aussi carrière dans la grande ville (ce qui a toujours été son intention)

Séquelles possibles : 641 – 1155

Situation : 626
Préquelles possibles : Chronologiquement [959 suivie de 966c] – (925 …*)

A est un scientifique. En tentant une expérience, il blesse accidentellement sa fille D

Séquelles possibles : (627 si l’on change B par D) – (227 si l’on change B par D, A par A-8 et FB par A)

Situation : 627
Préquelles possibles : 416 – (626 si l’on change B par D)

  • A cause accidentellement la mort de B
  • * B est grièvement blessée. A tente de la sauver mais ce qu’il fait tue B **

Séquelles possibles : 578a ou b – Chronologiquement [633 puis 634]

Note : Je pense qu’il faut aller chercher la culpabilité ressentie par A pour donner de la matière dramatique. Il pourrait être intéressant de situer les raisons de cette culpabilité dans le passé de A comme quelque chose qui le hante.

Situation : 628
Préquelles possibles : 111 – 522 – 523 – 615 – 838 – 1086 – 1101

  • A qui a besoin d’argent pour mener à bien un certain projet se résout à faire un braquage
  • * A a fait un braquage. Parmi les témoins, il y a B qui le connaît et le reconnaît **

Séquelles possibles : 651 – 699a ou b

Situation : 629
Préquelles possibles : 711a – 726a – (1162 si l’on change A-5 par A) – (1163a si l’on change A-4 par A-2)

  • A-2 prend la place de A dans un important projet
  • * A se retrouve totalement ruiné, sa réputation vole en éclats lorsque son double apparent se fait passer pour lui dans un important projet **

Séquelles possibles : (635 si l’on change A-5 par A-2) – 1337

Note : Le thème de la gémellité, du double, du doppelgänger est probablement au cœur de la première possibilité. Ce peut être aussi une machination si A a un réel pouvoir de décision qui peut être utile à l’antagoniste. L’imposture génère naturellement du conflit. Par ailleurs, on peut être amené à considérer que c’est A qui se fait passer pour A-2.
A est le personnage principal et il peut être forcé de jouer ce rôle soit parce que l’un de ses proches est menacé s’il ne s’exécute pas ou bien parce qu’il lui faut en quelque sorte sauver le monde. Et cela devient une question de morale pour A.

La seconde possibilité précise aussi que A-2 n’a pas véritablement intention de nuire à A. Selon la nomenclature établie par William Wallace Cook, A-2 est un ami de A. Et on peut se fonder alors sur le même principe : A-2 pourrait avoir été menacé qu’il pourrait arriver quelque chose de terrible à A s’il ne fait pas ce qu’on lui demande.

Situation : 630
Préquelles possibles : 1226 – Chronologiquement [1214 puis (1227a …*)]

  • A cherche à vaincre un individu corrompu A-5 à son propre jeu
    [ce qui présuppose que A sera faussement accusé de cette corruption et donc que A-5 sait manipuler l’opinion. L’auteur met en place une ironie dramatique puisque seuls le lecteur et A-5 (par ailleurs, A pourrait être lui-même convaincu des fausses accusations qui sont portées contre lui)  savent que les autres sont dans l’erreur]
  • * A qui cherchait à mettre au grand jour les machinations d’un individu corrompu A-5 se trouve trahi par l’un de ses alliés A-2 **
  • ** A souffrira par la faute de A-2, pourtant allié et ami, dans un projet (qu’ils ont ou non en commun) ***

Séquelles possibles : 1268 – (1269 si l’on transpose A et A-2)

Situation : 631
Préquelles possibles : 461 – 692

A a besoin de l’aide de A-2, son ami, pour un important projet qu’il doit mener à bien. A est certain que A-2 ne refusera pas de lui donner son aide mais c’est pourtant ce qu’il arrive

Séquelles possibles : 505 – 619

Note : Remarquez que ce refus de A-2 est comme un déni de la volonté de A. En d’autres termes, comme le souligne la théorie narrative Dramatica, A-2 est alors ce qu’elle nomme un Influence Character, c’est-à-dire non un antagoniste pur (qui ne dépendrait que de sa fonction) mais un personnage qui a un point de vue contraire sur le problème de l’intrigue (c’est-à-dire celui du personnage principal). Et cet Influence Character n’est pas forcément une force antagoniste comme l’indique William Wallace Cook en en faisant un ami de A.

Situation : 632
Préquelles possibles : 687 – 692

  • A qui se trouve dans une situation qu’il ne peut plus gérer seul fait appel à un étranger A-4
  • * Parce que A ne parvient plus à gérer sa situation personnel, il fait appel à A-4, un individu qu’il ne connaît pas et qui représente un certain pouvoir apte à sauver A. Mais les intérêts personnels de A-4 sont plus importants que ceux de A **
  • ** A est abandonné et laissé pour mort par A-4 ***

Séquelles possibles : (898 si l’on change A par A-4) – [(899 …*) si l’on change A par A-4] – (957c si l’on transpose A et A-4)

Note : Et cette situation qui échappe au contrôle de A peut interpeller sa propre survie. Dans la seconde possibilité, William Wallace Cook semble mettre en avant l’égoïsme naturel de l’homme à privilégier ses propres intérêts plutôt que ceux de la communauté (qui serait alors représentée par A). Quant à la troisième possibilité, elle semble s’orienter davantage vers un esprit de vengeance qui pourrait alors animer A (A-4 étant d’une force en tous points supérieure à celle de A ferait alors un bon antagoniste).

Situation : 633
Préquelles possibles : 1338 – 1342a – 1344 – 1347 – 1356 – 1357 – 1360

  • A balance entre l’illusion et la réalité dans ses investigations à trouver sa vérité
  • * A hésitant sans cesse entre l’illusion et la réalité lors de ses investigations pour solutionner son problème finit par perdre la raison **

Séquelles possibles : 1391 – 1428

Note : Comme interprétation possible de cette situation, je pense que le besoin de croyance en des idoles ou icônes si ce terme vous est plus parlant mène l’individu vers l’illusion. Il suffit de voir les pages de couverture de certains magazines ou l’engouement pour certaines figures politiques pour comprendre que cette volonté d’icônes agit comme un anesthésiant sur les esprits.
Si je pose comme postulat que la vérité nous est inaccessible, alors l’illusion d’avoir trouvé une raison pour porter et supporter l’existence est quelque chose de très rassurant mais surtout de paralysant. Se croire détenteur de la vérité stoppe notre élan. Ce n’est pas que nous sommes dans l’erreur. Ce qui est problématique, c’est que nous cessons de chercher et nous nous remettons corps et âme à ceux qui profiteront de notre disposition d’esprit endormi pour asseoir une ascendance qui par définition rabaisse ceux qui s’y soumettent.

Dans la première possibilité, ce balancement de A entre l’illusion et la réalité peut être entendu comme une lutte entre l’inclination à soulager son angoisse par l’illusion et son besoin probablement inconscient (du moins dans un premier temps) de donner du sens à sa vie en évaluant sans préjugé et sans dogme la réalité des choses.
Cette situation 633 interpelle le genre fantastique qui se caractérise par cette incertitude à apprécier les choses. Mais elle n’est pas exclusive à ce genre.

Situation : 634
Préquelles possibles : 130 – 480 – 732 – 776 – 1350

A s’imagine qu’un véhicule fou va le heurter. Dans un geste désespéré, il fait un écart et un véhicule bien réel le percute de plein fouet. A est tué

Séquelles possibles : 762

Note : Par l’imagination, ce sont les sens que William Wallace Cook met en cause. A s’imagine VOIR un véhicule et ne VOIT pas le véhicule bien réel. Peut-être que cette situation est pour Cook une manière de démontrer comment notre sensibilité peut nous tromper. Cook continue ainsi de décliner ses idées sur ce qu’il appelle illusion.

Situation : 635
Préquelles possibles : 249 – 608 – 612 – 624 – (629 si l’on change A-2 par A-5) – 859

  • Une suspicion s’élève contre A pour des actes qu’il n’a pas commis
  • * Après qu’une suspicion se soit élevée contre A pour des actes qu’il n’a pas commis, A est lavé de tous soupçons par la confession de A-5, le véritable coupable **

Séquelles possibles : 854 – 884a

Note : Toute l’intrigue porte sur la stratégie de A à convaincre A-5 (qui est un criminel dans la nomenclature de Cook) à se confesser.

Situation : 636
Préquelles possibles : 763 – 1166a – 1196 – 1267a – 1335

  • A est un voleur mais un voleur d’opérette à en croire l’imprudence qu’il met dans ses œuvres
  • * A est un voleur et voilà que son prochain forfait est de pénétrer par effraction dans une maison qui a été placée en quarantaine
    [Clairement, nous nous orientons vers la comédie. Les causes de la quarantaine auraient tout intérêt à participer à cette intrigue] **
  • ** A contracte une maladie contagieuse
    [Dans l’esprit de Cook, il s’agit d’une des conséquences possibles de la quarantaine ce qui permet, éventuellement, de déplacer le genre vers quelque chose de plus tragique] ***

Séquelles possibles : 681b – 705

La prochain article sera consacré aux situations conflictuelles 637 à 649.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de