Intrigue

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Continuons d’égrener les situations conflictuelles telles que William Wallace Cook, auteur fécond de Pulp Fiction les a énumérées, classées et ordonnées.
Cet article aborde les situations 558 à 570.

Groupe : Amour & Séduction
Sous-groupe : La vie de couple

Proposition B
26, Chercher à préserver autrui d’un danger sans se manifester.

Situation : 558
Préquelles possibles : Chronologiquement [368b suivie de (403 …*)] – 376

  • B est la femme du tyrannique et brutal A.  A-3 est un ami fidèle de B qui fera tout pour sauver B de l’emprise de A
  • * B est la femme du tyrannique et brutal A. A est une véritable force de la nature ou bien encore il peut être un personnage puissant en quelque manière (comme par exemple, un chef de gang).
    A est donc quelqu’un de déterminé qui ne s’en laissera pas conter par le faible A-3, ami sincère de B qui cherche à la sauver de l’emprise de A **

Séquelles possibles : Chronologiquement [(1061 si l’on change A par A-3) suivie de (1075a ou b si l’on change A par A-3)] – Chronologiquement [(857 si l’on change A par A-3) suivie de 557a)] – 568d – (403 *…**)

Note : Il faut bien comprendre, dans la seconde possibilité, que A est en tous points supérieur à A-3. A est un antagoniste et pour assurer cette fonction, il doit effectivement surpasser le héros de l’histoire. Il faut que l’effort fourni par le protagoniste soit valorisé par la force de ce qui l’oppose.

Situation : 559
Préquelles possibles : 376 – (403 …*)

  • A, le mari de B, est un individu tyrannique, grossier, qui en veut à la terre entière. B, sa femme, est une personne très attirante et intelligente et A semble jaloux de B au point de vouloir la persécuter. Un droit inique que son statut de mari de B lui a, croit-il, conférer
  • * A-3 aime B. B, la femme de A, est persécutée par ce dernier. Pourtant, B aime en retour A-3 mais lorsque celui-ci lui demande de partir avec lui, B ne peut se résoudre à ce qu’elle considère comme une fugue amoureuse.
    Pourquoi B ne peut-elle ou ne veut-elle échapper au tourment alors que A-3 est le moyen d’échapper à sa condition misérable ? **

Séquelles possibles : (403 *…**) – 438 – 568d

Note : Dans cette situation, William Wallace Cook ne cherche pas à expliquer pourquoi A est un personnage fruste, obscène, barbare ou répugnant. Il le pose là tel quel dans la situation.

Groupe : Amour & Séduction
Sous-groupe : La vie de couple

Proposition B
57, Chercher à dénouer une difficulté pour le moins énigmatique.

Situation : 560
Préquelles possibles : 371 – 474 – 498 – 576a – 577 – 578a

  • Depuis la mort de sa femme B, A a des visions d’elle. Son entourage considère que la douleur de la perte est la cause des hallucinations de A. Quant à A, lui-même doute de sa santé mentale alors que les apparitions lui semblent si réelles.
    Pourtant, n’y aurait-il pas un peu de vérité dans cette illusion ?
  • * A ne cesse d’entendre la voix de sa femme B décédée. Et il est persuadé que c’est bien sa voix **

Séquelles possibles : 392 – 587

Note : Notez que cette situation ne confirme pas l’existence du spectre de B. Ce peut être le cas si l’auteur le souhaite ainsi mais cela peut être aussi une machination machiavélique montée contre A. Remarquez aussi la différence entre les deux possibilités. William Wallace Cook joue avec les sens.

Situation : 561
Préquelles possibles : 428 – 433b – 562

A, le mari de B, est informé par un corbeau de la relation (probablement adultère puisque nous sommes dans le sous-groupe de la vie de couple) entre B et A-3

Séquelles possibles : 434a – 445a – 538 – 553

Situation : 562
Préquelles possibles : 381 – (434a …*) – (445a …*)

  • Chaque matin, A, le mari de B, reçoit un message mystérieux à propos de B [Séquelles possibles : 1383 – 1397]
  • * A découvre chez lui un mystérieux document (dont il ne connaît pas la provenance) concernant une information sur sa femme B [Séquelles possibles : 1381 – 1389a] **
  • ** A reçoit d’un corbeau une information sur l’infidélité de sa femme B ***

Séquelles possibles : 377a – 396 – 397 – 398b

Note : Dans la première possibilité, A ne croit pas les allégations portées contre B d’où la mise en place de cette routine qui permettra, néanmoins, au doute de s’installer progressivement dans l’esprit de A. La question dramatique consistera à confirmer ou à infirmer les propos tenus sur B (comme, par exemple, B est-elle vraiment coupable des accusations dont on l’accable ?).

D’abord, il faut bien saisir le sens des mots information et message. Ce peut être n’importe quoi qui va faire avancer l’intrigue. Ce peut être une lettre, ce peut être une rencontre réglée par le hasard, ce peut être la découverte d’une vieille photo, enfin tout support qui permet de donner une information au personnage ainsi qu’au lecteur. Ce qui est important dans la seconde possibilité est que cette information touche A, le personnage principal, directement au cœur de son foyer, là où, comme pour tout un chacun, nous nous sentons le plus en sécurité.

Quant à la troisième possibilité, elle indique plus précisément la teneur du message qui pointe probablement sur l’infidélité de sa femme pour rester en accord avec le sous-groupe sur la vie de couple. Quelle est alors la différence entre la situation 561 et cette troisième possibilité de la 562 ?

La situation 561 est en quelque sorte extérieure à A. A est capable de la rejeter puisqu’il considère qu’on cherche à lui nuire et qu’il peut raisonner de sang-froid sur la conduite qu’il doit tenir. Par contre, la troisième possibilité de la situation 562 reprend l’idée que A est atteint directement chez lui, dans son propre foyer. En quelque sorte, il est touché personnellement et ce n’est plus sa réputation purement matérielle et de faible poids par rapport à sa relation avec B qui le préoccupe. Cette fois, le doute ébranle son âme et il réagira et agira de manière très subjective.

Groupe : Amour & Séduction
Sous-groupe : La vie de couple

Proposition B
37, Faire face volontairement à des difficultés pour réaliser un idéal.

Situation : 563a
Préquelles possibles : 460 – 547

A est séparé de sa femme B. Pourtant, il continue à l’aimer sincèrement. Il va donc tout tenter pour se réconcilier avec elle

Séquelles possibles : 487 – 499a ou b – 500a – 501

Situation : 563b
Préquelles possibles : 378 – 395

  • A se marie avec B. B est connue pour sa méchanceté et sa langue de scorpion
  • * A est profondément amoureux de sa femme B. Mais B est une mégère. Néanmoins, A ne désespère pas et tente de changer la nature de sa femme par une méthode personnelle **

Séquelles possibles : Chronologiquement [443 puis 394] – 529b

Situation : 563c
Préquelles possibles : 423b – 429b – (954 si l’on ajoute B) – (974 si l’on ajoute A)

  • A et B sont mariés et déplorent l’hypocrisie et l’esprit de compétition qui règnent en maître dans les grandes agglomérations [donc conformément à la proposition B, ils aspirent à autre chose. La question dramatique est donc de savoir s’ils se laisseront dévorer par la ville ou bien s’ils auront le courage d’aller jusqu’au bout de leurs désirs avec les sacrifices et les obstacles que cela implique]
  • * A et B sont mariés. Mal à l’aise en ville qui les étouffe, ils décident d’aller s’installer à la campagne pour satisfaire un idéal de vie [il faut bien comprendre que A et B ne sont pas originaires de la campagne. Celle-ci représente un rêve mais entre le phantasme et la réalité, l’abysse pourrait bien être infranchissable] **
  • ** A et B, mari et femme, découvrent qu’ils sont à la recherche d’un idéal impossible à réaliser ***

Séquelles possibles : (900 si l’on ajoute B) – (963 si l’on ajoute B)

Note : La dernière possibilité est foncièrement tragique. De plus, elle suggère que nous sommes déterminés, que tout nous est planifié et que nos choix et décisions ne font pas notre destinée. C’est à l’auteur de prendre ses responsabilités et d’affirmer envers son lecteur ce en quoi il croit.

Situation : 564a
Préquelles possibles : 557a – (569 …*) – 572

  • B, une belle jeune femme, vient de perdre son mari A [soit sa mort est avérée, soit il a disparu sans laisser de trace, soit A et B sont séparés : la perte peut prendre de nombreuses formes]
  • * B, une belle jeune femme, pleure la mort de son mari A, et refusant d’en faire le deuil, décide de lui rester fidèle et de ne jamais connaître d’autres amours **

Séquelles possibles : Chronologiquement [(14b si l’on change A par A-8) suivie de (405 si l’on change A par A-8)] – Chronologiquement [(564a si l’on transpose A et B) puis 14c] – (20a si l’on change A par A-8) – (31 si l’on change A par A-8)

Situation : 564b
Préquelles possibles : 373 – 376 – 450 – 452

  • B veut divorcer de A mais A n’est pas enclin à une séparation. B va donc employer un stratagème en écrivant des lettres anonymes à A prétextant que B a une liaison avec un autre homme
  • * B qui cherche à divorcer de A utilise un stratagème étrange : elle prétend avoir reçu des lettres anonymes mettant en cause la fidélité de son mari A afin de trouver un mobile pour justifier le divorce **

Séquelles possibles : 385a – 418

Situation : 565
Préquelles possibles : 975a – 957a – 976 – Chronologiquement [1133 puis 1120]

B est une femme très pieuse. Peut-être même un peu trop dévote, pense son mari A. Cependant, B nourrit l’espoir de pouvoir convaincre A de la rejoindre sur ce plan spirituel

Séquelles possibles : 504a – 1427b – (1445 si l’on change B par A)

Situation : 566a
Préquelles possibles : (472 …*) – 473

B cherche à aider son mari A en pleine déprime [ce qu’il est important d’explorer avec cette intrigue sont les raisons de la déprime de A. Sa morosité et son insatisfaction ne peuvent être imposées au lecteur. Sa curiosité naturelle est excitée par l’état psychologique de A et il a besoin d’en connaître davantage sur lui, même si B est l’héroïne de l’histoire]

Séquelles possibles : 410 – 445a – 469 – 481 – 482

Situation : 566b
Préquelles possibles : 524a – 579a

  • B craint que son mari A ne commette un acte immoral (et il faut avouer qu’il est bien prêt de l’accomplir). Alors pour l’en dissuader, B prétend qu’elle-même prépare un tel acte (c’est évidemment un mensonge mais B espère que A éprouve l’angoisse qu’elle-même ressent face aux intentions de son mari qui, dans le même temps, fait preuve d’un certain égoïsme mais il sera utile de tenter de comprendre A en expliquant les motifs qui l’ont mené à envisager une telle action)
  • * B prétend qu’elle a volée l’objet que son mari A, horrifié, a trouvé en sa possession. Mais cet un mensonge. B a effectivement acheté cet objet **

Séquelles possibles : 504a – 1050

Groupe : Amour & Séduction
Sous-groupe : La vie de couple

Proposition B
46, Chercher à se venger d’une grave injustice (ou d’un tout autre mal) réel ou imaginaire fait à l’encontre du personnage.

Situation : 567
Préquelles possibles : 483a ou b – 492b – 583b

  • La femme de A, B, est déshonorée (ou peut-être même pire) par A-3
  • * La femme de A, B, a été tuée il y a longtemps par A-3 **
  • ** A cherche à retrouver A-3 et à venger l’affront que celui-ci a fait à sa femme B ***

Séquelles possibles : 1318 – 1319 – 1322 – 1323

Note : Le personnage principal est A et il cherche à venger le déshonneur ou la mort de sa femme. L’intrigue est celle de la vengeance Je vous renvoie à cet article pour plus de détails :
UNE INTRIGUE FONDÉE SUR LA VENGEANCE

Situation : 568a
Préquelles possibles : 397 – 398a – 444 – 451 – 494 – 551 – 554

  • A, marié à B, découvre l’infidélité de sa femme
  • * A a découvert l’infidélité de sa femme B. Ne pouvant le supporter, il la tue et met fin à ses propres jours **

Séquelles possibles : Pas de séquelles puisque la seconde possibilité constitue le dénouement.

Note : Dès la première possibilité, le ton est mis. A cherchera à se venger de B parce que la confiance (ciment naturel d’un couple) a été brisée. Travailler sur la confiance me semble plus concret que de tenter d’illustrer une trahison dont la définition me semble un peu trop abstraite.

Situation : 568b
Préquelles possibles : 466 – Chronologiquement [503a puis 554]

A cherche à se venger de sa femme B qui est tombée amoureuse de A-3 et qui trompait A peut-être sans état d’âme

Séquelles possibles : Chronologiquement [438 puis 550] – 503b

Situation : 568c
Préquelles possibles : (446b si l’on change A-2 par A-3) – 476a – 483b – 495

  • A, marié à B, découvre l’infidélité de sa femme [Nous avons un point de départ identique à celui de la situation 568a mais les préquelles sont différentes. Celles-ci sont précisément l’explication de l’infidélité. Cette infidélité est un résultat, elle est l’aboutissement de circonstances. La découverte de cette trahison peut être l’articulation du passage entre l’acte Un et l’acte Deux puisque la perte de confiance en l’être aimé est ce qui anime l’intrigue]
  • * Dans un acte désespéré, A tue A-3, l’amant de sa femme infidèle **

Séquelles possibles : (594e si l’on change A-5 par A et le précédent A par A-3) – 610

Note : La seconde possibilité est un dénouement possible. Gardez à l’esprit que William Wallace Cook fait des suggestions.

Situation : 568d
Préquelles possibles : 503a ou b – 550 – 554 – 558

  • A, le mari de B, tente de tuer l’amant de B, A-3
  • * Alors que A vient de blesser grièvement A-3, l’amant de sa femme B, A-3, dans un sursaut désespéré, assène un coup fatal à A [Notez que A-3 est en légitime défense] **

Séquelles possibles : (705 si l’on change A par A-3) – (712 si l’on change A par A-3) – 738 – (895 si l’on change A par A-3)

Situation : 569
Préquelles possibles : (730 si l’on change A-3 par A-5) – Chronologiquement [(483a si l’on change A-3 par A-5) suivie de (483b si l’on change A-3 par A-5)]

  • A, la mari de B, est tué par A-5 (la fonction de A-5 est d’être un criminel. Cela n’en fait pas forcément l’antagoniste, il peut être un allié ou sidekick de celui-ci)
  • *A, le mari de B, a été assassiné par A-5. Mais A-5, usant de certaines lacunes dans son procès, échappe à la justice [Suivant cette possibilité, A-5 est cette fois désigné comme l’antagoniste] **
  • ** A-5 a assassiné A, le mari de B. Il parvient à échapper à la justice des hommes alors B, invoquant la peine du talion, cherchera à se venger elle-même de A-5 ***

Séquelles possibles : 594e – (1244b si l’on change A par A-5) – (1325 si l’on change A par A-5)

Situation : 570
Préquelles possibles : Chronologiquement [(992 si l’on change F-B par A) suivie de (641 si l’on change F-B par A) suivie de (378 si l’on change B par SM-B)] – (948 si l’on change F-B par A et M-B par SM-B)

  • B est la fille de A et la belle-fille de la femme de A, SM-B [SM-B désigne la belle-mère de B, voir les codes employés par William Wallace Cook dans cet article : PLOTTO, MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE ]
  • * B, la fille que A a eu d’un premier mariage, et SM-B, la nouvelle femme de A, ne s’entendent pas du tout. Cette relation toxique s’est produite parce que B s’est convaincue que SM-B a volé l’affection que son père A lui donnait avant l’arrivée de SM-B **

Séquelles possibles : (909 si l’on change BR-B par SM-B) – 933

Note : La première possibilité met en place les relations entre les personnages. A a une fille B d’un premier mariage et s’est remarié.
A partir de cette situation, l’auteur peut mettre en place une relation spécifique entre B et sa belle-mère. Et la seconde possibilité précise la nature de la relation que l’auteur pourrait souhaiter explorer.

Prochain article : les situations conflictuelles 571 à 594.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de