BLAKE SNYDER : MONSTER IN THE HOUSE

Blake Snyder a réinventé les genres en leur découvrant un modèle structurel que les types standards (Comédie, Romance..) de par leur portée trop large ne permettaient pas de définir.

Quel est l’intérêt d’une telle démarche ? La réponse est qu’en tant qu’auteur, vous n’avez pas besoin de réinventer la roue. En effet, les films et les scénarios tombent naturellement dans un genre ou un autre. Le travail de création consiste alors à faire du neuf à partir de l’existant.

Les 10 genres élaborés par Blake Snyder permettent de définir une structure commune aux scripts. En respectant le modèle structurel d’un de ces genres, votre script doit alors apporter des choses nouvelles.
Continuer la lecture de BLAKE SNYDER : MONSTER IN THE HOUSE

LE PITCH : MAIS DE QUOI S’AGIT-IL ?

Il y a trop de choix. Trop de films à voir, Trop de scripts à lire. Comment décider d’investir une place de cinéma sur tel ou tel film ? Pourquoi lire ce script alors que j’en ai encore reçu une bonne dizaine ce matin ?

Il est donc important de rassurer. La créativité n’est pas vraiment un critère pour décider un public à choisir ce film en particulier ou un lecteur de se convaincre de donner à votre script l’envie de le lire. Alors comment faire ?
Simplement en devançant la question qu’ils ne manqueront pas de se poser : Mais de quoi s’agit-il ?
Continuer la lecture de LE PITCH : MAIS DE QUOI S’AGIT-IL ?

NE NEGLIGEZ PAS LE SUSPENSE !

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une scène fonctionne si bien  alors qu’il n’y a pas d’action. Le suspense !
Pour créer du suspense, il faut que le lecteur sache qu’il va se passer quelque chose de pas bon très bientôt si les personnages n’atteignent pas leurs objectifs. Pour ce faire, vous immiscez des obstacles sur le parcours du héros dans la quête de son objectif et vous renforcez bien sûr la nature désastreuse du désastre imminent. Surtout, prenez votre temps. Le suspense a besoin de temps pour bien créer la tension qu’il génère.
Continuer la lecture de NE NEGLIGEZ PAS LE SUSPENSE !

LE GRAND HUIT DE LA TENSION

Un des problèmes récurrents dans les scènes et les séquences est le manque de dynamisme qui affecte la tension que doivent générer ces scènes et séquences.
Il est nécessaire que cette tension fluctue au cours de la scène. La principale difficulté réside dans le fait que l’on sait ce qui doit se passer dans la scène puis on écrit cette scène en la détaillant et on s’aperçoit en fin de compte qu’il manque à cette description presque clinique de la scène ou de la séquence, une tension avec un va-et-vient qui donne à l’ensemble un dynamisme émotionnel vivifiant.
Continuer la lecture de LE GRAND HUIT DE LA TENSION

RIEN NE SE PERD : LES REPERCUSSIONS

Aftermath pour les anglo-saxons, les conséquences sont le résultat ou les répercussions d’une action, d’une décision ou d’un événement précédent. Habituellement, ces conséquences ont un effet négatif pour le héros, un obstacle inattendu qui doit être surmonté.
De temps en temps, les répercussions sont la conclusion implicite de l’histoire, ce que seront les choses pour le protagoniste à la fin de celle-ci. Par contraste, les conséquences peuvent être le thème du scénario à la suite d’un incident qui s’est produit au début.

Continuer la lecture de RIEN NE SE PERD : LES REPERCUSSIONS

L'art de conter en images.