Tension

LA TENSION PRINCIPALE

La tension principale est la tension dramatique qui s’établit à la fin du premier acte et perdure tout au long du second. C’est un élément critique des histoires.
A la différence des tensions propres aux séquences dont l’espace est la séquence et qui trouve sa résolution dans la séquence elle-même, la tension principale induite par la question dramatique centrale de l’ histoire recouvre plusieurs séquences.
La tension principale a aussi la particularité d’unifier le second acte car celui-ci est tout entier dédié à développer cette tension principale sans toutefois lui apporter de réponse car la résolution doit prendre place au cours du troisième acte.

La tension au cœur du second acte

L’action contenue dans le second acte se focalise sur la tension principale et celle-ci devient alors le moteur de ce second acte. Elle lui insuffle l’énergie nécessaire pour se déployer. Elle le justifie, le rend légitime.

Prenons par exemple un héros à la recherche du Saint Graal. A la fin du premier acte, le héros prend la décision de mener cette quête. Cette décision capitale pour l’histoire instaure la tension dramatique issue de la question dramatique centrale :
Le héros trouvera-t-il l’objet de sa quête à savoir le Saint Graal ?

Cette tension continue tout au long des actions tendues vers l’objectif ultime du héros :

  • La formation d’une équipe qui accompagnera le héros dans sa quête,
  • La découverte de la carte qui mène au Saint Graal,
  • Les épreuves et les obstacles au cours du voyage
  • Et finalement l’arrivée à la destination où devrait se trouver l’objet de la quête (Le Saint Graal).

Lorsque vous planifiez votre scénario avant de l’écrire, chacune de ces étapes fait l’objet d’une note de quelques lignes ou de quelques paragraphes.

Toutes les questions dramatiques secondaires que posent chacune des actions énumérées ci-dessus sont relatives à la question centrale (la quête du Saint Graal).  Ces questions génèrent des tensions secondaires résolues (ou relâchées) au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire.

Toutes ces tensions viennent s’ajouter à la tension principale mais alors que la tension principale sera relâchée au cours de la résolution du troisième acte, les tensions secondaires liées par une relation de causalité s’estompent pour donner naissance à une nouvelle tension.

La tension principale se source auprès des tensions secondaires

La tension principale doit chapeauter des tensions secondaires car elle ne possède pas assez d’énergie en soi pour assumer toute l’histoire.
Si la question dramatique centrale avait été :
Est-ce que le héros pourra prendre dans ses mains le Saint Graal et utiliser sa puissance pour satisfaire ses besoins ?
l’intrigue n’aurait jamais pu être créée. En effet, tout l’acte Deux est consacré à la quête du Graal.

Savoir si le héros sera capable d’obtenir satisfaction dans son usage est la question dramatique qui sera résolue au cours de l’acte Trois.
C’est une question secondaire qui étaie la question principale de savoir si le héros trouvera le Saint Graal.
Cette quête est l’objectif ultime du héros. S’il réussit la quête et possède le Graal, les conséquences seront montrées dans l’acte Trois. Que ces conséquences soient négatives ou positives pour le héros reste à la discrétion de l’auteur.

Distinguer la question principale des questions secondaires n’est pas évident. Un travail de réflexion et de recherche documentaire sur votre sujet devrait vous permettre de déterminer toutes les questions que posent votre histoire et leur octroyer ensuite le bon emplacement.
En cas d’erreur de placement (si vous donnez une importance plus élevée à une question secondaire qu’elle ne le mérite), vous aurez de grandes difficultés à compléter votre intrigue (l’acte Deux) sans avoir recours à l’intrusion du hasard ou de coïncidences qui ne sont généralement admises par le lecteur que dans l’incident déclencheur.

C’est d’ailleurs un bon indice pour découvrir si vous avez choisi de poser la bonne question et si la tension induite est suffisamment puissante pour perdurer toute l’histoire jusqu’à sa résolution dans l’acte Trois si trop de coïncidences s’immiscent dans votre intrigue.

Dans Shakespeare in Love de Marc Norman et Tom Stoppard dirigé par John Madden, la question principale et la tension induite ne sont pas à propos de savoir si Shakespeare pourra assumer son amour pour Lady Viola mais bien de savoir s’il pourra écrire sa pièce à propos de l’amour.
Est-ce que Shakespeare sera capable d’écrire sa nouvelle pièce Roméo et Ethel, la fille du pirate ?

La différence entre la question de savoir si Shakespeare et Viola pourront vivre pleinement leur amour et la question de savoir si Shakespeare pourra écrire Roméo et Juliette est subtile mais c'est pourtant cette seconde question qui chapeaute toute la tension de l'histoire.
La différence entre la question de savoir si Shakespeare et Viola pourront vivre pleinement leur amour et la question de savoir si Shakespeare pourra écrire Roméo et Juliette est subtile mais c’est pourtant cette seconde question qui chapeaute toute la tension de l’histoire.

A la recherche d’une muse pour écrire cette pièce (tant poétique que sentimentale), Shakespeare rencontrera Viola de Lesseps qui s’est déguisé en homme afin d’approcher Shakespeare et de monter sur les planches (ce qui était interdit aux femmes dans l’Angleterre du 16° siècle).

Elle obtient le rôle de Roméo et son jeu inspirera Shakespeare mais il lui manque toujours sa seconde muse. Découvrant la supercherie de Viola, Shakespeare réalise que les deux muses sont en fait une seule personne, une seule muse et tombe follement amoureux de Viola.

Cet amour et le fait que le théâtre soit interdit aux femmes, le rang de Viola (elle est aristocrate), qu’elle soit aussi promise à un autre homme, tout cela amène de sérieuses complications qui seront décrites dans l’acte Deux.
Mais tous ces événements qui font l’intrigue sont sous la coupe de la question dramatique principale qui porte sur l’écriture de la pièce.
La résolution exposée dans l’acte Trois démontre alors que l’amour de Shakespeare pour Viola lui a permis d’écrire Roméo et Juliette.


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Average rating / 5. Vote count:

Soyez le premier à voter pour cet article

Nous sommes désolés que cet article ne vous a pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.