Exercice sur le passé

UN EXERCICE SUR LE PASSE

Un exercice pour vous permettre d’apprendre à décrire votre monde imaginaire consiste à prendre un moment de votre propre vie.

Il faut que vous vous souveniez raisonnablement d’un lieu et d’un temps. Inutile d’aller chercher dans votre prime enfance.
En effet, en remontant trop loin dans votre passé, vous allez vous fabriquer des souvenirs. C’est le propre de tout auteur.

Un exercice pour affiner votre perception

Le but de remonter dans le passé comme exercice est de vous permettre de travailler votre perception.
Pas votre imagination.

il n’est pas nécessaire non plus de choisir un moment très fort de votre vie. La naissance de votre enfant, votre mariage qui sont des causes de changement radical dans nos vies sont des expériences trop énormes.
Cela aura tendance à éclipser le sens du détail que nous cherchons à exploiter avec cet exercice sur le passé.

L’époque et le lieu

L’époque retenue devrait se situer sur une portée de 10 ans maximum.
Ou bien de cinq ans.

Quant au lieu, il serait préférable que vous ne vous y soyez pas rendu trop souvent. L’habitude serait mauvaise conseillère pour notre propos.
Vous pourriez par exemple remonter à un lieu de vacances que vous avez visité il y a quelques années. Mais vous n’y avez plus prêté attention depuis.

Lorsque vous aurez défini un lieu et une époque, prenez des notes.

Faites une liste de tout ce qui remonte. Quel temps faisait-il à ce moment ? Qui d’autres étaient là ? A quoi ressemblait le paysage si vous êtes en extérieur ou bien la maison ou l’appartement où vous vous trouviez ?

Maintenant, prêtez attention aux détails sensibles.
Quelle impression avez-vous ressentie face à ce vieux bahut normand posé là dans ce coin ?
Et ce ciel ? Comment le perceviez-vous ? Ne vous contentez pas d’un simple bleu. Utilisez des métaphores en quelques lignes. Ou simplement un adjectif que vous inspire la couleur de ce ciel en ce jour et en ce lieu particuliers.

Utilisez des verbes, des noms, des adjectifs… mais faites en sorte qu’ils capturent cet endroit et cette époque tels que vous vous en souvenez.
Et lorsque vous aurez terminé cette liste, écrivez un texte qui capturera ce moment de votre passé pour votre lecteur.

Vous faites d’abord une liste de mots et de phrases pour vous, qui reflète votre intériorité. Ensuite, vous tentez de décrire cette intériorité à un lecteur.
Comme si vous vouliez exposer votre vie intérieure au grand jour.

Quelques pages seulement

Ce ne sont que quelques pages que requiert cet exercice. Ce n’est pas une histoire que vous racontez. Il n’y a pas de conflits, pas d’actions qui montent en intensité.
Aucune résolution et aucun suspense ne sont nécessaires.

Contentez-vous de décrire ce lieu et cet endroit. Mais en choisissant vos mots pour que votre lecteur soit transporté en ce lieu et cet endroit.
Vous pourriez d’ailleurs au moment de prendre vos notes commencer à tourner vos phrases à l’intention d’un lecteur. Une partie de l’exercice sera ainsi comblée.

Par exemple, des filaments blancs dans un ciel rouge-sang pourrait être la note traduisant votre impression de la couleur du ciel à un moment précis de la journée. Peut-être aussi que cette idée de ciel rouge-sang est une métaphore pour signifier que ce jour-là, vous ressentiez une envie de vivre comme jamais auparavant.
C’est une image dont vous pourriez vous resservir dans la description pour autrui de votre sensation intime.

Au temps présent

C’est le temps de conjugaison que vous devez employer. Les événements que vous décrivez sont au présent. Ils se sont certes déroulés dans le passé mais vous devez les retranscrire au présent.

Le présent signifie que les événements se déroulent en ce moment. Lorsque vous parlez au passé, vous donnez les événements. C’est une information, une donnée définitives, complètes.

Au présent, les événements sont en devenir. Ils se créent au fur et à mesure qu’ils sont décrits. Ils sont imprévisibles.
Dans une histoire, les événements doivent être joués devant les yeux du lecteur. Pour que votre histoire prenne vie, il est nécessaire que votre imaginaire soit au temps présent.

Ce qui est important avec cet exercice est de prendre conscience des détails qui remontent à la surface.
Et que vous aviez enterré depuis longtemps.

Le but de cet exercice sur votre passé est d’apprendre à dénicher les détails qui enrichiront vos descriptions de lieux et d’événements dans vos histoires. Ces détails peuvent faire toute la différence entre une description riche ou une litanie.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
WilliamLaura Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Laura
Invité

Ah ! les listes… C’est vraiment ce qui, en atelier d’écriture, m’a permis de débloquer mon écriture, de la rendre plus riche, en tentant « d’épuiser » un thème. Riche idée pour un article bien intéressant !