Archives de catégorie : ROBERT McKEE

AUTANT DE POSSIBILITÉS DE SCÉNARIO QUE D’AUTEURS

Il n’existe pas une forme préétablie pour écrire un bon scénario. Il existe des modèles. C’est à chaque auteur d’en tirer le meilleur parti.

On peut considérer sans trop se tromper que Aristote et sa Poétique est probablement la première des théories dramatiques. Lorsque le cinéma est apparu, d’autres théories ont vu le jour. Celles de William Lewis Gordon en 1913 et de A. W. Thomas en 1914 sont notables. Cette dernière s’est d’ailleurs inspiré de Aristote (et ce ne fut pas la seule).

Story de Robert McKee a fortement marqué les esprits.  Avant lui, en 1979, Syd Field et son titre Screenplay fut un best-seller. Vous trouverez des articles sur Robert McKee et Syd Field sur Scenar Mag.
Continuer la lecture de AUTANT DE POSSIBILITÉS DE SCÉNARIO QUE D’AUTEURS

error

L’AUTHENTICITÉ DU CONFLIT

A partir de l’incident déclencheur qui annonce soit le début de l’intrigue, soit que celle-ci sera bientôt à l’œuvre, le protagoniste pénètre un monde foncièrement conflictuel.
En effet, rien ne progresse dans une histoire si ce n’est à travers le conflit.

Le plus difficile pour un auteur est de maintenir l’attention de son lecteur. Autrement dit, le lecteur n’a pas vu le temps passer entre le début et la fin de l’histoire.
Continuer la lecture de L’AUTHENTICITÉ DU CONFLIT

error

INTRIGUE : COMPLICATIONS PROGRESSIVES

L’intrigue se déploie depuis l’incident déclencheur jusqu’au climax. Compliquer l’intrigue revient à rendre difficile la vie du protagoniste. Cette difficulté suit une courbe de tension dramatique qui consiste progressivement à renforcer la force antagoniste qui va venir s’opposer au héros de l’histoire.

L’incident déclencheur a bouleversé le quotidien du protagoniste. Il s’est créé en lui un désir conscient ou inconscient de restaurer cet équilibre auquel il se confortait fidèlement croyant que c’était là le moyen d’atteindre le bonheur.
Continuer la lecture de INTRIGUE : COMPLICATIONS PROGRESSIVES

error

RETOUR SUR L’INCIDENT DÉCLENCHEUR

Un incident déclencheur ne peut survenir que de deux façons : par hasard (et c’est probablement l’un des très rares cas où le lecteur accepte la survenue du hasard dans une histoire) ou bien il est causé par quelques événements précédents (qui peuvent avoir eu lieu avant le début de l’histoire).

En d’autres termes, soit l’incident déclencheur est une coïncidence, soit il est le fruit d’une décision.
Dans ce dernier cas, le personnage principal peut être à l’origine de cette décision. Il a fait un choix qui a provoqué l’incident déclencheur, c’est-à-dire l’événement très spécial qui va bouleverser sa vie.
Continuer la lecture de RETOUR SUR L’INCIDENT DÉCLENCHEUR

error

L’INCIDENT DÉCLENCHEUR DANS LE MONDE

Selon Robert McKee, une fiction se conçoit en 5 parties :

  1. Un incident déclencheur
  2. Des complications progressives
  3. Un moment de crise majeure pour le protagoniste
  4. Le climax
  5. La résolution (ou dénouement)

L’incident déclencheur est celui par qui le scandale arrive. Il est ce qui met en mouvement les quatre autres parties.
Pour McKee, il est important de bien situer l’incident déclencheur dans l’environnement dans lequel il surgit. C’est-à-dire le monde physique et social de l’histoire.
Continuer la lecture de L’INCIDENT DÉCLENCHEUR DANS LE MONDE

error