Archives de catégorie : Non classé

PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Les situations conflictuelles 12 à 18.
Retrouvez l’ensemble des situations numérotées sur cette page :
PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

Groupe : Amour & Séduction
Sous-groupe : Les amours débutants

Proposition B
15. Trouver une certaine force pour tirer le meilleur parti d’une situation difficile.

Continuer la lecture de PLOTTO : MÉTHODE DE SUGGESTIONS D’INTRIGUE

INSIDIEUSES VIOLENCES DE VANESSA FAZILLEAUD

Manon en larmes, seule face à son miroir, le visage marqué. Frédéric humilié, seul face à son écran, hanté par ses conditions de travail.

Deux histoires parallèles. Deux violences insidieuses.

Le pitch de ce premier court-métrage a vu le jour lors de mes études de réalisatrice. Ce sujet d’actualité, relativement tabou de nos jours, m’a particulièrement inspiré puisque au-delà de la fiction pure de deux histoires prises sous forme de deux instantanés parallèles, il reste un sujet institutionnel indépendant du milieu socio-culturel et peut servir de base à débats tout en déverrouillant certains blocages par résonance sur la vie de tout un chacun.

Il s’agit d’un thème intergénérationnel souvent volontairement ignoré, voir dénié par la victime, l’entourage et l’agresseur.

Bien que ce thème soit assez vaste, peu de films traitent le sujet hors du contexte conjugal et familial. C’est pour cela que j’ai choisi de coupler ces deux points de vue filmés sur fond de couleurs parfois claires, parfois sombres, froides et tristes comme l’espoir infime des protagonistes.
Le jeu des acteurs se doit d’être très marqué tant pour les protagonistes victimes que pour les antagonistes agresseurs/victimes malgré eux.

Vanessa FAZILLEAUD

[aesop_video align= »center » src= »youtube » id= »_PXVj4wc448″ disable_for_mobile= »on » loop= »off » autoplay= »off » controls= »on » viewstart= »on » viewend= »on » revealfx= »off »]

LA FEMME QUI VOULAIT ÊTRE HEUREUSE

Johann, 25 ans tout juste sorti d’un séjour psychiatrique part à la recherche d’une femme mystérieuse dont il est tombé amoureux et accepte une mission aux funestes conséquences.

Je m’appelle Didier Bion, je suis natif du Havre et y réside. Je suis l’auteur du scénario qui a donné naissance à ce projet que j’ai mis en scène.

Mes intentions, mes envies, mes espoirs

L’actualité est émaillée de nombreux événements montrant l’impuissance de notre société à prendre en compte la parole des femmes victimes de violences subies au quotidien. C’est la thématique sous-jacente du récit.

Mon scénario n’est pas un pamphlet. Il s’écarte résolument d’un traitement sociétal et place son angle de vue à hauteur d’individus qui souffrent, le plus souvent en silence, de ne pouvoir extérioriser et faire entendre leur parole. Car c’est de difficulté à trouver l’écoute et libérer cette parole qu’il s’agit dans cette histoire. 

Mes 2 protagonistes veulent se reconstruire à travers des chemins très différents: Johann aspire à extérioriser un sentiment de culpabilité qu’il traîne depuis l’adolescence pour passer enfin à autre chose alors que Sarah, victime directe de violence n’y croit plus et a une toute autre approche de la question. Et c’est de la manière dont ces 2 êtres cabossés et seuls vont s’y prendre pour s’apprivoiser qu’il est question dans cette fiction de 60 minutes.

Les dialogues sont distribués avec parcimonie, les mots sortent difficilement et font souvent mal, les postures sont maladroites.

Accrocher les regards, relier les paroles, exprimer l’indicible et se mettre en abîme

 Ils sont 2, seuls au monde, mais ils sont liés parce qu’ils portent en eux des fardeaux communs. Des blessures cachées pour l’un, une souffrance qu’on a refusé d’entendre pour l’autre. Ils acceptent le hasard de la rencontre, s’observent dans un espoir de trouver peut-être enfin une écoute et tout faire remonter à la surface.

Leur psyché est déconnectée de la réalité qui les entoure et ils sont condamnés d’avance. Mais le sont- ils vraiment puisqu’ils vont se trouver au bout du compte ?

4 personnages pour raconter cette histoire ou règnent en maître les faux semblants

Johann est fragile avec une profonde aversion pour la violence physique qu’il porte en lui néanmoins en raison de son passé. Il incarne en contrepoint le jeune amoureux maladroit en quête d’une relation absolue tel un Antoine Doinel ou un chevalier de légende Arthurienne.

Sarah est emmurée dans son passé. La personnalité de Johann parvient à lui faire baisser sa garde et se confier. Mais pour quel dessein ? Et le prix à payer qu’elle lui demande pour atteindre l’apaisement est lourd de conséquences.

Sébastien, l’ami d’enfance de Yohann, est le plus pragmatique : il ressent intuitivement les failles de Johann et met tout en œuvre pour le ramener à la réalité mais il lui manque des pièces pour compléter le puzzle du passé trouble de son ami.  

L’homme du tramway demeure l’énigme de cette histoire : l’intrigue révèle peu de choses sur ce qui le rattache à la jeune femme mais ces deux là semblent clairement liés. Seul son comportement en fait l’antagoniste. Il constitue dans la psyché de Johann l’archétype de la brutalité masculine. Mais l’est-il vraiment  et restera t’il l’antagoniste de Johann jusqu’au dénouement ?

Didier Bion

JEREMIE PALANQUE NOUS PARLE DE FRENCH VIEW

Une nouveauté dans la sphère cinéma et audiovisuel !
French View est l’unique « site de rencontre » entre Scénariste et Producteur.
Tant vitrine de promotion pour les scénarios, c’est également une « place de marché » pour les producteurs. Il faut désormais considérer cette plateforme comme un outil supplémentaire dans les démarches de demain pour les projets de demain. Cette innovation de « méthode de travail » permet d’optimiser la lecture et la rencontre autour d’un projet.

Scénaristes, vous avez un scénario de Long-Moyen-Court métrage, de Documentaire, d’Unitaire, de Série ou encore de Web-série, c’est par ici que ça se passe : www.french-view.fr.

Producteurs, vous recherchez de nouveaux projets existants et spécifiques que vous ne pourriez trouver autrement, contactez-nous sans tarder (french-view@outlook.fr) !
Si vous ne trouvez pas de scénarios correspondant à votre ligne éditoriale, nous pouvons rester en veille ou sourcer les scénarios adéquats pour vous.

Agents d’auteurs, c’est le moment de collaborer ensemble pour accroître les rencontres entre créateurs et producteurs, l’accompagnement de celles-ci est entre vos mains !
L’équipe French View