Archives de catégorie : Développement personnel

LE PERSONNAGE ET SES VALEURS

Le protagoniste d’une histoire ne devrait pas errer là où la vie le pousse. Nous ne devrions pas non plus.

Nous nous laissons trop souvent gagner par l’indolence. Si nous ne sommes pas motivés, si nous n’avons pas de but ni d’ambition, alors nous sommes à la dérive. Bien sûr, beaucoup de facteurs sont intervenus dans nos vies qui ont les recouvertes d’un voile apathique. Et ce n’est pas seulement de la procrastination.

Il semble évident aussi que nous n’avons pas le pouvoir de changer le monde. Il y a trop de choses que nous ne maîtrisons pas. Néanmoins, nous pouvons nous accrocher à nos valeurs et les défendre contre toute interférence.
Continuer la lecture de LE PERSONNAGE ET SES VALEURS

L’ENJEU CRÉE LE DÉSIR DU PROTAGONISTE

L’enjeu est ce que le protagoniste risque de perdre au cours de l’histoire (ou bien de gagner). Le conflit, ce que le héros veut ou encore ce que Hitchcock nommait le McGuffin (c’est-à-dire un objectif qui importe peu dans l’histoire mais nécessaire pour donner malgré tout une raison d’agir pour le protagoniste) sont utiles pour créer l’aspect dramatique d’une œuvre de fiction.

Ce qui importe le plus néanmoins est ce qui a de l’importance pour le héros. Ce qu’il est prêt à sacrifier soit pour préserver ce qui a une importance vitale pour lui soit pour obtenir cet objet qu’il poursuit afin d’atteindre une certaine complétude de son être pour enfin donner un sens à sa vie.
Continuer la lecture de L’ENJEU CRÉE LE DÉSIR DU PROTAGONISTE

LA VRAIE NATURE DU PROTAGONISTE

Être bien dans sa peau est probablement possible lorsque nous avons atteint une authenticité avec nous-mêmes. Il semble logique que lorsque nous vivons en harmonie avec nos croyances, nos aptitudes et nos valeurs, les choses vont mieux pour nous que si nous avions à lutter contre elle.

Concrètement, lorsqu’on suit cette petite voix que d’aucuns nomment intuition plutôt que de nous conformer à ce que les autres ou le monde attend de nous, nous serions plus aptes à prendre les décisions et faire les choix qui s’avèrent plus justes nous concernant.
Et pourtant, pourquoi sommes-nous si enclins à préférer être la proie d’un mal être ?
Continuer la lecture de LA VRAIE NATURE DU PROTAGONISTE

UN PERSONNAGE HÉDONISTE

L’hédonisme est une question culturelle. L’importance de l’hédonisme au sein d’une communauté permet de valoriser positivement ou négativement un comportement hédoniste.
Que ce soit un mode de vie (la bonne chair, les plaisirs futiles…) ou faire du bonheur le but de sa vie (eudémonisme), de nombreuses possibilités existent entre ces deux extrêmes.

Et la plupart des communautés ou sociétés englobent souvent une combinaison des deux. Un personnage hédoniste serait donc un être qui se conforme aux conventions de la société dans laquelle il vit. Ce qui ne le désigne pas particulièrement à devenir protagoniste car ce dernier est bien plus attirant lorsqu’il est quelque peu en dehors des clous.
Continuer la lecture de UN PERSONNAGE HÉDONISTE

LE BIEN-ÊTRE POUR MIEUX ÉCRIRE

Que signifie le bien-être ? Est-ce avoir atteint un certain degré de satisfaction avec sa vie ?
Probablement pas. Le bien-être est un sentiment subjectif (une sensation en somme).

Antoine de Saint-Exupéry l’a bien identifié dans Le petit prince. Ce qui compte dans le bien-être, c’est ce que nous pensons de nous-mêmes. A la condition toutefois que ce que nous pensons de nous-mêmes (en bien ou en mal) ne soit pas influencé dans un sens ou l’autre par ce qu’autrui pense de nous.
Continuer la lecture de LE BIEN-ÊTRE POUR MIEUX ÉCRIRE